Marie-Hélène Dhénin

Marie-Hélène Dhénin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Marie-Hélène Dhénin est une photographe française née le [1].

Biographie

Marie-Hélène Dhénin (souvent désignée par l’acronyme MHD[2]) est née à Domart-sur-la Luce (département de la Somme). Elle a vécu à Amiens, vraisemblablement jusqu’aux alentours de 1968. De 1968 à 2003, après des études littéraires supérieures à l’université de Lille, elle exercera le métier de professeur de lettres classiques[3]. Après une année scolaire passée en Algérie, où elle enseigne le français dans un lycée arabophone d’Alger, elle s’installe définitivement dans la région parisienne (successivement à Roissy-en-Brie, Pontault-Combault, puis Rubelles).

Elle entre en relation, à partir des années 1975, avec les poètes et les artistes qui gravitent autour de la revue Cheval d'attaque, dirigée par le poète wallon Didier Paschal-Lejeune[4].

En février 1979, elle fonde, avec Alain Frontier, la revue Tartalacrème, qu’elle animera avec lui jusqu’en novembre 1986.

Au début de l’année 1980[5], elle fait la connaissance du poète Jacques Demarcq et, peu de temps après (29 octobre 1980), celle de Christian Prigent. Cette dernière rencontre a lieu au Centre Georges-Pompidou, lors d’une séance de la Revue parlée de Blaise Gautier [6], où Christian Prigent, accompagné de Jacques Demarcq, Claude Minière, et Jean-Pierre Verheggen présentent au public le no 13 de la revue TXT, intitulé Au-delà du principe d’avant-garde[7]. Ce sera pour elle l’occasion de faire la connaissance de Philippe Boutibonnes, Éric Clémens[8], Pierre Le Pillouër, Valère Novarina et de l’ensemble du groupe TXT, avec lequel elle ne cessera d’entretenir des liens étroits d’amitié et de travail [9]. Par leur intermédiaire, elle entrera aussi en relation avec plusieurs peintres, parmi lesquels Bernadette Février[10], Jean-Marc Chevallier, Mathias Perez, etc.

La vie photographique

Marie-Hélène Dhénin s’initie à la photographie dans les années 1970. La photographie devient dès lors pour elle, plutôt qu’un métier, un "mode de vie" [11]. Cette vie photographique sera ponctuée notamment (mais pas seulement) par ses rencontres successives avec les artistes et les écrivains, qu’elle photographiera, et dont elle publiera les photos dans divers livres et revues[12].

Elle se fera également connaître [13] par des œuvres consistant en une ou plusieurs photographies légendées de manière inattendue[14], par des livres-objets[15], et par la projection, dans divers lieux culturels, comme le Centre Georges-Pompidou, le festival Polyphonix, etc., de diaporamas accompagnés d’une lecture par un poète[16] Enfin chacune des 41 livraisons de la revue Tartalacrème comportera au moins une œuvre graphique signée Marie-Hélène Dhénin (MHD).

Du 24 au 31 août 1999, elle participe, à Cerisy-la-Salle, au colloque Poésie sonore / poésie action dirigé par Bernard Heidsieck et Jean-Pierre Bobillot ; et, du 30 juin au 7 juillet 2014, dans le même lieu, au colloque Christian Prigent : trou(v)er sa langue, dirigé par Bénédicte Gorillot, Sylvain Santi et Fabrice Thumerel ; ainsi qu’à plusieurs autres manifestations culturelles[17]. Elle s’attache notamment à suivre de près l’activité de la galerie Lara Vincy, à Paris (rue de Seine), où elle rencontre (et photograhie) les artistes (plasticiens et performeurs) qui y exposent[18].

Les paroles de "la Dame"

Marie-Hélène Dhénin est également connue[19] pour avoir été le « modèle » utilisé par Alain Frontier écrivant son livre Portrait d’une dame[20]. Celui qui se présente comme l’auteur (Alain Frontier) y a noté très exactement les paroles prononcées quotidiennement pendant trois ans (1982-1985) par son modèle, en s’attachant à dater scrupuleusement (à la minute près) chacune d’entre elles, jusqu’à la dernière, prononcée le jeudi 27 décembre 1985 à 11 heures 01 :« Ah ! voilà les eaux saumâtres du port. » Pendant que l’auteur copiait la phrase sur son carnet, le « modèle » le photographiait. Le résultat fut un nombre considérable d’images, dont beaucoup (mais pas toutes) ont été publiées[21]: chacune représente le même personnage dans une position identique, mais apparaissant au milieu d’un paysage et d’une saison à chaque fois différents. La comédienne et metteuse en scène Vanda Benes a réalisé plusieurs adaptations théâtrales de cette œuvre[22].

