Maciej Rybus

Maciej Rybus
Image illustrative de l'article Maciej Rybus
Maciej Rybus en 2017.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou
Numéro 31
Biographie
Nationalité Drapeau de Pologne Polonaise
Naissance (28 ans)
Lieu Łowicz (Pologne)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Latéral gauche/Milieu gauche
Pied fort Gauche
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2012 Drapeau : Pologne Legia Varsovie 135 (16)
2012-2016 Drapeau : Russie Terek Grozny 108 (19)
2016-2017 Drapeau : France Olympique lyonnais 027 0(0)
2017- Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 021 0(1)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009- Drapeau : Pologne Pologne 047 0(2)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 03 avril 2018

Maciej Rybus, né le à Łowicz, est un footballeur professionnel polonais évoluant au Lokomotiv Moscou. Il occupe les postes de milieu de terrain et d'arrière latéral gauche.

Biographie

Carrière en club

Legia Varsovie (2007-2012)

Maciej Rybus commence sa carrière professionnelle au Legia Varsovie. Lors de son premier match, il remplace le titulaire habituel au poste d'ailier droit. L'entraîneur polonais préfère en effet aligner un jeune prometteur plutôt qu'un joueur confirmé mais sur le déclin. Et le bon match de Maciej Rybus récompense le choix tactique osé. En effet, Maciej Rybus inscrit un splenide but, d'une frappe lointaine du pied droit. Sur les conseils de Danijel Ljuboja, il s'impose petit à petit au Legia Varsovie[2]. Sa première saison est d'ailleurs sa plus prolifique sur le plan des buts. En effet, alors qu'il ne dispute que dix rencontres d'Ekstraklasa, il inscrit quatre buts. Malgré ses quatre autres rencontres de Coupes nationales, il reste bloqué à quatre buts pour sa première saison, et ne délivre aucune passe décisive. La saison 2008-2009 est pour lui celle de la confirmation. En effet, il joue 27 matchs de première division, score à trois reprises et délivre quatre offrandes en championnat. Il fait également ses premiers pas en coupe d'Europe, disputant trois rencontres de Ligue Europa. A l'issue de cette saison, Maciej commence par être considéré comme un cadre du club de la capitale.

Et il ne dément pas son statut la saison suivante, jouant à 29 reprises en championnat et marquant deux fois, plus deux passes décisives. Par ailleurs, il inscrit son premier but en coupe, et est appelé en sélection. Toutes compétitions confondues, il boucle la saison sur un total de 44 matchs, 4 buts et 2 passes décisives. La saison suivante est un peu plus mitigée. Longtemps blessé, il ne joue que 20 matchs de championnat, et n'inscrit que deux buts toutes compétitions confondues, et, surtout, ne délivre aucune passe décisive. Avec un total de 27 matchs seulement, sa saison est décevante. Mais il se rattrape lors de la première moitié de saison 2011-2012. S'il ne dispute que seize matchs jusqu'à son départ en février, et trente-quatre toutes compétitions confondues, il délivre dix passes décisives, et marque à quatre reprises, en seulement 28 matchs avec le Legia, 34 avec la sélection au total sur la saison.

Avec le Legia, il dispute plus de 100 matchs en première division polonaise, inscrivant 13 buts au total[3]. Par ailleurs, il remporte trois coupes de Pologne et une supercoupe de Pologne. D'abord ailier droit de formation, il se mue petit à petit en un joueur de côté plus défensif, et bascule sur le flanc gauche. Ses bonnes performances le font remarquer, outre par la sélection, mais aussi par des clubs étrangers.

