Maisoncelles-en-Brie

Maisoncelles-en-Brie
Vue de Maisoncelles-en-Brie.
Vue de Maisoncelles-en-Brie.
Blason de Maisoncelles-en-Brie
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Coulommiers
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Coulommiers
Maire
Mandat
Alain Bourchot
2014-2020
Code postal 77580
Code commune 77270
Démographie
Gentilé Maisoncellois
Population
municipale
867 hab. (2014 en augmentation de 3,34 % par rapport à 2009)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 48″ nord, 2° 59′ 32″ est
Altitude Min. 119 m
Max. 157 m
Superficie 13,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Maisoncelles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte topographique d'Île-de-France
City locator 14.svg
Maisoncelles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Maisoncelles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Maisoncelles-en-Brie
Liens
Site web maisoncellesenbrie.com

Maisoncelles-en-Brie (prononcé [mɛ.zɔ̃.ˈsɛ.lɑ̃ ˈbʁi]) est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Maisoncellois.

Géographie

Situation

Situé sur le plateau agricole de la Brie, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Coulommiers, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Meaux.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Maisoncelles-en-Brie
Sancy-les-Meaux La Haute-Maison
Crécy-la-Chapelle Maisoncelles-en-Brie
Guérard Pommeuse Giremoutiers

Lieux-dits et écarts

Le chemin, Cerqueux, Montbénard, la ferme de Montgodefroy, Roize, Méroger.

Hydrographie

Ru de la Fosse aux Coqs.

Transports et voies de communications

L'accès à Maisoncelles-en-Brie se fait par l'A4 (sortie n°16 via Crécy la Chapelle) et la D 28 vers Meaux.

Le village est desservi par les bus Darche-Gros depuis et vers Meaux/Coulommiers (ligne n°3).

Histoire

Il est plus que probable, à la suite de divers travaux de recherches de plusieurs historiens, que le philosophe Pierre Abélard a bel et bien séjourné et écrit à Maisoncelles. Dans son ouvrage sur Maisoncelles en Brie, l'historien Gabriel du Chaffault démontre cette affirmation s'appuyant, en particulier, sur le fait établi que la commune a été très liée à l'abbaye royale de Saint-Denis. La seigneurie de Maisoncelles est en effet cédée aux moines de Saint-Denis par une charte en l'an 675. Et Abélard s'est réfugié dans une de ses dépendances à quelques heures de marches de Lagny ! Cependant, l'historien Mickael Wilmart a remis en cause cette hypothèse.

En septembre 2009, l'école primaire Abélard est inaugurée. Elle accueille trois salles de classe, une salle consacrée aux nouvelles technologies (classe mobile, tableau numérique, ...). L'école prend sa place dans un RPI regroupement pédagogique avec deux classes à Giremoutiers et une à La Haute Maison.

En septembre 2011, de nouveaux travaux, dans le prolongement de l'école Abélard, donnent naissances à une restauration scolaire et un accueil périscolaire (qui fonctionne avec la communauté de communes de la Brie des Templiers).

L'ensemble "école - restauration scolaire - mairie" ouvre un bel espace face à l'église Saint-Sulpice : la future place Héloïse (?). Plus tard, l'accès à la mairie devrait se faire par cette place, avec une installation des bureaux au rez-de-chaussée.

Politique et administration

La mairie.

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 14 avril 2014)
Alain Bourchot LR Commercial/retraité
Vice-président de la CC du Pays de Coulommiers (2013[2] → )
Réélu pour le mandat 2014-2020

Politique environnementale

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2014, la commune comptait 867 habitants[Note 1], en augmentation de 3,34 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : +4,91 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
450 474 464 510 506 478 441 467 467
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
450 461 450 407 411 402 391 380 340
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
356 334 343 286 301 343 292 272 283
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
266 278 353 523 561 683 799 816 832
2013 2014 - - - - - - -
862 867 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités

Économie

La petite commune ne compte pas beaucoup de commerces. On peut y trouver un garage automobile, un menuisier, une entreprise de staff (décorations et ornements en plâtre) et, depuis décembre 2010, un multi-services (avec dépôt de pains et d'autres services...). Maisoncelles-en-Brie a en effet racheté un bâtiment près de l'école, de la mairie et de l'église dans lequel est désormais installé ce commerce. En septembre 2011, un bar brasserie ouvre à proximité immédiate du multi-services.

Cependant, la principale économie de Maisoncelles-en-Brie reste l'agriculture, puisque le village est entouré de champs. Concernant les activités sportives, Maisoncelles dispose d'un centre équestre, d'un terrain de tennis ainsi que d'un club de foot.

Culture locale et patrimoine

Église Saint-Sulpice.

Lieux et monuments

Maisoncelles-en-Brie regorge de lavoirs, qui, malgré les années qu'ils ont vu s'écouler, sont superbements conservés. L'église Saint-Sulpice du XIIIe avec un autel en bois doré du XVIIIe. Un fragment de retable en pierre du XIIIe représente la vie du Christ. Il a d'ailleurs été prêté au musée du Louvre lors d'une exposition sur les retables. (Cliquer sur ce lien pour en savoir davantage !)

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références

  1. Gaël Arcuset, « Coulommiers : la nouvelle intercommunalité est née : A peine créée, la communauté de communes du Pays de Coulommiers se met en place. Voici les premiers éléments… », Le Pays Briard,‎ (lire en ligne).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.