Œuvres

Principales expositions et manifestations publiques

Quelques écrivains et artistes photographiés

  • Nanni Balestrini : Quatuor Manicle, Polyphonix 14, programme édité par le : Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, juin 1989.
  • Jil Bernett : catalogue du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, 1989".
  • Julien Blaine : Tartalacrème no 24, décembre 1982.
  • Jean-Pierre Bobillot :Poèmeshow, Les Contemporains favoris, 2000, planche X ; Fusées no 8, 2004, p. 140, etc
  • Jean-Marc Chevallier : Photo du peintre Jean-Marc Chevallier par MHD.
  • Éric Clémens : Fusées no 8, 2004, p. 156
  • Jean-Paul Curtay : Tartalacrème no 28, août 1983.
  • Steef Davidson : "Doc(k)s 27">Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 603.
  • Jacques Demarcq : Tartalacrème no 22, août 1982 ; Fusées no 8, 2004, p. 172 ; etc.
  • Bob Downes : Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 604.
  • François Dufrêne : Tartalacrème no 24, décembre 1982 ; Fusées no 8, 2004, p. 161.
  • Lawrence Ferlinghetti : Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 606.
  • Bernadette Février : Tartalacrème no 23, octobre 1982.
  • Viviane Forrester : Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 606.
  • Alain Frontier : Phantomas no 157, Bruxelles, 1978, page 185 ;Tartalacrème no 32, avril 1984, etc. Voir également N'être pas (poèmes logiques) accompagné de 28 portraits du poète sur son tabouret par Marie-Hélène Dhénin, Besançon, éditions de la Maison chauffante, 2009.
  • Blaise Gautier, in Blaise Gautier et la Revue parlée par Rachel Stella, La revue des revues no 59, 2018. (La photo a été prise le 9 juin 1983).
  • Paul-Armand Gette : Fusées no 8, 2004, p. 146.
  • John Giorno : Fusées no 8, 2004, p. 162.
  • Liliane Giraudon : : Programme du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou 89.
  • Bernard Heidsieck : Cercle littéraire de la Médiathèque du Mans, bulletin n° 7, mars 1998 ; Fusées no 8, 2004, p. 150 ; Exposition Bernard Heidsieck , Nice, Villa d'Arson, 18 février-22 mai 2011 ; etc.
  • Joël Hubaut : Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 608 ;Tartalacrème no 8, mars 1980 ; Tartalacrème no 36, décembre 1984 ; Fusées no 8, 2004, p. 140, etc.
  • Françoise Janicot : Doc(k)s no 6, hiver 1984.
  • Ernst Jandl : Süddeutsche Zeitung no 237, Munich, 12 octobre 1984.
  • Jacqueline Kahen : "Doc(k)s 66"> Doc(k)s no 66, hiver 1984.
  • Guy Jungblut : Phantomas no 157, Bruxelles, 1978, page 182.
  • Jean-Jacques Lebel : Doc(k)s no 27, hiver 1980, folio 606.
  • Ghérasim Luca : Fusées no 8, 2004, p. 163.
  • Hubert Lucot : Tartalacrème no 22, août 1982, etc.[44]
  • Michèle Métail : Tartalacrème no 31, février 1984.
  • Claude Minière : Doc(k)s no 66, hiver 1984 ; Fusées no 8, 2004, p. 153.
  • Bruno Montels : Doc(k)s no 66, hiver 1984 ; Fusées no 8, 2004, p. 164.
  • Paul Nagy : Doc(k)s no 66.
  • Sylvie Nève : Poèmeshow, Les Contemporains favoris, 2000, planche X ;Fusées no 8, 2004, p. 140, etc.
  • Jean-Luc Parant : Tartalacrème no 11, octobre 1980, etc.
  • Georges Perec, accompagné de plusieurs autres membres de l'Oulipo, in Blaise Gautier et la Revue parlée par Rachel Stella, La revue des revues no 59, 2018, p. 71. (La photo a été prise en 1981).
  • Mathias Pérez : Fusées no 8, 2004, p. 159.
  • Marcel Piqueray : Phantomas no 157, Bruxelles, 1978, page 183.
  • Christian Prigent : Tartalacrème no 13, février 1981 ; Tartalacrème no 24, décembre 1982 ; Doc(k)s no 66, hiver 1984 ; 4e de couverture de Peep-Show, éditions Cheval d’attaque, 1984 ; Fusées no 8, 2004, p. 157, etc.
  • Pierre Puttemans
  • Maurice Rapin (peintre) : Tartalacrème no 7, février 1980.
  • Louis Roquin : Doc(k)s no 66, hiver 1984, etc.
  • André Roy : Tartalacrème no 20, avril 1982 ; Écire, J'ai toujours appris à écrire, éditions Trois pistoles (Canada), 2006 ; Le Devoir, Montréal, 15 septembre 2007 ; etc.
  • Jean-Paul Seguin : Phantomas no 157, Bruxelles, 1978, page 182 ; Fusées no 8, 2004, p. 140, etc.
  • Adriano Spatola : Tartalacrème no 24, décembre 1982.
  • Jean-Pierre Verheggen : Tartalacrème no 24, décembre 1982 ; Fusées no 8, 2004, p. : 160 ; etc.
  • Jean-Jacques Viton :Programme du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, 89".

