Maria Schrader

Maria Schrader
Description de cette image, également commentée ci-après
Maria Schrader en 2011.
Naissance (52 ans)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Hanovre, Basse-Saxe, Allemagne de l'Ouest
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Profession Actrice
Films notables Aimée et Jaguar
Stefan Zweig, adieu l'Europe

Maria Schrader est une actrice, réalisatrice et scénariste allemande, née le à Hanovre (Basse-Saxe).

Biographie

Maria Schrader est née en 1965 à Hanovre. Elle est la fille d'un peintre et d'une sculptrice. Elle a fréquenté le Matthias-Claudius-Gymnasium à Gehrden, près de Hanovre, où elle a participé pendant plusieurs années au groupe de théâtre. À quinze ans, elle a commencé sa carrière d'actrice au théâtre puis a suivi à partir de 1983 une formation au Max Reinhardt Seminar à Vienne qu'elle a abandonnée après deux ans.

Durant la saison 1982/83, elle a été membre du théâtre national de Hanovre. Cela a été suivi par des apparitions à Vienne, Venise et à Bonn. En 1988, elle fait ses débuts au cinéma dans la comédie RobbyKallePaul de Dani Levy, elle figurera dans onze films de cet acteur-réalisateur avec qui elle a vécu plusieurs années. Elle connait ses premiers succès en tant qu'actrice en 1993 avec la comédie Burning life de Peter Welz et Keiner liebt mich (Personne ne m'aime) de Doris Dörrie.

En 2000, elle fait partie du jury international du 50e Festival de Berlin.

Dans Atlantide, l'empire perdu (film d'animation des studios Disney), elle assure la voix allemande de la princesse Kidagakash de l'Atlantique.

Elle a dirigé pour la première fois en 2005 l'adaptation cinématographique du best-seller Liebesleben de Zeruya Shalev. Le film, Vie amoureuse , dont elle a écrit le scénario avec Laila Stieler, est sorti en novembre 2007 dans les cinémas allemands.

En 2016 sort le film Stefan Sweig, Adieu l'Europe (Vor der Morgenröte)[1], qu'elle coécrit avec Jam Schomburg et réalisé, dans lequel elle décrit en six scènes les dernières années du célèbre écrivain autrichien, en exil en Amérique, de 1936 à 1942.

Elle vit à Berlin et elle a une fille née en 1998 d'une relation avec Rainer Kaufmann.

Filmographie

Cinéma

Télévision

Téléfilms

  • 1993 : Neues Deutschland de Dani Levy (segment Ohne Mich)
  • 1993 : Magic Müller de Thomas Bohn : Petra
  • 1995 : Risiko Null - Der Tod steht auf dem Speiseplan de Roland Suso Richter
  • 1996 : Eine Unmögliche Hochzeit de Horst Johann Sczerba
  • 1997 : Der Kindermord de Bernd Böhlich
  • 2002 : Operation Rubikon de Thomas Berger : Sophie Wolf
  • 2002 : Die Nibelungen de Dieter Wedel : Kriemhild
  • 2007 : Auf dem Vulkan : Eva Jung
  • 2008 : Patchwork : Xenia Napolitano-Freitag
  • 2009 : Die Seele eines Mörders : Orli Schochan
  • 2012 : Alleingang : Sonja Zuckmaier

Séries télévisées

Réalisatrice

Théâtre

  • 2002-2005 : Kriemhild dans Die Nibelungen (avec Mario Adorf, Manfred Zapatka, Dieter Wedel et autres)
  • à partir du 1er décembre 2007 : Der Gott des Gemetzels (Le Dieu du carnage) de Yasmina Reza : Veronique Houillé, au Schauspiel Köln le théâtre de Cologne
  • 2008 : Das goldene Vlies : Médée, au Schauspiel Köln (avec Carlo Ljubek, Manfred Zapatka et Patrycia Ziolkowska)

Livre audio

  • 2008 : Dem Vergessen entrissen – Eine Hommage an Richard Yates (Schriftsteller). Enregistrement en direct avec Joachim Król et Roger Willemsen. Random House Audio. (ISBN 978-3866049307).

Prix et récompenses

En 1992, Maria Schrader est nommée Meilleure jeune actrice au Prix Max Ophüls, reçoit le Bavarian Film Award en 1994 pour Keiner liebt mich, et en 1998 pour son rôle dans Aimée et Jaguar.

Maria Schrader a remporté à plusieurs reprises le Bundesfilmpreis (Prix fédéral du cinéma). Elle a gagné, entre autres, le Filmband in Gold (Ruban d'or du cinéma) pour ses prestations dans les films Keiner liebt mich, Burning Life et Einer meiner ältesten Freunde et celui de Meilleure Actrice pour son rôle dans le film dramatique Aimée et Jaguar qui lui a valu également l'Ours d'Argent au Festival International du Film de Berlin en 1999. La même année, elle a reçu le prix de l'étoile montante européenne (Shootting star) du cinéma allemand.

En 2010, Schrader a remporté, dans la catégorie du meilleur acteur pour Geschichte einer Ehe, d'Andrew Sean Greer, le prix du Livre audio allemand.

Notes et références

  1. « Maria Schrader, Juive d'honneur » (consulté le 2 septembre 2016)

Liens externes