Mario Basler

Mario Basler
image illustrative de l’article Mario Basler
Mario Basler, le 25 juin 2005
Biographie
Nom Mario Basler
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance (49 ans)
Lieu Neustadt an der Weinstraße (Allemagne)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 1987-2004
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1989Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Kaiserslautern002 0(0)
1989-1991Drapeau : Allemagne Rot-Weiss Essen057 0(7)
1991-1993Drapeau : Allemagne Hertha Berlin078 (19)
1993-1996Drapeau : Allemagne Werder Brême121 (44)
1996-1999Drapeau : Allemagne Bayern Munich109 (28)
1999-2003Drapeau : Allemagne FC Kaiserslautern112 (12)
2003-2004Drapeau : Qatar Al-Rayyan SC015 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1994-1998Drapeau : Allemagne Allemagne0030 0(2)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2004-2005Drapeau : Allemagne Jahn Ratisbonne
2008-2010Drapeau : Allemagne Eintracht Trèves
2010-2011Drapeau : Allemagne Wacker Burghausen
2011-2012Drapeau : Allemagne Rot-Weiss Oberhausen
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 août 2014

Mario Basler, né le à Neustadt an der Weinstraße, est un ancien footballeur international allemand, aujourd'hui reconverti en entraîneur. En tant que joueur, il évoluait au poste de milieu de terrain offensif.

Mario Basler évolue dans sa carrière de joueur dans de prestigieux clubs allemands, notamment le FC Kaiserslautern, le Werder Brême, le Bayern Munich, avec lequel il s'incline en finale de la Ligue des champions en 1999. Il fait partie de la sélection allemande championne d'Europe en 1996.

Biographie

Joueur

Le , Mario Basler dispute son premier match professionnel lors du déplacement du FC Kaiserslautern sur le terrain Bayer Leverkusen (0-1) pour le compte de la 34e journée de Bundesliga[1]. Il n'y fait qu'une seule apparition en championnat avant de rejoindre en 1989 Rot-Weiss Essen, puis deux ans plus tard le Hertha Berlin, deux clubs de deuxième division où il s'impose progressivement comme un joueur notable.

En 1993 il fait son retour en Bundesliga, sous le maillot du Werder Brême. Il y remporte la Coupe d'Allemagne pour sa première année, et atteint la 2e place du championnat la saison suivante, au cours de laquelle il est co-meilleur buteur du championnat avec 20 buts. Il est transféré en 1996 au FC Bayern Munich pour huit millions de DM. Il y remporte le championnat allemand en 1997 et 1999. En 1998 il remporte pour la 2e fois la Coupe, en marquant en finale le but décisif. En 1999, Basler inscrit le premier but de la finale de la Ligue des champions, perdue dans les arrêts de jeu face à Manchester United au Camp Nou (1-2).

De 1994 à 1998, il est sélectionné en équipe d'Allemagne. Il est du voyage pour la Coupe du monde 1994, où il rentre en jeu lors de la victoire en poule face à la Bolivie[2]. Deux ans plus tard, il est de la sélection victorieuse lors de l'Euro 1996 en Angleterre, mais n'entre pas en jeu pendant la compétition. Redevenu titulaire en 1997, il manque pourtant la Coupe du monde 1998 et honore sa 30e et dernière cape le 18 novembre 1998 face aux Pays-Bas[3].

Alors que la saison 1999-2000 a démarré, Basler retourne dans son club formateur, le FC Kaiserslautern, avec lequel il atteint en 2001 la demi-finale de la Coupe UEFA (perdue face aux Espagnols du Deportivo Alavés), et en 2003 la finale de la Coupe d'Allemagne, perdue face au Bayern. Il termine sa carrière de joueur sur une dernière pige dans le club qatari d'Al-Rayyan SC, en 2003-2004.

Il laisse l'image d'un joueur très doué mais au caractère difficile et au comportement controversé, détesté par nombre de joueurs et qui n'a pas connu une carrière aussi brillante que son talent aurait pu lui offrir[4].

Entraîneur

Dès sa retraite sportive, en 2004, il se reconvertit comme entraîneur. Jusqu'à maintenant sa carrière est restée modeste, Basler n'étant passé que par des clubs de divisions inférieures[5]. Il dirige d'abord le club allemand de Jahn Ratisbonne, en Regionalliga Sud (le 4e échelon du football allemand), d'où il est licencié en septembre 2005. Après deux ans de pause, il retrouve un poste comme entraîneur adjoint d'Uwe Rapolder  au TuS Coblence. En septembre 2008, il quitte Coblence pour prendre en charge l'équipe de l'Eintracht Trèves, en Regionalliga Ouest. Il est licencié en février 2010[6].

