Mai 1871

Mai 1871
Mai 1871
Nombre de jours 31
Premier jour Lundi 1er mai 1871
1er jour de la semaine 18
Dernier jour Mercredi 31 mai 1871
3e jour de la semaine 22

Calendrier
mai 1871
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
18 1er 2 3 4 5 6 7
19 8 9 10 11 12 13 14
20 15 16 17 18 19 20 21
21 22 23 24 25 26 27 28 
22 29 30 31        
1871Années 1870XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Mai précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements

27 mai : Bataille du cimetière Lachaise


  • 1er mai, Paris : création d’un Comité de salut public par les jacobins et les blanquistes, qui rencontre l’opposition des proudhoniens. Mesures du blanquiste Raoul Rigault, délégué à l’intérieur, contre les opposants à la Commune.
  • 7 mai, France : second tour des élections municipales en province.
  • 10 mai : par le Traité de Francfort qui met fin à la guerre franco-prussienne de 1870 : la France perd l'Alsace et une partie de la Lorraine, cette perte va être vécue par la France comme un profond traumatisme. De plus, la France doit verser cinq milliards d'indemnités (4,9 sont récoltés par une souscription nationale ouverte le 27 juin).
    • À la suite de ce traité, environ 160 000 Alsaciens et Lorrains, refusant de devenir allemands quittent les provinces perdues et s'installent sur le territoire français.
  • 16 mai, France : les Communards mettent à bas la statue de Napoléon place Vendôme.
    • La Commune vote le report du paiement des dettes et des loyers, la liberté d’association, la séparation de l’Église et de l’État, la collectivisation des entreprises abandonnées par leurs propriétaires, l’adoption du drapeau rouge et du calendrier révolutionnaire, la destruction de la colonne Vendôme (16 mai) et de la maison de Thiers.
  • 21 au 28 mai, France : « Semaine sanglante », qui verra Paris, aux mains des Communards, reprise par les troupes versaillaises.
    • 21 mai : entrée des troupes versaillaises dans Paris. Les Versaillais entreprennent de prendre la capitale rue par rue, où se dressent plus de cinq cents barricades. Fusillade de quatre cent vingt quatre fédérés au parc Monceau et à Montmartre. Les insurgés répliquent par l’exécution de cinquante deux otages, rue Haxo.
    • 23 mai : exécution de Gustave Chaudey, ordonnée par le procureur de la Commune Raoul Rigault.
    • 27 mai : derniers combats au Père-Lachaise. Chute du dernier bastion communard. Les communards brûlent plusieurs édifices publics (Tuileries, Hôtel de Ville, Cour des comptes, Conseil d’État, ministère des Finances).
    • 28 mai : exécution des défenseurs de la Commune de Paris devant le mur des Fédérés.
    • De 20 000 à 30 000 partisans de la commune sont exécutés, dont 3500 sans jugement. 38 000 insurgés sont arrêtés et jugés en conseil de guerre. Une centaine sont condamnés à mort (dont 23 exécutés), 410 aux travaux forcés, 4 600 à des peines de prison, 322 au bannissement, et 7 500 sont déportés en Algérie et en Nouvelle-Calédonie. Cinquante-six enfants sont placés en maison de correction.

Naissances

Décès

Notes et références