Marion Delbo

Marion Delbo
Nom de naissance Germaine Marie Ernestine Delbo
Naissance
Aiguebelle (Savoie)
Nationalité Française
Décès (à 68 ans)
Neuilly-sur-Seine
Profession Actrice, romancière
Films notables L'Hôtel du libre échange (1934)
Club de femmes (1936)

Marion Delbo (nom de scène de Germaine Marie Ernestine Delbo), née le à Aiguebelle (Savoie) et morte le à Neuilly-sur-Seine[1], est une actrice et une romancière française. Elle a été l'épouse du journaliste, critique et scénariste-dialoguiste Henri Jeanson.

Biographie

Après le Conservatoire, elle apparait sur scène dans quelques pièces, notamment au théâtre de l'Atelier aux côtés de Charles Dullin. En 1928[2], elle épouse à Paris le journaliste et critique Henri Jeanson (1900-1970). Sa carrière au cinéma débute en 1933 dans Le Jugement de minuit d'Alexandre Esway et André Charlot, film dont les dialogues sont signés par son mari. Elle figure notamment dans L'Hôtel du libre échange de Marc Allégret avec Fernandel, ou encore dans Club de femmes de Jacques Deval avec Danielle Darrieux.

En 1943, son premier roman, Monsieur Durey, est publié par l'éditeur Robert Denoël. Celui-ci rencontre par l'intermédiaire de l'actrice sa future maîtresse, Jeanne Loviton (connue aussi sous son nom de plume, Jean Voilier). En décembre 1945, Denoël - qui se rend au théâtre en voiture avec Jeanne Loviton, devenue sa compagne - est assassiné alors qu'il change une roue, Jeanne Loviton s'étant éloignée pour chercher un taxi. Marion Delbo est entendue comme témoin par la police car le couple, invité à déjeuner, a passé la journée chez elle ; malgré les soupçons qui pèsent sur la compagne (devenue actionnaire principale de la société d'édition) de la victime, l'assassin n'est pas découvert, et un non-lieu est prononcé[3].

L’année suivante (1946), Marion Delbo fait partie de la distribution du Tartuffe mis en scène par Marcel Herrand, et joué au théâtre des Mathurins. Dans les années cinquante et soixante, elle publie trois autres romans, et paraît sur les écrans dans des seconds rôles. Henri Jeanson, qui est depuis plusieurs années le compagnon de l'actrice et scénariste Claude Marcy, demande le divorce, finalement prononcé définitivement en 1965[2]. Elle meurt quatre ans plus tard, le 14 juillet 1969.

Théâtre

  • 1928 : À quoi penses-tu ? de Steve Passeur - théâtre de l'Atelier
  • 1934 : Parole d'honneur d'Henri Jeanson
  • 1946 : Tartuffe de Molière, mise en scène de Marcel Herrand - théâtre des Mathurins : Dorine[4]
  • 1946 : Primavera de Claude Spaak, mise en scène de Marcel Herrand - théâtre des Mathurins : La Caravella[4]

Filmographie

Romans

Tous parus aux éditions Denoël[3] :

  • Monsieur Durey, 1943
  • Le soleil était gai, 1957
  • Côte de grâce, 1959
  • Pauline ou le désordre, 1964

Notes et références

  1. Marion&ident=10432&debut=0&record=0&from=ok Sa fiche sur LesGensducinéma.com
  2. a et b date qui figure en marge de l'acte de naissance de Henri Jeanson (13e arrondissement, acte n° 550, année 1900) consulté le 10.04.2012 sur archivesparis.fr. Selon le même document, le remariage de Jeanson avec Marcienne Odette Vaudrey [Claude Marcy] a lieu en 1967
  3. a et b Notice sur Marion Delbo
  4. a et b Les archives du spectacle.net

Liens externes