Madeleine Rousset

Madeleine Rousset est une comédienne française née le à Montrouge (Hauts-de-Seine). Elle est morte en août 1978 (56 ans) en Crète. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Biographie

Débutant sur les planches et au cinéma durant l'Occupation, elle effectue ses premiers pas à l'écran comme figurante dans Le jour se lève (1939) puis dans Les Visiteurs du soir de Marcel Carné (1942), hérite de rôles plus conséquents l'année suivante dans Les Anges du péché de Robert Bresson, Le Bal des passants de Guillaume Radot et Échec au roy de Jean-Paul Paulin. Lancée par les producteurs comme une jeune starlette aussi "pétillante" que talentueuse, elle s'impose rapidement et, en 1945, se voit attribuer le rôle de Sophie de Réan adulte dans la libre adaptation par Jacqueline Audry des Malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur. Quelques rôles de toute première importance suivront, notamment celui de l'épouse d'ingénieur en mal d'enfant des Chemins sans lois (Guillaume Radot, 1946), mais sa carrière périclitera avec l'arrivée de la "Nouvelle Vague".

Elle a aussi tourné avec Sacha Guitry dans Si Versailles m'était conté puis, deux ans plus tard, pour interpréter le rôle furtif d'une élégante du XVIIIe siècle dans Si Paris nous était conté et, la même année, Jean Delannoy lui octroie le personnage de Madame de Tourzel dans Marie-Antoinette, reine de France : elle y apparaît tout au long des épisodes consacrés à l'assaut de Versailles par le peuple et à la fuite de la Famille royale à Varennes sans pour autant se voir gratifier d'une seule ligne de texte.

Elle poursuit désormais sa carrière au théâtre en jouant des auteurs de boulevard comme Marcel Achard dont elle avait été la Colinette avant de le retrouver dans "Patate".

En août 1978, elle disparaît lors d'un séjour au village de Loutron sur la côte sud de la Crète. L'attaque d'un berger lors d'une promenade est envisagée... Son corps n'ayant pas été retrouvé, elle a été déclarée "absente".

Filmographie

Théâtre

Liens externes