Major League Soccer 2018

Major League Soccer Saison 2018
Description de l'image MLS_logo_(2014).png.
Généralités
Sport Soccer
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 23e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
mars -
Séries éliminatoires :
octobre -
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 23 clubs
Site web officiel

Navigation

La Major League Soccer 2018 est la 23e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de soccer d'Amérique du Nord. Elle est composée de vingt-trois équipes (vingt des États-Unis et trois du Canada). À partir de cette saison, la formation de Los Angeles FC se rajoute à la MLS.

Une des trois places qualificatives des États-Unis pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2019 y est attribuée : elle est décernée au vainqueur de la Coupe de la Major League Soccer, puis la deuxième place est attribuée au vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup, tandis que la troisième place est attribuée à l'équipe qui a le meilleur cumul de points sur les saisons régulières 2017 et 2018, qui ne s'est pas encore qualifié.

Les vingt-trois franchises participantes

Carte

Entraîneurs, stades et capitaines

Équipe Entraîneur Capitaine Stade Capacité
Atlanta United Drapeau : Argentine Gerardo Martino Drapeau : États-Unis Michael Parkhurst Mercedes-Benz Stadium 42 500
Fire de Chicago Drapeau : Serbie Veljko Paunović Drapeau : États-Unis Dax McCarty Toyota Park 20 000
Rapids du Colorado Drapeau : Angleterre Anthony Hudson Drapeau : États-Unis Tim Howard Dick's Sporting Goods Park 18 061
Crew SC de Columbus Drapeau : États-Unis Gregg Berhalter Drapeau : États-Unis Wil Trapp Mapfre Stadium 19 968
D.C. United Drapeau : États-Unis Ben Olsen Drapeau : États-Unis Steve Birnbaum Audi Field[note 1] 20 000
FC Dallas Drapeau : Colombie Óscar Pareja Drapeau : États-Unis Matt Hedges Toyota Stadium 20 500
Dynamo de Houston Drapeau : Colombie Wilmer Cabrera Drapeau : États-Unis DaMarcus Beasley BBVA Compass Stadium 22 039
Galaxy de Los Angeles Drapeau : Allemagne Sigi Schmid Drapeau : Angleterre Ashley Cole StubHub Center 27 000
Los Angeles FC Drapeau : États-Unis Bob Bradley Drapeau : Belgique Laurent Ciman Banc of California Stadium 22 000
Minnesota United Drapeau : Angleterre Adrian Heath Drapeau : Costa Rica Francisco Calvo TCF Bank Stadium 21 895
Impact de Montréal Drapeau : France Rémi Garde Drapeau : Argentine Ignacio Piatti Stade Saputo 20 801
New York City FC Drapeau : France Patrick Vieira Drapeau : Espagne David Villa Yankee Stadium 30 321
Red Bulls de New York Drapeau : États-Unis Jesse Marsch Drapeau : États-Unis Luis Robles Red Bull Arena 25 000
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : États-Unis Brad Friedel Drapeau : France Claude Dielna Gillette Stadium 20 000
Orlando City SC Drapeau : États-Unis Jason Kreis Drapeau : États-Unis Jonathan Spector Orlando City Stadium 25 500
Union de Philadelphie Drapeau : États-Unis Jim Curtin Drapeau : États-Unis Alejandro Bedoya Talen Energy Stadium 18 500
Timbers de Portland Drapeau : Venezuela Giovanni Savarese Drapeau : Angleterre Liam Ridgewell Providence Park 21 144
Real Salt Lake Drapeau : États-Unis Mike Petke Drapeau : États-Unis Kyle Beckerman Rio Tinto Stadium 20 213
Earthquakes de San José Drapeau : Suède Mikael Stahre Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski Avaya Stadium 18 000
Sounders de Seattle Drapeau : États-Unis Brian Schmetzer Drapeau : Cuba Osvaldo Alonso CenturyLink Field 39 419
Sporting de Kansas City Drapeau : États-Unis Peter Vermes Drapeau : États-Unis Matt Besler Children's Mercy Park 18 467
Toronto FC Drapeau : États-Unis Greg Vanney Drapeau : États-Unis Michael Bradley BMO Field 30 000
Whitecaps de Vancouver Drapeau : Pays de Galles Carl Robinson Drapeau : Costa Rica Kendall Waston BC Place 22 120


Format de la compétition

Les rencontres se répartissent comme suit :

  • Pour 6 équipes (Colorado, Dallas, Los Angeles FC, Minnesota, San José et Seattle) :
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les dix autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre cinq équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre six équipes de l'association opposée
  • Pour 6 équipes (Houston, LA Galaxy, Portland, Real Salt Lake, Kansas City et Vancouver) :
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les dix autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre six équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre cinq équipes de l'association opposée
  • Pour 9 équipes (Atlanta, Chicago, Columbus, D.C. United, Montréal, le Revolution, Orlando, Philadelphie et Toronto) :
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les huit autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre six équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre six équipes de l'association opposée
  • Pour 1 équipe (Red Bulls) :
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre deux équipes de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les huit autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre sept équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre cinq équipes de l'association opposée
  • Pour 1 équipe (New York City) :
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre deux équipes de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les huit autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre cinq équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre sept équipes de l'association opposée

Les deux meilleures équipes de chaque association sont qualifiées pour les demi-finales d'associations. Les équipes finissant entre la troisième et la sixième place dans chaque association s'affrontent dans un match éliminatoire de premier tour. L'équipe la moins bien classée affrontera en demi-finales d'association, le premier de son association.