Principaux livres et revues auxquels a collaboré MHD

  • Le Voyage ordinaire, avec la collaboration photographique de Marie-Hélène Dhénin, Cheval d'attaque, 1976
  • Manipulation(s), Cheval d'attaque / Yellow Now, 1978
  • Le bout des Bordes par Jean-Luc Parant et alii, éditions Borderie, 1980, page 272, La boule dénorde, hommage à Jean-Luc Parant.
  • Doc(k)s no 27, hiver 1980, folios 431 et 433 : Une promenade de Harry Dickson » (août 1980).
  • Alain Frontier, Portrait d’une dame, fiction, d’après les paroles de Marie-Hélène Dhénin, (édition partielle), collection TXT, mars 1988, 144 pages, avec 11 photographies inédites de Marie-Hélène Dhénin.
  • Alain Frontier, L'Équilibriste, avec des peintures de Philippe Boutibonnes et une photographie de Marie-Hélène Dhénin, Muro Torto, 1982
  • Alain Frontier, Portrait d’une dame, fiction, d’après les paroles de Marie-Hélène Dhénin (texte intégral), éditions Al Dante, 2005, avec 10 photographies inédites de Marie-Hélène Dhénin.
  • Alain Frontier, Pourquoi j'ai finalement démissionné du comité directeur, éditions La main courante, 1993.
  • Jean-Pierre Bobillot et Sylvie Nève, PoèmeShow — textes de scènes, Arras, éditions Les Contemporains favoris, 2000 (ISBN 2-909140-09-1)*
  • Dossier Tartalacrème dans Fusées no 8, Auvers-sur-Oise, 2004. Comprend 19 photographies de Marie-Hélène Dhénin.
  • TXT no 32, édition Nous, Caen, juin 2018, page 44 : Un thé avec Sémiramis).

