Maria Schell

Maria Schell
Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Nuits blanches (1957)

Nom de naissance Maria Margarete Anna Schell
Surnom Seelchen
Naissance
Vienne (Autriche)
Nationalité Drapeau : Autriche Autrichienne
naturalisée Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 79 ans)
Preitenegg (Autriche)
Profession Actrice
Films notables Gervaise
Nuits blanches
Les Frères Karamazov
Une vie
La Colline des potences
Le Diable par la queue
Avec le ministre allemand Horst Ehmke et l'actrice suisse Liselotte Pulver à Bonn le 23 juin 1971.
Au gala du « Film néerlandais dans la ville » (Nederlandse Speelfilm in City) d'Amsterdam en 1976.

Maria Schell, nom de scène de Maria Margarete Anna Schell, est une actrice suisse née le à Vienne et morte le (à 79 ans) à Preitenegg (Autriche). Elle est l'une des plus grandes stars du cinéma de langue allemande des années 1950 et 1960.

Biographie

Sœur de Maximilian Schell et cousine de l'actrice Catherine Schell, Maria Schell est la fille de l'écrivain suisse Hermann Ferdinand Schell  et de Margarethe Noé von Nordberg , une actrice viennoise. Elle grandit avec ses frères Carl  et Maximilian et sa sœur Immy , d'abord en Autriche, puis à Zurich après que les membres de sa famille se furent enfuis à la suite de l’Anschluss de 1938.

Elle interrompt une formation commerciale après que son talent eut été découvert par Sigfrit Steiner et qu'elle eut reçu en 1942 un rôle dans le film Steibruch aux côtés de Heinrich Gretler. À l'époque, elle joue encore sous le nom de Gritli Schell sans avoir reçu de formation particulière. C'est seulement ensuite qu'elle suit des cours d'art dramatique et reçoit plusieurs engagements au théâtre. À partir de 1948, elle se tourne de nouveau vers le cinéma. Elle trouve son premier rôle principal en 1949 avec L'Ange à la trompette. Suivirent des films avec Dieter Borsche et O. W. Fischer.

Participer au film Le Dernier Pont sous la direction de Helmut Käutner lui donne accès au Prix international du Festival de Cannes. La même année, elle est également distinguée à Venise avec la Coupe Volpi pour le rôle-titre de la blanchisseuse dans Gervaise, film de René Clément qui reçoit également l’Oscar du meilleur film étranger et dont elle partage les plus grandes scènes avec Suzy Delair. Pendant son séjour à Hollywood, à l'occasion de la cérémonie de remise des prix, elle est « découverte » par Yul Brynner dans le hall d'accueil d'un hôtel. Celui-ci cherche une actrice pour jouer Grouchenka dans l'adaptation cinématographique des Frères Karamazov. Elle tourne ensuite, entre autres, avec Gary Cooper (La Colline des potences) et avec Glenn Ford (La Ruée vers l’Ouest). On la remarque aussi dans le film Tant que tu m'aimeras. Dans les années 1960 elle se montre davantage sur les plateaux de théâtre et à la télévision.

Dans les années 1970, on la voit souvent dans des séries télévisées comme Tatort, Derrick ou Le Commissaire. En 1982, elle joue le rôle de Claire Zachanassian dans l'adaptation cinématographique par Max Peter Ammann de La Visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt. Son dernier grand succès public est la série télévisée Die glückliche Familie de 1987 à 1993. En 1994-1995, elle participe à la saga télévisée Der Clan der Anna Voss. Elle fait sa dernière apparition en 1996 dans l'épisode Heilig Blut de la série policière Tatort.

En 2002, son frère Maximilian tourne sur elle le documentaire Ma sœur Maria, qui vaut à tous les deux un Bambi. Elle reçoit de nombreux prix cinématographiques et de nombreuses distinctions : huit Bambi, la Coupe Volpi de la Mostra de Venise, le Prix du film allemand ainsi que la Croix fédérale du mérite.

De 1957 à 1965, elle est mariée avec le metteur en scène Horst Hächler et, de 1966 à 1986, avec le metteur en scène Veit Relin. Les deux mariages se terminent par un divorce. Du premier, elle a un fils, Oliver, du deuxième une fille, Marie-Theres Relin , elle aussi actrice.

Une tentative de suicide en 1991 lui vaut les gros titres de la presse. Dans ses dernières années, et jusqu'à peu de temps avant sa mort, elle vit solitaire sur l'alpage hérité de ses parents en Carinthie. Sa santé est ébranlée, elle subit deux AVC. Avant Pâques en 2005, elle est hospitalisée en raison de troubles respiratoires. Elle meurt d'une défaillance cardiaque consécutive à une pneumonie. Sa sépulture se trouve au cimetière de Preitenegg en Carinthie.

Filmographie

Théâtre

Divers

  • Oskar Werner, qui joua avec elle, lui donna le surnom de « Seelchen », Petite âme, qui lui déplut toute sa vie[réf. nécessaire].

Distinctions

Récompenses

Nominations

Voir aussi

Article connexe

Liens externes