Maison de Glücksbourg

Maison de Glücksbourg
Maison de Glücksbourg
Description de cette image, également commentée ci-après
Armoiries de la maison de Glücksbourg.
Pays Allemagne
Danemark
Grèce
Norvège
Royaume-Uni
Lignée Schleswig-Holstein-Sonderbourg
Titres Roi de Danemark, Roi de Norvège, Roi des Hellènes, duc de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Chef actuel Christophe de Glücksbourg
Fondation 1825
Frédéric-Guillaume de Glücksbourg

La maison de Glücksbourg (en danois : Huset Glücksborg, en allemand : Haus Glücksburg, en grec : Οίκος του Γκλύξμπουργκ, Íkos tou Glíksbourg) aussi appelée par son nom complet la maison de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (en danois : Slesvig-Holsten-Sønderborg-Glücksborg) est une branche de la maison d'Oldenbourg d'origine allemande et danoise. Des membres de cette famille ont régné sur le Danemark, la Grèce et la Norvège.

La reine Marguerite II de Danemark, le roi Harald V de Norvège, la reine-mère espagnole Sophie de Grèce et le prince Charles du Royaume-Uni font partie de cette famille en ligne agnatique.

Histoire

La famille tient son nom du château de Glücksburg, dans la région actuelle du Schleswig-Holstein (Allemagne). Ce château n'est pas encore bâti en 1460 lorsque le duché de Schleswig et le comté de Holstein (élevé en duché en 1474) deviennent possessions du roi de Danemark, de Norvège et de Suède Christian Ier.

En 1564, l'arrière-petit-fils de Christian Ier, le roi de Danemark et de Norvège Frédéric II accorde à son frère Jean le Jeune (1545-1622) le duché de Schleswig-Holstein-Sonderbourg. C'est ce dernier qui fait bâtir le château à Glücksburg, où il réside et où il meurt.

Son fils Philippe lui succède, puis ses descendants jusqu'en 1779. Cette famille ducale est la première maison de Glücksbourg. À la mort du dernier duc Frédéric Henri Guillaume, le duché revient dans le giron royal.

En 1825, le roi Frédéric VI accorde Glücksburg à Frédéric-Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck. Ce dernier modifie son nom en remplaçant « Beck » par « Glücksbourg ».

En 1863, le roi Frédéric VII de la maison d'Oldenbourg meurt sans descendance et c'est Christian de Glücksbourg, le fils de Frédéric-Guillaume, qui hérite du titre et devient le le roi Christian IX. Quelques mois plus tôt, son fils Georges avait été élu roi des Hellènes, initiant la branche grecque de la famille. En quelques mois, les Glücksbourg sont montés sur deux trônes européens.

En 1905, à la suite de l'indépendance de la Norvège, le princes Charles, fils du roi Frédéric VIII, devient roi du jeune État sous le nom de Haakon VII.

En 1947, le prince Philippe de Grèce et de Danemark épouse la princesse Élisabeth du Royaume-Uni. Par ce marriage, leurs descendants, dont l'héritier du trône britannique Charles, sont formellement des membres de la maison de Glücksbourg.

En 1973, le trône de Grèce est perdu à la suite d'un référendum où les Grecs font le choix de la République.

Généalogie

Références