Œuvres publiées dans Tartalacrème

  • Marmaille d'oppression, no 3, juin 1979, p. 28
  • Taillis de vieux romans, no 4, août 1979, p. 31.*
  • Mac à dame, no 5, octobre 1979, hors texte*
  • L'oiseau rare, no 6, décembre 1979, hors texte*
  • Les insomniaques, no 7, février 1980, hors texte*
  • La famille Hubaut, 8 mars 1980, no 8, avril 1980, hors texte[45]*
  • Une promenade en forêt, no 9, juin 1980, p. 11.*
  • Marquises, no 10, août 1980, p. 14.*
  • Étonnement, no 11, octobre 1980, p. 3.*
  • Jean-Luc Parant à Saint-Maur, no 11, octobre 1980, hors texte*
  • Supplément au Bout des Bordes, no 11, octobre 1980, p. 14.*
  • Théâtre (1) et Théâtre (2), no 12, décembre 1980, p. 13 et 19.*
  • À Claude Minière, no 13, février 1981, p. 29.*
  • La table de Christian Prigent, no 13, février 1981, hors texte*
  • Les quatre monstres, no 13, février 1981, p. 22.*
  • Presbytère, no 13, février 1981, p. 37.*
  • La fabrication du lait, no 14, avril 1981, p. 21.*
  • Avant et après, no 15, juin 1981, p. 3-4.*
  • Danger d'enlisement, no 15, juin 1981, p. 20-21.*
  • La chapelle Saint-Michel, no 17, octobre 1981, p. 32.*
  • Naissance, no 18, décembre 1981, p. 15.*
  • Le x de Hubert Lucot, no 19, février 1982, p. 35.*
  • Libre, indépendante et vocale, no 19, février 1982, p. 27-28.
  • André Roy à Paris, no 20, avril 1982, p. 11.
  • Tension, no 20, avril 1982, p. 29.
  • Anacoluthes, no 21, juin 1982, p. 11.
  • Alain Frontier expliquant « Phanées les nuées » à Hubert Lucot, no 22, août 1982, p. 7.
  • Jacques Demarcq, l'homme et l'œuvre, no 22, août 1982, p. 19.
  • B. Février et quelques-unes de ses œuvres, no 23, octobre 1982, p. 7.
  • L'équilibriste, no 23, octobre 1982, p. 29.
  • Alzèbre (variation) , no 24, décembre 1982, p. 21.
  • Christian Prigent et Jean-PierreVerheggen, no 24, décembre 1982, p. 9.
  • François Dufrêne, no 24, décembre 1982, p. 39.
  • La tête en l'air, no 25, février 1983, p. 9-18.
  • Portrait d'une dame, no 26, avril 1983, p. 31.
  • La patrie reconnaissante, no 27, juin 1983, p. 13.
  • Harry Dickson en vacances, no 28, août 1983, p. 9.
  • Polyphonix 5 (Fr. Janicot ; J.-.P. Curtay) , no 28, août 1983, p. 33-34.
  • Bilan, no 29, octobre 1983, p. 13.
  • Le velo de Victor, no 30, décembre 1983, p. 19.
  • D'un rocher l'autre (à L.F. Céline), no 31, février 1984, p. 27.
  • Michèle Métail, son ramage, son plumage, no 31, février 1984, p. 9-10.
  • Le futur de l'indicatif, no 32, avril 1984, p. 11-12.
  • Leit-motiv, no 32, avril 1984, p. 17-18.
  • L'allée, no 33, juin 1984, p. 35-36.
  • Métonymie 1 et 2, no 34, août 1984, p. 11-12.
  • Impasses et vice versa, no 35, octobre 1984, p. 12-13.
  • Contagion, avec deux photographies, no 36, décembre 1984, p. 17-21.
  • Jeudi soir, no 37, février 1985, p. 19-20.
  • Redondance, no 38, juin 1985, p. 21-22.
  • Statu quo, no 39, octobre 1985, p. 25-26.
  • Pâques à Berlin (31 mars 1986) , no 40, avril 1986, p. 29-30.
  • Lecture, no 41, novembre 1986, p. 23-24.

Principaux livres d’artiste

  • Hommage à Sébastien Bottin, 1978.
  • L’aède ménager, en collaboration avec Hubert Lucot, Les livres pauvres (Daniel Leuwers), automne 2010.
  • Participation à « La tapisseria de Bayeux » de Joël Hubaut[46]

Un grand nombre d'autres livres d'artiste, existant en très peu d'exemplaires, appartiennent aujourd'hui à des collections privées et ne peuvent être référencés.