Terek Grozny (2012-2016)

Le , Varsovie et le Terek Grozny s'entendent sur un transfert de Rybus vers le club russe, moyennant la somme de deux millions sept cent mille d'euros[4],[5]. Il est également convenu que Rybus rejoigne Grozny le 24 février, après les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Titulaire lors des deux matches face au Sporting Portugal, il ne peut empêcher l'élimination de son équipe. Sa première saison le voit porter à onze reprises en championnat le maillot vert, et une en coupe. Il marque à trois reprises et délivre deux passes décisives. Sa première saison entière est la saison 2012-2013. Maciej s'impose petit à petit dans l'effectif du club russe, mais des blessures lui plombent son bilan. Cependant, elles ne l'empêchent pas, en dix-neuf matchs de championnat et un de coupes, de marquer à quatre reprises et de délivrer, cette saison encore, deux passes décisives. Sur le plan physique, la saison 2013-2014 est, elle aussi, compliquée pour Maciej Rybus. Il ne peut disputer, à cause des blessures, que seize rencontres de championnat et deux de coupes. Ceci explique son bilan offensif limité à quatre passes décisives. Cependant, tant sur le plan physique que footballistiques, les saisons 2014-2015 et 2015-2016 sont rayonnantes pour l'international polonais. Sur ces deux saisons, il peut jouer à cinquante-cinq reprises en championnat et trois en coupes, et délivre donc neuf passes décisives et inscrit douze buts.

Au total, lors de ses trois saisons au Grozny, il dispute cent huit matchs et inscrit dix neuf buts, dont 9 lors de sa dernière saison. Il délivre également dix-sept passes décisives sous le maillot du club Russe, dont sept en 2014-2015. Ses performances très intéressantes, et l'annonce qu'il ne prolongera pas son contrat au Terek Grozny le rend alléchant pour nombre de clubs européens. On cite de nombreux clubs, notamment le récent deuxième du championnat de France, l'Olympique Lyonnais. Mais des clubs anglais, allemands et italiens semblent aussi se placer pour le joueur.

Olympique Lyonnais (2016-2017)

Le 21 juin 2016, l'Olympique lyonnais officialise son arrivée au club[6]. Il dispute quelques rencontres lors de l'entame de la saison, puis disparaît peu à peu. Les rumeurs concernant son avenir vont souvent bon train, mais, cependant, il ne se plaint jamais de son faible temps de jeu[7]. Barré par la concurrence de Jérémy Morel, il réalise cependant des performances de haut vol contre la Juventus de Turin ou encore l'AS Monaco. En quart-de-finale de Ligue Europa, rentré dans les arrêts de jeu, il marque son tir au but contre le Beşiktaş[8], et permet à l'Olympique Lyonnais de se qualifier pour les demi-finales, contre l'Ajax Amsterdam. Malgré deux bonnes performances consécutives (contre le Beşiktaş et l'AS Monaco)[9], Bruno Génésio ne le sélectionne pas dans son groupe contre le SCO Angers.

En effet, dans l'esprit du technicien, Jérémy Morel réalise des performances d'un niveau tel que Maciej Rybus n'est pas même en mesure de concurrencer l'arrière gauche que Marcelo Bielsa avait pourtant replacé défenseur central[10]. Il retrouve une place de titulaire en championnat contre le SC Bastia, mais le match est interrompu à la mi-temps pour cause d'envahissement de terrain par les supporters bastiais. Le match sera donné gagné sur tapis vert pour les lyonnais[11]. Un des derniers matchs de sa saison est joué lors du match retour de Ligue Europa contre l'Ajax Amsterdam. Il rentre à l'heure de jeu, et délivre une passe décisive pour Rachid Ghezzal. L'OL s'imposera 3-1, pas suffisant pour renverser la vapeur, ayant été battus 4-1 à l'aller.

A l'intersaison, après une interview dans laquelle il critique les choix de son entraîneur ainsi que du fait du recrutement de Fernando Marçal et de Ferland Mendy, Maciej Rybus est poussé vers la sortie. Il a alors des offres d'Angleterre (notamment d'Hull City) et de Russie. Il aura au total disputé vingt-sept matchs sous le maillot de l'Olympique lyonnais, délivrant deux passes décisives mais n'inscrivant aucun but.

Lokomotiv Moscou (depuis 2017)

Rybus sous le maillot du Lokomotiv

Un an après son arrivée à Lyon, Rybus est transféré au Lokomotiv Moscou pour un montant d'1,75 million d'euros, le [12]. L'international polonais est la cinquième recrue du club russe pour ce mercato et signe un contrat de trois ans[13]. A son arrivée, il est encensé par son entraîneur, qui met en avant à la fois sa polyvalence et ses capacités offensives[14]. Son début de saison est bon (989 minutes jouées d'août à novembre) : il retrouve sa place en équipe nationale, en étant titulaire à de nombreuses reprises, comme face à l'Uruguay ou au Mexique. Mais cet enchaînement de rencontres après une première moitié de saison où il avait peu joué avec l'Olympique lyonnais a un impact : peu après la pause, à la 58e minute d'un match face à l'Anji de Makhatchkala, il se blesse musculairement à la cuisse[15]. Maciej Rybus déclare donc forfait pour la fin d'année 2017[16].

