Marcel Louette

Marcel Louette
Marcel Louette
Alias
alias Fidelio
Naissance
Décès
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Pays de résidence Belgique
Profession
Professeur
Activité principale
Dirigeant de la Brigade blanche

Marcel Louette, Fidelio de son nom de guerre, né le et décédé le était un résistant durant la Seconde Guerre mondiale. Il fonda et dirigea la Brigade blanche[1],[2].

Biographie

Marcel Louette était enseignant à Anvers. Il animait également un Cercle libéral: "de Jonge Geuzenwacht". Lieutenant de réserve au 36e régiment de ligne avec lequel il combattra durant la Campagne des 18 jours. Marcel Louette était le Lieutenant de la 10e compagnie de fusillers (IIIe bataillon)[3]. Démobilisé le , il crée en juin 1940, le Geuzengroep. Un mouvement anti-nazi fondé dans la mouvance de Jonge Geuzenwacht[4]. En 1942, Marcel Louette qui dirige le groupe sous le nom de guerre de "Fidelio" le rebaptise en "Brigade blanche". Ce groupe sera particulièrement actif durant la Seconde Guerre mondiale: Renseignement, sabotages, évacuations vers l'Angleterre

En mai 1944, Marcel Louette est arrêté. Le , il est amené à Breendonk[5]. Le , il est transféré à Vucht, au Camp de concentration d'Hertogenbosch puis à Sachsenhausen qui sera libéré par l'Armée rouge le .

Marcel Louette est décédé la veille de son septante-et-unième anniversaire, le , il est inhumé à Anvers (Hoboken) au Schoonselhof[6].

Références