Magdeleine Goüin

Magdeleine Goüin
La comtesse de Ganay et sa Renault Reinastella, dans le magazine L'Illustration (1930).png
La comtesse Bernard de Ganay et sa Renault Reinastella, dans le magazine L'Illustration du 19 avril 1930.
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
(à 48 ans)
Casablanca
Nationalité
Activités
Famille
Père
Mère
Suzanne du Buit ()
Fratrie
Henry Goüin
Simone Goüin ()
Lucienne Goüin ()
Conjoint
Bernard de Ganay ()
Enfant
Philippe de Ganay ()
Parentèle
Thierry de Ganay (petit-fils)
Christine de Ganay () (petite-fille)

Magdeleine Goüin, comtesse Bernard de Ganay, est une pilote automobile et philanthrope française, née à Paris le et morte à Casablanca le .

Biographie

Magdeleine Goüin est la fille d'Édouard Goüin[1] et de Suzanne du Buit (future comtesse de Ségur-Lamoignon), ainsi que la sœur de Henry Goüin. Elle épouse en 1919 le comte Bernard de Ganay[2],[3], président des polos de France, fils du marquis Jean de Ganay et de Berthe de Béhague. Ils seront notamment les grands-parents de Thierry de Ganay et de Christine de Ganay, épouse de Pal Sarkozy (d'où Olivier Sarkozy), puis de Frank G. Wisner[4],[5].

Championne automobile

Pilote de courses automobiles, elle remporte le Rallye Paris - Saint-Raphaël Féminin en 1930 au volant d'une Renault Reinastella type RM[6].

L'année suivante, elle termine deuxième au Rallye Paris-Amsterdam derrière Suzanne Deutsch de La Meurthe. Elle y fini première dans l'épreuve de régularité.

Elle devient vice-présidente de l'Automobile-Club Féminin de France, alors présidé par la duchesse d'Uzès.

Œuvres de charité et de philanthropie

Très impliquée dans les œuvres charitables et philanthropiques, elle crée et anime le « thé Rosy », des thés de charité[7],[8],[9] dont les importants fonds récoltés étaient reversés au profit de l'Œuvre des Infirmières visiteuses de France, fondée par sa belle-mère la marquise de Ganay, ou bien du dispensaire de la Fondation Nelly-Martyl de la rue de Belleville.

Palmarès

Rallye

Références

  1. Augustin Hamon, Les maîtres de la France, Volume 3, 1938
  2. Rang-Ri Park-Barjot (préf. Jean Monville), La Société de construction des Batignolles : des origines à la Première guerre mondiale, 1846-1914, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, coll. « Roland-Mousnier » (no 24), , 298 p. (ISBN 978-2-840-50389-7, OCLC 948985809, lire en ligne)
  3. Anne Burnel, La Société de construction des Batignolles de 1914-1939 : histoire d'un déclin, Genève, Librairie Droz, coll. « Mémoires et documents de l'Ecole des chartes » (no 41), , 362 p. (ISBN 978-2-600-00094-9, OCLC 33950103, lire en ligne)
  4. Stanislas de Larminat, Le maréchal Louis-Achille Baraguey d'Hilliers, 1795-1878:sa famille et ses alliances, 1983
  5. Famille de Ganay sur le site ghyka.org
  6. « La pratique automobile, Volume 26 », 1930
  7. « Les modes : revue mensuelle illustrée des arts décoratifs appliqués à la femme », 1933
  8. « L'Art vivant, Numéros 162 à 167 », 1932
  9. « La Femme de France », 1933
  • « La comtesse Bernard de Ganay - vice-présidente de l'Automobile-club féminin », Ève, 1933
  • « Le Figaro artistique, Volume 7 », 1930
  • « The New York Times Book Review, Volume 98 », 1993

Liens externes