Maddy Ariès

Madeleine "(Mady)" Ariès (1926), est une historienne de l'art et conservateur de musée française.

Biographie

Entrée en 1963 au Musée de l'Île-de-France, elle devient rapidement l'adjointe de Georges Poisson[1]. Elle est conservateur, puis conservateur en chef du Musée de l'Île-de-France et du château de Sceaux.

Propriétaire de la Commanderie de Neuilly-sous-Clermont avec son mari Jean Ariès depuis 1961, elle réalisa avec son mari les jardins de la Commanderie, dit Jardins des Ariès[2], à partir de 1980.

Publications

  • Maddy Ariès, « Au service de l'Epopée: des assiettes pour l'empereur », 1995.
  • Maddy Ariès, « Creil: faïence fine et porcelaine, 1797-1895 », 1994
  • Maddy Ariès, Paul Hartmann, « L'église Saint-Jean-Baptiste de Sceaux », 1993.
  • Maddy Ariès, « La faïence fine, des origines à nos jours », dans Dossier de l'Art , n° 14, 1993.
  • Maddy Ariès, « Hauts-de-Seine », éditions Bonneton, 1990.
  • Maddy Ariès, « Au temps de la Révolution-- 1789-1794: bourgs et villages des Hauts-de-Seine », éditions du Griot, 1989.
  • Maddy Ariès, Christian Gautier, « Sceaux-Bourg La Reine: 150 ans de céramique des collections privées aux collections publique », 1986.
  • Maddy Ariès, Georges Poisson, Françoise Flot, « Catalogue raisonné des collections: Musée de l'Ile de France «, 1985.
  • Maddy Ariès, « Une Girafe pour le roi », 1984.
  • Maddy Ariès, « Donation Millet et faïences fines du musée », 1979.
  • Maddy Ariès, « Voltaire: voyageur de l'Europe », 1978.
  • Maddy Ariès, Georges Poisson, « Donation André Dunoyer de Segonzac (1965) », 1977.
  • Maddy Ariès, « La manufacture de Creil, 1797-1895 », éditions Guénégaud, 1974.
  • Maddy Ariès, « Cent ans de Faïence creilloise », 1972.

Notes et références

  1. Georges Poisson, Combats pour le patrimoine, Pygmalion, 2010
  2. Jardins des Ariès, ancienne commanderie des Hospitaliers

Articles connexes

Cet article « Maddy Ariès » est issu de Wikimonde Plus.