En cas d'égalité, les critères suivants départagent les équipes :

  1. Nombre de victoires
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Classement du fair-play
  5. Nombre de buts marqués à l'extérieur
  6. Différence de buts à l'extérieur
  7. Tirage à la pièce[2]

Saison régulière

Classements des conférences Ouest et Est

Conférence Ouest
Classement — mise à jour : 15 mai 2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Sporting de Kansas City 23 11 7 2 2 23 12 +11
2 Los Angeles FC 20 10 6 2 2 22 16 +6
3 FC Dallas 16 9 4 4 1 14 9 +5
4 Timbers de Portland 14 9 4 2 3 14 14 0
5 Whitecaps de Vancouver 14 11 4 2 5 12 20 -8
6 Real Salt Lake 13 10 4 1 5 13 21 -8
7 Minnesota United 12 11 4 0 7 13 21 -8
8 Dynamo de Houston 12 9 3 3 3 20 15 +5
9 Galaxy de Los Angeles 10 10 3 1 6 14 19 -5
10 Earthquakes de San José 8 9 2 2 5 15 17 -2
11 Rapids du Colorado 8 8 2 2 4 11 13 -2
12 Sounders de Seattle 8 9 2 2 5 7 11 -4
Conférence Est
Classement — mise à jour : 15 mai 2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Atlanta United 25 11 8 1 2 25 13 +12
2 Crew SC de Columbus 21 12 6 3 3 17 10 +7
3 New York City FC 21 11 6 3 2 21 16 +5
4 Orlando City SC 19 10 6 1 3 20 16 +4
5 Red Bulls de New York 18 9 6 0 3 23 11 +12
6 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 17 10 5 2 3 18 14 +4
7 Fire de Chicago 11 10 3 2 5 13 17 -4
8 Union de Philadelphie 11 10 3 2 5 8 14 -6
9 Impact de Montréal 9 11 3 0 8 14 26 -12
10 Toronto FC 7 9 2 1 6 12 18 -6
11 D.C. United 5 8 1 2 5 10 16 -6

Classement combiné des saisons régulières 2017 et 2018

L'équipe américaine terminant première au cumul des saisons régulières 2017 et 2018 se qualifie pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2019. Les équipes canadiennes ne peuvent se qualifier pour cette compétition que par le biais du Championnat canadien de soccer 2018[3].


Résultats

Matchs inter-conférences

Tableau de résultats — mise à jour : 15 mai 2018
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI COL CLB DCU DAL HOU LAFC LAG MIN MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI POR RSL SJ SEA SKC TOR VAN
Atlanta United 5-0 - - - 0- 2 4-1
Fire de Chicago - - 0-1 2-2 - 3-4
Rapids du Colorado - - 1-2 1-2 3-0 2-0
Crew SC de Columbus - - - - 2-1 1-2
D.C. United - - 2-2 - - -
FC Dallas - - - - - 2-0
Dynamo de Houston 4-0 - 0-2 - 5-1
Los Angeles FC - - 2-2 - - -
Galaxy de Los Angeles 0-2 - - 2-3 -
Minnesota United 0-1 2-1 - - - -
Impact de Montréal - - 3-5 - - -
New York City FC - 3-1 2-1 4-0 -
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2-1 0-1 - - - 1-0
Red Bulls de New York - - - 3-0 4-0 - -
Orlando City SC - 1-2 3-2 3-1 3-2 -
Union de Philadelphie - - - 1-1 - -
Timbers de Portland - - 3-0 - -
Real Salt Lake - 3-2 - - 1-0
Earthquakes de San José - - 1-2 - - -
Sounders de Seattle - 0-0 - 0-1 - -
Sporting de Kansas City - 1-0 0-2 - -
Toronto FC - - - 3-1 1-2 -
Whitecaps de Vancouver - 2-1 - - -
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Matchs intra-conférences