Notes et références

  1. Dhénin, Marie-Hélène (1945-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 5 mars 2018)
  2. C’est ainsi qu’elle signera habituellement ses œuvres.
  3. Principalement au Collège Jean-Moulin de Pontault-Combault. Elle sera d’autre part le co-auteur du Fichier pédagogique adjoint au Cours de langue grecque d’Alain Frontier, publié en 1976 par les éditions Belin.
  4. On peut notamment citer les noms d’Alain Frontier, Jean-Pierre Bobillot, Sylvie Nève, Jean-Paul Séguin (qui fut l’auteur de plusieurs anthologiques poétiques publiées aux éditions Seghers), André Martel (l’inventeur du langage paralloïdre), le pataphysicien (voir 'Pataphysique) Thieri Foulc, Yak Rivais, etc. ; ainsi que plusieurs plasticiens comme le peintre Maurice Rapin, Paul-Armand Gette, Fanny Viollet, dont elle préface un catalogue d’exposition en 1984 : Le futur de l’indicatif, texte de Marie-Hélène Dhénin
  5. Précisément le 26 janvier 1980, à la Maison de la culture d’Amiens : le no 7 de Tartalacrème, février 1980, page 27, relate cette première rencontre avec « le très convaincant Jacques Demarcq ».
  6. Notice de l’Institut mémoires de l’édition sur Blaise Gautier. Voir également Rachel Stella,La revue des revues no 59, mars 2018, pages 68 et suivantes.
  7. On peut lire le compte-rendu de cet événement par Alain Frontier dans Tartalacrème no 12, décembre 1980, pages 28-30.
  8. Du 13 octobre 1987 au 19 janvier 1987, Marie-Hélène Dhénin participera au séminaire d'Éric Clémens sur Différence phénoménologique et fiction, au Collège International de Philosophie de Paris.
  9. "Tartalacrème", passim. La première édition (partielle) de Portrait d'un dame, d'après les paroles de Marie-Hélène Dhénin a été publiée en 1987 par TXT, avec une postface de Christian Prigent. Voir également Fusées no 8 , Auvers-sur-Oise, 2004, pages 167 et suivantes.
  10. Voir le no 13 de Tartalacrème, octobre 1982.
  11. Voir le texte intitulé Photos de familles, écrit en introduction à l’une de ses expositions, Espace Oroeil, Chabeuil, 20-21 septembre 2003 :« La photo (…) me permet d’errer sans aberration, de juxtaposer pour éviter d’être subordonnée, de pratiquer l’irrigation des circonstances enclines à susciter l’irritation. Elle siphonne les artères encombrées, déchiffonne le réel à problèmes, vivifie le c’est qui ou le c’est quoi… »
  12. Voir plus bas.
  13. Lire, entre autres, le jugement de Pierre Le Pillouër et celui de Jacques Demarcq dans la revue Fusées no 8 de Mathias Pérez, Auvers-sur-Oise, 2004, pages 167 et suivantes.
  14. Voir en particulier la quarantaine d’œuvres publiées, de 1979 à 1986, dans la revue Tartalcrème, dont on pourra consulter la liste plus bas.
  15. Par exemple son Éloge de Sébastien Bottin, qui fut exposé dans la Maison de la Culture du Havre, les 21 et 22 janvier 1978.
  16. Par exemple : Les pieds sur terre, La tête en l’air, etc. projetés dans la grande salle du Centre Georges-Pompidou dans le cadre du festival Polyphonix initié par Jean-Jacques Lebel à partir de 1977.
  17. Voir le détail plus bas.
  18. Joël Hubaut, Michèle Métail, Louis Roquin, Denise Aubertin, Charles Dreyfus, Jean-Luc Parant, Ben (voir Benjamin Vautier), Takata Saito, Esther Ferrer, Serge Pey, et bien d’autres.
  19. Voir notamment les articles de Florence Trocmé (Poezibao), Éric Loret (Libération), Jacques Demarcq, etc.
  20. Le titre complet est Portrait d’une dame, fiction, d’après les paroles de Marie-Hélène Dhénin. Il a d’abord été publié en feuilleton dans la revue Tartalacrème (à partir de son no 21, juin 1982), ainsi que dans d’autres revues, avant d’être édité en volume : une première édition partielle de 140 pages a vu le jour dans la collection TXT en 1987 (avec, en 4e page de couverture, une présentation de Christian Prigent), et une deuxième édition (intégrale cette fois-ci), de 430 pages, aux éditions Al Dante, en 2005.