Bien que cette blessure le freine dans sa progression, elle ne remet pas en cause sa place dans la sélection polonaise[17]. De retour dans le onze après la trêve hivernale, Maciej alterne entre des titularisations à son poste usuel d'arrière gauche ou dans un inhabituel positionnement d'arrière droit. C'est d'ailleurs à ce poste qu'il inscrit son premier but sous le maillot moscovite, lors des huitièmes-de-finale de Ligue Europa, contre l'Atletico Madrid, d'une frappe de 25 mètres se logeant dans la lucarne du portier espagnol, et sauvant ainsi l'honneur des siens (défaite 8-1 en cumulé sur les deux matchs)[18]. Maciej continue d'enchaîner les titularisations avec le Lokomotiv, confortant par la même sa place en sélection. Cela d'autant plus que club de la capitale occupe la première place du classement.

En équipe nationale

Maciej Rybus en 2011 sous le maillot de la sélection polonaise

Il joue son premier match en équipe de Pologne le 14 novembre 2009, en amical contre la Roumanie à Varsovie (défaite 0-1)[19].

Le 18 novembre 2009, lors de sa deuxième sélection, il inscrit son premier but en équipe nationale, à l'occasion d'un match amical contre le Canada (victoire 1-0 à Bydgoszcz). Puis, le 4 juin 2013, il inscrit son deuxième but avec la Pologne, lors d'un match amical contre le Liechtenstein (victoire 2-0 à Cracovie)[19].

Maciej Rybus est retenu par le sélectionneur Franciszek Smuda afin de participer à l'Euro 2012 organisé en Ukraine et en Pologne. Lors de l'Euro, il joue un match contre la Grèce (match nul 1-1 à Varsovie)[19].

Afin de pallier la pénurie d'arrières latéraux gauches, en accord avec le sélectionneur, il se transforme petit à petit en arrière latéral. Cependant, il conserve dans ses courses quelques attitudes propres à un ailier droit de formation. Cela ne l'empêche pas de s'imposer à ce poste avec les aigles de Pologne.

Il est présélectionné par Adam Nawałka en vue de l'Euro 2016 organisé en France, toutefois il ne figure pas dans la liste définitives des 23 joueurs[20], en raison d'une blessure à l'épaule gauche[21].

Malgré cette blessure, qui le freine également lors de son arrivée à l'Olympique Lyonnais, il retrouve sa place de titulaire avec les blancs et rouges. Il est ainsi à nouveau titulaire avec la Pologne contre le Kazakhstan dans les éliminatoires pour le Mondial russe de 2018.

Style de jeu

Maciej Rybus est d'abord un ailier droit de formation. Cependant, à la suite d'une pénurie de joueurs à ce poste, il se décale peu à peu côté gauche. Avec ses entraîneurs en sélection, il décide peu à peu de se déplacer à nouveau. Il devient alors un arrière gauche. Polyvalent, il fait donc son trou en équipe de Pologne. Maciej est connu pour sa hargne et sa combativité. Il compense ses erreurs défensives par un gros travail et un harcèlement du porteur du ballon. Par ailleurs, ses qualités offensives s'expriment à travers ses montées rageuses. S'il est dangereux dans le jeu, il ne l'est pas moins sur phases arrêtées. En effet, le natif de Lowicz possède une lourde frappe de balle, des deux pieds. Il marque plusieurs coups-francs lointains impressionnants. Il frappe également les corners avec beaucoup d'adresse. A son arrivée à Lyon, beaucoup de supporters le comparent à l'ancien lyonnais Michel Bastos, qui, lui aussi ailier de formation, pouvait évoluer au poste d'arrière latérale et possédait une frappe de balle puissante.

