Maison de Montdidier-Roucy

(Redirigé depuis Maison de Montdidier)

Maison de Montdidier
Image illustrative de l’article Maison de Montdidier-Roucy
Blason de la Maison de Montdidier

Blasonnement De gueules à la rose d'or
Branches de Montdidier-Roucy
de Montdidier-Dammartin
de Montdidier-Ramerupt
Période Xe siècle - XIIIe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau du Comté de Champagne Comté de Champagne
Fiefs tenus Montdidier, Ramerupt, Roucy, Dammartin
Fonctions ecclésiastiques Évêques de Troyes

La Maison de Montdidier est une famille noble du Moyen Âge qui régna sur les comtés de Montdidier, de Dammartin et de Roucy. Elle est connue à partir du Xe siècle et se prolongea par les branches de Roucy et de Ramerupt jusqu'au XIIIe siècle.

Origine de la famille

Le plus ancien membre certain de la famille de Montdidier est un certain Hilduin, mort avant 956 et qualifié de comte de Montdidier[1]. Un de ses proches parents, également prénommé Hilduin, peut-être son fils, épousa Hersende, dame de Ramerupt et d'Arcis-sur-Aube.

Des hypothèses ont été exposées pour préciser et compléter l'origine de la famille, mais se révélèrent sans fondement ou non exploitable. Ainsi :

  • Le prénom Manassès, porté par un fils et un petit-fils d'Hilduin et d'Hersende renvoie à la maison de Rethel, mais le lien de parenté entre les deux familles n'est pas connu de manière plus précise. Il existe également au Xe siècle un autre Manassès, le père du comte Gilbert de Chalon.
  • Le comte de Luçay, dans son livre Le comté de Clermont en Beauvaisis, étude pour servir à son histoire (1878)[2], indiquait que le second Manassès était petit-fils d'un comte Guillaume de Ponthieu, mais dont l'existence n'est pas certaine. De toute manière, ce comte Guillaume aurait été le grand-père maternel de Manassès.

Premières générations

Hilduin et Hersende avaient eu deux fils, Manassès († 991), qui devint évêque de Troyes et Hilduin II qui devint seigneur de Ramerupt. Hilduin II fit le pèlerinage de Jérusalem en 992 et laissa deux fils :

  • Hilduin III, seigneur de Ramerupt, tige de la branche aînée,
  • Manassès Calvus, auteur de la branche cadette, qui devint la Maison de Dammartin.

Hilduin III, mort après 1031, eut quatre fils[3] :

  • Hilduin IV († 1063), seigneur de Ramerupt et comte de Roucy par son mariage avec Alix de Roucy
  • Guillaume
  • Manassès, vidame de Reims en 1053, marié à Béatrice de Hainaut, épouse séparée du comte Ebles Ier de Roucy. Il eut lui-même trois fils, Manassès qui fut archevêque de Reims, Guy et Adèle, abbesse de Notre-Dame de Laon.

Hilduin IV eut plusieurs enfants et deux d'entre eux furent à l'origine d'une branche.

Branche aînée, dite de Roucy

Hildouin IV de Montdidier († 1063), qui épousa en 1031 Alix de Roucy († 1062), augmenta le statut de sa lignée au sein la noblesse locale. En effet, sa nouvelle épouse était issue par sa mère des comtes de Hainaut et des rois capétiens. Une consanguinité entre les parents d'Alix avait conduit à l'annulation de leur mariage, le père d'Alix, le comte Ebles Ier de Roucy, était entré dans les ordres et devenu archevêque de Reims. La mère d'Alix devait plus tard se remarier avec un frère d'Hildouin. Hildouin et Alix donnèrent naissance à deux fils, Ebles II, qui hérita de Roucy, et André, qui eut Ramerupt et est l'auteur de la branche cadette, et de nombreuses filles[4], mariées dans la noblesse locale; à l'exception de Béatrix, femme du comte Geoffroy II du Perche et de Félicie, qu'Ebles II maria au roi Sancho Ier Ramírez d'Aragón.

