Marie-Josée Simard

Marie-Josée Simard
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie-Josée Simard en 2017 au théâtre Outremont.
Nom de naissance Simard
Naissance
La Baie, (Canada)
Activité principale

1- trio En Trois Couleurs ( François Bourassa, Yves Léveillé, Marie Josée Simard) - 2- Duo Simard /Sidorov, accordéon bayan et vibraphone, percussion.

D En duo avec la pianiste contemporaine Louise Bessette. 2017
vibraphone et marimba et percussions
Style musique classique - musique contemporaine-musique du monde, musique jazz
Activités annexes - Duo musique du monde Simard & Sidorov (Vladimir Sidorov accordéon Bayan et Marie Josée Simard vibraphone/percussion)
Lieux d'activité Québec /Canada / Chine/
Années d'activité 1979
Collaborations Les productions Yves Léveillé http://www.yvesleveille.ca/
Éditeurs Les Éditions Billaudot- Le Centre de Musique Canadien
Formation 1977, Diplôme d'étude supérieur- 1979, Premier Prix à l'unanimité de percussion 98 %.- 2013,Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en lancement d’une entreprise. Centre de formation et de coaching d’affaires pour femmes
Maîtres Michael Skinner, James Blades, Leigh Howard Stevens. Guy Lachapelle- Keiko Abe
Enseignement

1990-91 Enseignement au camps musical du Domaine Forget, Saint-Irénée.

1992 to 2005 conservatoire de Musique de Montréal. 2006, enseignement et classes de maître au Kosa International Workshop, Vermont.
Élèves Jean Marie Zeitouni, Frédérique Asselin. Catherine Parr, Stéphane Savaria., Hugues Tremblay, Sébastien Lamontagne- Corrine René
Ascendants Geneviève Desbiens (mère) Jérémie Simard (père)
Conjoint Donald Gagnon
Descendants Alexis et Jonathan Gagnon
Famille Chantal Simard,frère, Lin Simard, Frère, Régine Simard, soeur, Violette Simard,soeur.
Récompenses 1979 Premier Prix à l'unanimité de percussion
1981 Lauréate au concours Du Maurier Search Stars
2013 Prix Opus du conseil québécois de la musique - meilleurs concerts jazz de l'année trio En Trois Couleurs, François Bourassa, Yves Léveillé, pianos, Marie Josée Simard, percussions.
2014, Prix Opus du conseil québécois de la musique - meilleurs disque jazz de l'année trio En Trois Couleurs, François Bourassa, Yves Léveillé, pianos, Marie Josée Simard, percussions.
2015 boursière du Conseil des Arts et des lettres du Québec - Studio/Résidence au Tokyo Wonder Sites (Japon).

Marie-Josée Simard est une percussionniste soliste canadienne de la province de Québec. Elle est une spécialiste du vibraphone et du marimba. Mme Simard fut la première femme percussionniste à recevoir son diplôme en percussion au Canada[1].

Biographie

Marie-Josée Simard est née à La Baie (maintenant un arrondissement de la ville de Saguenay) le 29 novembre 1956. Issue d'une famille de musiciens, Marie-Josée Simard fait ses débuts au vibraphone dans l'orchestre de ses parents à Baie-Comeau. Sa mère est son premier professeur et également son accompagnatrice jusqu'à son entrée au Conservatoire de musique du Québec (1974-1976). Par la suite, elle étudie au Conservatoire de musique de Montréal de 1976 à 1981. Simard est la première femme à obtenir son diplôme en percussion au Canada et à recevoir le premier prix en percussion au CMM. L'obtention de bourses des Jeunesses musicales du Canada, du Conseil des Arts du Canada et du conseil des Arts et des lettres du Québec(1970-1981) lui permet de poursuivre ses études au Centre d'arts d'Orford, en Angleterre avec Michael Skinner et James Blades, ainsi qu'à New York avec le spécialiste du marimba Leigh Howard Stevens. En 1980, elle remporte le concours Les Étoiles du Maurier du Conseil du Maurier des arts d'interprétation (Arts du Maurier).

Reconnue comme une percussionniste exceptionnelle, Marie-Josée Simard a été entendue dans de nombreux concerts au Canada, au Mexique, en France, en Pologne et en Belgique, ainsi qu'en tournée en Corée du Sud et en Chine. Elle s'est forgé une réputation d'excellence sur les scènes nationales et internationales depuis maintenant 30 ans.

Plusieurs compositeurs canadiens tels que : Clermont Pépin, Denis Gougeon, Jacques Hétu, Serge Arcuri, Gilles Bellemare, François Dompierre, Maya Badian, Pétros Shoujounian, Alain Thibault et Rachel Laurin, ont composé pour elle des concertos pour marimba et vibraphone.