En août 2010 il est recruté par le Wacker Burghausen, en 3. Liga, mais est de nouveau licencié après la relégation du club en fin de saison. En octobre 2011, il signe au Rot-Weiss Oberhausen, autre sociétaire de 3. Liga. Il est de nouveau relégué et démissionne en septembre 2012 après une mauvaise série de résultats[7].

Palmarès

Avec l'équipe d'Allemagne

  • 30 sélections et 2 buts entre 1994 et 1998[3]
  • Vainqueur de l'Euro 1996

En club

Statistiques

Statistiques de Mario Basler au 23 août 2014[8],[9]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B M B C M B Équipe M B M B
1988-1989 Drapeau de l'Allemagne 1. FC Kaiserslautern Bundesliga 1 0 1 0 - - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 1 0 1 0 - - - - - - - - - - 2 0
1989-1990 Drapeau de l'Allemagne Rot-Weiss Essen 2. Bundesliga 20 0 1 0 - - - - - - - - - - 21 0
1990-1991 Drapeau de l'Allemagne Rot-Weiss Essen 2. Bundesliga 34 6 2 1 - - - - - - - - - - 36 7
Sous-total 54 6 3 1 - - - - - - - - - - 57 7
1991-1992 Drapeau de l'Allemagne Hertha BSC Berlin 2. Bundesliga 30 5 1 0 - - - - - - - - - - 31 5
1992-1993 Drapeau de l'Allemagne Hertha BSC Berlin 2. Bundesliga 44 12 3 2 - - - - - - - - - - 47 14
Sous-total 74 17 4 2 - - - - - - - - - - 78 19
1993-1994 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême Bundesliga 29 5 5 0 - - 1 0 C1 9 2 Drapeau : Allemagne Allemagne 6 1 50 8
1994-1995 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême Bundesliga 33 20 1 0 - - 1 0 C2 4 2 Drapeau : Allemagne Allemagne 5 0 44 22
1995-1996 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême Bundesliga 30 11 3 1 - - - - C3 5 3 Drapeau : Allemagne Allemagne 8 0 46 15
Sous-total 92 36 9 1 - - 2 0 - 18 7 - 19 1 140 45
1996-1997 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 27 8 3 0 - - - - C3 1 0 Drapeau : Allemagne Allemagne 4 1 35 9
1997-1998 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 22 5 5 2 1 1 - - C1 5 1 Drapeau : Allemagne Allemagne 4 0 37 9
1998-1999 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 27 5 4 1 2 1 - - C1 9 4 Drapeau : Allemagne Allemagne 3 0 45 11
1999-2000 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich Bundesliga 2 0 0 0 1 0 - - - - - - - - 3 0
Sous-total 78 18 12 3 4 1 - - - 15 5 - 11 1 120 28
1999-2000 Drapeau de l'Allemagne 1. FC Kaiserslautern Bundesliga 18 1 0 0 - - - - - - - - - - 18 1
2000-2001 Drapeau de l'Allemagne 1. FC Kaiserslautern Bundesliga 21 4 1 1 2 0 - - C3 9 2 - - - 33 7
2001-2002 Drapeau de l'Allemagne 1. FC Kaiserslautern Bundesliga 29 2 4 0 - - - - - - - - - - 33 2
2002-2003 Drapeau de l'Allemagne 1. FC Kaiserslautern Bundesliga 23 1 3 1 - - - - CI 2 0 - - - 28 2
Sous-total 91 8 8 2 2 0 - - - 11 2 - - - 112 12
2003-2004 Drapeau du Qatar Al-Rayyan SC Division 1 0 0 0 0 - - - - - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 390 85 37 9 6 2 2 0 - 44 14 - 30 2 509 112

Notes et références

  1. (de) « Mario Basler - Debüts », sur transfermarkt.de (consulté le 23 août 2014)
  2. Statistiques de Mario Basler, FIFA.com
  3. a et b (en) Mario Basler - International Appearances, RSSSF.com
  4. (en) Mario Basler: FC Hollywood superstar, ESPNfc.com, 26 juillet 2012
  5. (de) Fiche de Mario Basler, fussballdaten.de
  6. (de) Trainerwechsel beim SVE (en français : « Changement d'entraîneur au SVE »), site officiel de l'Eintracht Trèves, 21 février 2010
  7. (de) Basler tritt in Oberhausen zurück (en français : « Basler démissionne d'Oberhausen »), kicker.de, 14.09.2012
  8. Statistiques de Mario Basler, transfermarkt.de
  9. « Fiche de Mario Basler », sur footballdatabase.eu

Liens externes