Ebles II de Roucy († 1103) fut avant l'heure un croisé. En effet, en 1063, il conduisit une armée en Espagne et participa à la croisade de Barbastro. Après la prise de la ville, il combattit encore en Espagne et aida le roi d'Aragon Sanche Ramírez à conquérir le trône de Navarre. À cette occasion, sa sœur Félicie épousa le roi. Puis il affronta de nouveau les Maures. Il avait pris part aux affaires d'Espagne dans l'espoir de recevoir un fief important, mais ne put l'obtenir, tous ceux-ci ayant été pourvus. Il partit alors en Italie prêter main-forte à Robert Guiscard, prince de Salerne, mais l'histoire se répéta : il obtint des alliances familiales prestigieuses, puisqu'il épousa la fille de Robert Guiscard, mais n'eut pas de domaine important. Probablement lassé de ces aventures lointaines ou peut-être tout simplement assagi par l'âge, il ne participa pas à la première croisade, lancée par le pape Urbain II en 1095, pas plus que ses fils. Mais il profita de l'absence de ses voisins pour chercher à agrandir ses domaines champenois. Ne pouvant faire face à ses pillages, l'archevêque de Reims appela à l'aide le roi, lequel envoya son fils et héritier le prince Louis pour rétablir l'ordre. Après un siège rapide, le prince Louis parvint à le soumettre en 1102.

Lui succéda son fils Hugues Cholet († 1160) qui fonda plusieurs établissements religieux et épousa Richilde de Hohenstaufen, nièce de l'empereur Henri V et sœur du futur Conrad III.

Son fils Guiscard[5] partit prêter mais forte aux croisés en 1170. Il mourut en 1180, suivi de son fils aîné Raoul en 1196, puis de son fils cadet Jean, marquant ainsi l'extinction de la branche aînée et de la famille.

Branche cadette, dite de Ramerupt

Le comte André de Ramerupt, né vers 1040, mort vers 1118, fils du comte Hilduin IV de Montdidier, et de Alix de Roucy, dont :

  • Hugues de Ramerupt
  • Olivier de Ramerupt
  • Ebles de Ramerupt
  • Alix de Ramerupt, mariée au comte Érard Ier de Brienne, mort vers 1125, fils du comte Gauthier Ier de Brienne, et de Eustachie de Tonnerre.
  • ...... de Ramerupt, mariée en premières noces au vicomte Jean de Mareuil-sur-Aÿ (vers 1095-vers 1127), vicomte de Mareuil, seigneur de Montmort, fils du vicomte Dudon de Mareuil-sur-Aÿ, et de Adelaide de Châlons, dame du vidamé de Châlons, et en secondes noces en 1151 au seigneur Guy de Bazoches, fils du seigneur Hugues de Bazoches, et de Basilie.

Généalogie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hildouin Ier
x Hersende
dame de Ramerupt
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hildouin II
sgr de Ramerupt
 
 
 
 
 
Manassès
(† 991)
évêque de Troyes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hildouin III
sgr de Ramerupt
 
 
 
 
 
Manassès Calvus
seigneur de Dammartin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hildouin IV
sgr de Ramerupt
x Alix de Roucy
 
Guillaume
 
Manassès
vidame de Reims
x Béatrice de Hainaut
 
Maison de Dammartin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ebles II
comte de Roucy
x Sibylle de Hauteville
 
Beatrix
x Geoffroy II
comte du Perche
 
André
sgr Ramerupt
 
Félicie
x Sancho Ier
roi d'Aragon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guiscard Cholet
 
Hugues Cholet
cte Roucy
x Richide de Staufen
 
Mabille
x Hugues du Puiset
comte de Jaffa
 
Ne
x Jean
vte Mareuil
 
Hugues
 
Ebles
 
Alix
dame de Ramerupt
x Érard Ier de Brienne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guiscard
cte Roucy
 
 
 
 
 
Elisabeth de Mareuil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Raoul Ier
(† 1196)
cte Roucy
x Melisende de Coucy
 
Jean Ier
(† 1200)
cte Roucy
x Béatrice de Vignory
 
Eustachie
x Robert de Pierrepont
cte Roucy
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes

  1. *Foundation for Medieval Genealogy
  2. *La fondation du prieuré de Saint-Leu d’Esserent
  3. La Genealogiæ Scriptoris Fusniacensis en mentionne quatre, mais n'en nomme que trois.
  4. Voir l'article Hildouin IV de Montdidier pour en avoir la liste.
  5. Il est nommé Guiscard ou Wiscardus dans la plupart des documents contemporains, mais par la suite les historiens le nomment Robert Guiscard sans que l'on sache pourquoi le prénom Robert a été ajouté.