Maliha Hamidou

Maliha Hamidou
Maliha Hamidou
Biographie
Naissance
Décès
Autres informations
Conflit

Maliha Hamidou est née à Bab H'did à Tlemcen en 1942, assassinée le .

Scolarisée à l'école de Blass el Khadem puis au lycée de jeunes filles de sa ville natale, elle reçoit également une éducation religieuse et en langue arabe à la medersa Dar El Hadith. C'est durant ces années qu'elle se forge une âme révolutionnaire.

Malgré son jeune âge, Maliha devient secrétaire de la cellule combattante de Sidi Chaker. Son rôle est de collecter le renseignement et de surveiller les mouvements des troupes coloniales. La maison familiale devient le lieu de refuge et de transit des moudjahidines en partance vers le Maroc.

Prête à tout, ayant toujours une arme dans son cartable, la jeune fille participe à des attentats en milieu urbain.

Le 13 avril 1959, à 1 heure du matin, elle est arrêtée par la DST. Le lendemain, sa mère se rendit à la morgue pour identifier un corps criblé de balles et portant des traces de torture[1]. Maliha Hamidou n'avait que 17 ans.

Maliha Hamidou est inhumée au cimetière de Cheikh Senouci à Tlemcen.

Le lycée ainsi que la cité universitaire de jeunes filles de Tlemcen[2] sont baptisés à son nom.

Notes et références

  1. Lesoirdalgerie.com,quotidien,8 mars 2005
  2. Tlemcen, deux cité U changent de nom, Le Quotidien d'Oran, 4 novembre 2010

Lien externe

http://www.vitaminedz.com/maliha-hamidou-1942-1959-une-etudiante-au-maquis-combat/Articles_16464_64613_0_1.html