En 1989, le compositeur français Pierre Max Dubois a composé pour Marie-Josée la Simard Suite 1989 pour vibraphone et grand orchestre; Joanna Bruzdowicz a de son côté écrit les 4 saisons pour 4 solistes (dont « Hiver » spécialement pour marimba) pour le Festival international de Poznan en Pologne en 1991. Charles Papasoff, Karen Young et François Bourassa, compositeurs canadiens et interprètes jazz, ont composé pour Marie Josée Simard des œuvres pour musique de chambre.

Parmi les faits saillants de sa carrière, mentionnons : en 1982, un concert dirigé par Serge Garant avec l'Orchestre des Jeunes du QuébecO; des tournées de concerts aux Festivals de San Luis Potosi et Cervantino ; artiste invitée par l’Orchestre symphonique de Toronto en l’honneur de la reine Élisabeth II et du duc d’Édimbourg; un concert bénéfice en 1992 pour le Metropolitan Opera de New York où elle représentait le Canada. Marie-Josée Simard a également été invitée comme soliste par les orchestres symphoniques de Montréal, de Toronto, de Québec, de Winnipeg, de Vancouver, d'Edmonton, de Kitchener-Waterloo et par l’Orchestre Métropolitain de Montréal. Elle a en outre effectué des tournées au Québec avec l'ensemble à cordes Amati, ainsi que la Tournée du Printemps en 2002 avec Les Violons du Roy sous la direction de Jean Marie Zétouni.

En 1998-1999, Marie-Josée a créé, avec l’orchestre de chambre « I Musici de Montréal », le Concerto pour marimba et vibraphone de Jacques Hétu. Elle a donné des classes de Maître et des concerts avec la flûtiste Susan Hoeppner dans la plupart des universités canadiennes, sous le parrainage de Yamaha Canada. Artiste Yamaha depuis 1992.1998, première mondiale du Concerto pour marimba et vibraphone, créé pour elle par Jacques Hétu, avec I Musici Salle Maisonneuve de la Place des Arts, Montréal; 2005, duo avec le flûtiste Marc Grauwels, Kumho Arts Centre de Séoul et Opéra de Daegu. 2007, Concert à l’Ambassade du Canada à Tokyo avec la flûtiste Yuki Asami et le pianiste Hitoshi Kawashima. En 2010, création des 3 Jazettes concertantes pour marimba et vibraphone de François Bourassa, Orchestre Symphonique de Trois-Rivières et en 2012 à la Maison symphonique, avec l’orchestre Métropolitain à Montréal. Prix opus 2013– Concert de l’année–Jazz, Trio En Trois Couleurs. L’Astral, mars 2014 Ouverture du festival Jazz En Rafale, Trio En Trois Couleurs (avec François Bourassa et Yves Léveillé). En 2015 enregistrement de l’album En Trois Couleurs avec les pianistes jazz, François Bourassa et Yves Léveillé sous etiquette d’Atma Classique dont le disque s’est mérité le meilleur album Jazz de l’année au Gala des Prix Opus du Conseil Québécois de la musique. 2016, grande tournée en Chine de 17 concerts avec le Trio En Trois Couleurs.

Discographie

  • 1979 : Bach/Bartok/Shostakovitch, œuvres pour marimba, vibraphone et piano
  • 1986 : Marcello/Dompierre/Stockhausen/Bartok (Percudisq, P 229), œuvre pour claviers de percussions et piano
  • 1990 : Longtin/Miki/Tremblay/Brady (SNE, 572), œuvres pour percussions, flûte, harpe et piano
  • 1997 : The Enchanted Dawn/L’Aube enchantée (Atma, ACD 2 2115), œuvres pour marimba, vibraphone et flûte. Marie-Josée Simard et Lise Daoust
  • 2004 : Rencontre : Duo Simard/Sidorov (Disques Tout Crin, TCDC 19087), œuvres pour vibraphone, xylophone et accordéon classique (bayan)
  • 2005 : Marc Grauwels & Marie-Josée Simard (Naxos 8.55778), œuvres pour flûtes, marimba, vibraphone et percussions
  • 2009 : Simard/Fabi (Disques XXI-21), duo vibraphone et piano. Œuvres adaptées de A. Dvorak/F.Poulenc/E.Grieg
  • 2015 : En Trois Couleurs Simard/Bourassa/Léveillé (Atma classique ACD2 2709)

Références

  1. (en) « Article Marie-Josée Simard », L’Encyclopédie Canadienne,‎ (lire en ligne)

Liens externes