  21. Notamment (mais pas seulement), dans les deux livres cités. Ils ont aussi donné lieu à plusieurs diaporamas, par exemple à Calaceite (Espagne), lors du colloque franco-espagnol Paradoxe et créativité, organisé par la fondation Noésis.
  22. [contemporain.net/spectacles/La-belle-Parleuse/ensavoirplus/ La belle parleuse
  23. Le Havre, Maison de la Culture, 21-22 janvier 1978.
  24. Manifestation organisée par Éric Sarner) au Théâtre de la Pie, à Saint-Maur (Val-de-Marne, 1979 et 1980.
  25. Festival International de Poésie Polyphonix 2, Paris, American Center, juin 1980 ; puis, dans le cadre de la manifestation Art aujourd'hui organisée par Paul Schwartz, Strasbourg, 29 mars 1981.
  26. Projeté une première fois dans le cadre de la manifestation Le grand Virage, organisée par la revue Doc(k)s de Julien Blaine, Paris, galerie La Passerelle (rue Pernety), février 1981 ; puis dans le cadre du festival Polyphonix 3, American Center, Paris, 17 juin 1981.
  27. Paris, La Revue Parlée de Blaise Gautier, Centre Georges-Pompidou, 10 mai 1982. Collaborent à cette présentation, outre Alain Frontier et Marie-Hélène Dhénin : Jacques Demarcq, Bernadette Février, Paul-Armand Gette, Bernard Heidsieck, Jean-Luc Lavrille, Claude Minière, Bruno Montels, Christian Prigent, Yak Rivais
  28. "Doc(k)s no 46, été 1982, folios 419 à 421.
  29. Exposition TXT-Muro Torto, Paris, galerie Le Soufflet Vert, février 1983 (à côté d’œuvres de Philippe Boutibonnes, Daniel Busto, Bernadette Février, Michel Gérard).
  30. Nuit de la poésie, ancienne usine Palikao, Paris, nuit du 23 au 24 avril 1983.
  31. In' Hui no 18, Amiens, 4e trimestre 1983.
  32. Paris, Grande salle du Centre Georges-Pompidou, 2 décembre 1983.
  33. Paris, Galerie Lara Vincy, 22 mars 1985.
  34. La tapisserie de Bayeu sans x, 1985.
  35. Noisiel, Centre d'Action Culturelle de Marne-la-Vallée, Ferme du Buisson, 9 mai 1985.
  36. Deuxième festval International de Poésie Contemporaine de Cogolin , juillet 1985, œuvre reproduite, pages 20 et 21.
  37. Autour de la revue TXT, Lyon, Galerie L'Ollave et Radio Bellevue, 16 mai 1986.
  38. Donné dans le cadre du colloque franco-espagnol Paradoxe et créativité, organisé par la fondation Noésis, Calaceite (Espagne), 7-27 juillet 1986.
  39. Lecture organisée par Monique Dorsel à l’occasion des 20 ans de la revue TXT, à Bruxelles, Théâtre-Poème, 19 avril 1989.
  40. dirigé par Jean-Pierre Bobillot et Bernard Heidsieck, Centre culturel international de Cerisy-la Salle, 24-31 août 1999. Colloque Poésie sonore, poésie action
  41. Espace Oroeil, Chabeuil, 20-21 septembre 2003.
  42. organisé par Yoann Thommerel, (Institut Mémoires de l’édition contemporaine), juillet 2014. [1]
  43. "Marie-Hélène Dhénin a pris une bonne photographie de moi pour mettre à jour la fiche LUCOT du site P.O.L. mais ma cravate était un peu décollée du col de la chemise…" (Hubert Lucot, La conscience, P.O.L., 2016, page 55). La version non retouchée de cette photographie a été publiée le jour même de la mort d’Hubert Lucot, in« Hubert Lucot, mort d'un écrivain insoumis », Libération.fr,‎ (lire en ligne). Cette même photo a été reprise dans Le Monde du 21 janvier 2017, p. 19.
  44. photo reprise sous le titre La famille par Arnaud Labelle-Rojoux, L'Acte pour l'Art, Paris, éditions Évidant, 1988.
  45. « La tapisserie de Bayeux » par Joël Hubaut, 1985.

Liens externes