Conférence de l'Ouest
Tableau de résultats — mise à jour : 15 mai 2018
Résultats (▼dom., ►ext.) COL DAL HOU LAFC LAG MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN COL DAL HOU LAFC LAG MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN
Rapids du Colorado - - - - - - - - - 2-2 -
FC Dallas 1-1 - - 3-2 - 1-1 1-1 - 3-0 - -
Dynamo de Houston - - - 3-2 - - - - - - 1-2 -
Los Angeles FC - 1-1 - - 2-0 - - - 1-0 - -
Galaxy de Los Angeles - - - 4-3 - 2-1 - - - 0-2 - -
Minnesota United - - 2-1 - - - - 1-3 - - 1-0
Timbers de Portland - - - - - 3-2 - - 1-0 - - -
Real Salt Lake 3-0 - - 1-5 - - - - - - - 2-1
Earthquakes de San José - - 2-2 - - 3-2 0-1 - - - -
Sounders de Seattle - - - 0-1 - 3-1 - - - - -
Sporting de Kansas City 1-0 - - - - - - - 3-2 2-2 6-0 -
Whitecaps de Vancouver - - 2-2 0-2 0-0 - - 2-0 - - - -
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Conférence de l'Est
Tableau de résultats — mise à jour : 15 mai 2018
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR ATL CHI CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR
Atlanta United - - 3-1 4-1 2-2 - - - - - -
Fire de Chicago 1-2 1-0 - 1-0 - - - - - - -
Crew SC de Columbus 3-0 - 3-1 3-2 - 2-2 - - 1-0 - -
D.C. United - - 1-0 - - - - - - - -
Impact de Montréal - - - - - 4-2 - - 0-2 1-0 -
New York City FC - - - - - - - 2-0 - - - -
Revolution de la Nouvelle-Angleterre - - - - 4-0 2-2 - - - 3-2 -
Red Bulls de New York - 1-2 - - 3-1 4-0 - - - -
Orlando City SC 1-2 - - 1-1 - - - 4-3 - - -
Union de Philadelphie - - 0-0 3-2 - - 2-0 - 0-2 - -
Toronto FC - 2-2 0-2 - - - - - - 3-0 -
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Séries éliminatoires

Règlement

Douze équipes se qualifient pour les séries éliminatoires (soit six équipes par conférence). Les deux premières équipes de chaque conférence se qualifient directement pour les demi-finales de conférence. Pour les matchs du premier tour, la troisième équipe de la conférence de l'Ouest recevra la sixième, tandis que la quatrième recevra la cinquième de cette même association. Il en est de même pour la conférence de l'Est. Ce tour se déroule en un seul match, avec prolongations et tirs au but éventuels.

La meilleure équipe de chaque conférence affronte en demi-finale de conférence, l'équipe la plus faible issue du premier tour de sa conférence, l'autre demi-finale de chaque conférence mettant aux prises le deuxième contre l'autre équipe issue des séries. Cette organisation est ainsi similaire à la NFL.

Les demi-finales et finales de conférence se déroulent par match aller-retour, avec match retour chez l'équipe la mieux classée. En cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, l'équipe qui aura inscrit le plus de buts à l'extérieur se qualifie. Sinon, une prolongation de deux périodes de 15 minutes a alors lieu. Cette règle ne s'applique pas à la prolongation. Ainsi, quel que soit le nombre de buts inscrit en prolongation, si les deux équipes restent à égalité, une séance de tirs au but a lieu[4].

La finale MLS a lieu sur le terrain de la meilleure équipe en phase régulière. Cette finale se déroule en un seul match, avec prolongations et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

Le gagnant du championnat se qualifie pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2019.


Récompenses individuelles

Récompenses mensuelles

Joueur du mois

Mois
Joueur Club Lien
Mars Drapeau : Chili Felipe Gutiérrez Sporting de Kansas City 5B dont 2 BV
Avril Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC 5B 2P

B=Buts; BV=But Vainqueur

Récompenses hebdomadaires

Joueur de la semaine

Source : MLS Player of the Week 2018

Semaine Joueur Équipe Lien
Semaine 1 Drapeau : Pays-Bas Danny Hoesen Earthquakes de San José 2B
Semaine 2 Drapeau : Uruguay Diego Rossi Los Angeles Football Club 2B 3P
Semaine 3 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC 3B
Semaine 4 Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York 2B
Semaine 5 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles 2B dont BV
Semaine 6 Drapeau : États-Unis Tim Melia Sporting de Kansas City 10A, CS
Semaine 7 Drapeau : Jamaïque Alvas Powell Timbers de Portland 1B 1P
Semaine 8 Drapeau : Écosse Johnny Russell Sporting de Kansas City 3B
Semaine 9 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC 2B
Semaine 10 Drapeau : Argentine Ignacio Piatti Impact de Montréal 1B 3P

B=Buts; P=Passe; BV=But Vainqueur; A=Arrêts; CS=Clean Sheet

But de la semaine

Source : MLS Goal of the Week 2018

Semaine Joueur Équipe
Semaine 1 Drapeau : Uruguay Diego Rossi Los Angeles Football Club
Semaine 2 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC
Semaine 3 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC
Semaine 4 Drapeau : Argentine Yamil Asad D.C. United
Semaine 5 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles
Semaine 6 Drapeau : Écosse Johnny Russell Sporting de Kansas City
Semaine 7 Drapeau : Jamaïque Alvas Powell Timbers de Portland
Semaine 8 Drapeau : Slovaquie Albert Rusnák Real Salt Lake
Semaine 9 Drapeau : Allemagne Kevin Kratz Atlanta United FC
Semaine 10 Drapeau : Argentine Ezequiel Barco Atlanta United FC

Annexes

Notes

  1. En attendant l'inauguration de l'Audi Field, la franchise débute la saison au Maryland SoccerPlex à Germantown face au Dynamo de Houston le 17 mars, et la deuxième rencontre au Navy-Marine Corps Memorial Stadium à Annapolis face au Crew SC de Columbus le 14 avril[1].

Références

Lien externe