Ses détracteurs ont tendance à lui reprocher ses erreurs de placement. Cela est dû à une particularité de son mouvement d'épaule. En effet, en tant qu'ailier droit de formation, il a tendance à tourner ses épaules vers le côté gauche. Et le temps de se retourner lui fait parfois perdre quelques secondes dans ses duels à l'intérieur du terrain en position défensive, lorsqu'il évolue arrière gauche. En retournant en Russie au Lokomotiv Moscou, il retrouve un rôle plus offensif, évoluant plus volontiers au milieu de terrain.

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de Maciej Rybus au 03 avril 2018[3]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau de la Pologne Pologne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2007-2008 Drapeau de la Pologne Legia Varsovie Ekstraklasa 10 4 0 4 0 0 - - - - - - - - - - 14 4 0
2008-2009 Drapeau de la Pologne Legia Varsovie Ekstraklasa 27 3 4 2 0 0 1 0 0 C3 3 0 0 - - - 33 3 4
2009-2010 Drapeau de la Pologne Legia Varsovie Ekstraklasa 29 2 2 3 1 0 - - - C3 4 0 0 8 1 0 44 4 2
2010-2011 Drapeau de la Pologne Legia Varsovie Ekstraklasa 20 2 0 4 0 0 - - - - - - - 3 0 0 27 2 0
2011-2012 Drapeau de la Pologne Legia Varsovie Ekstraklasa 16 2 9 1 1 0 - - - C3 11 1 1 6 0 0 34 4 10
Sous-total 102 13 15 14 2 0 1 0 0 - 18 1 1 17 1 0 152 17 16
2011-2012 Drapeau de la Russie Terek Grozny P.League 11 3 2 1 0 0 - - - - - - - 4 0 1 16 3 3
2012-2013 Drapeau de la Russie Terek Grozny P.League 19 4 2 1 0 0 - - - - - - - 4 1 0 24 5 2
2013-2014 Drapeau de la Russie Terek Grozny P.League 16 0 4 2 0 0 - - - - - - - 2 0 0 20 0 4
2014-2015 Drapeau de la Russie Terek Grozny P.League 27 3 7 1 0 0 - - - - - - - 10 0 2 38 3 9
2015-2016 Drapeau de la Russie Terek Grozny P.League 28 9 2 2 0 0 - - - - - - - 3 0 0 33 9 2
Sous-total 101 19 17 7 0 0 - - - - - - - 23 1 3 131 20 20
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 18 0 1 2 0 0 - - - C1+C3 4+3 0 0+1 3 0 0 30 0 2
Sous-total 18 0 1 2 0 0 - - - - 7 0 1 3 0 0 30 0 2
2017-2018 Drapeau de la Russie Lokomotiv Moscou P.League 14 0 0 1 0 0 - - - C3 6 1 0 5 0 0 26 1 0
Sous-total 14 0 0 1 0 0 - - - - 6 1 0 5 0 0 26 1 0
Total sur la carrière 232 32 33 24 2 0 1 0 0 - 31 2 2 47 2 3 335 38 38

Palmarès

Voir aussi

Notes et références

  1. (en) Fiche de Maciej Rybus sur national-football-teams.com
  2. Rybus, le choix de l'offensive sur Le Libéro Lyon
  3. a et b Fiche de Maciej Rybus sur footballdatabase.eu
  4. (pl) Maciej Rybus au Terek sur le site officiel du Legia, le 13 février 2012.
  5. (pl) Maciej Rybus signe un contrat avec le Terek sur 90minut.pl, le 13 février 2012.
  6. « Transfert: Maciej Rybus à l'OL (officiel) », sur L'Equipe.fr (consulté le 21 juin 2016)
  7. Maciej Rybus : "Cela m'aiderait que Génésio s'en aille
  8. Maciej Rybus, le patron de Lowicz
  9. Rybus, le dossier oublié sur VAVEL
  10. Maciej Rybus, comme un symbole
  11. WWE - Ligue 1 : Bastia-OL, débrief' et notes du combat ! sur DemiVolee.com
  12. « Maciej Rybus quitte Lyon pour 1,75 M€ et signe au Lokomotiv Moscou », sur lequipe.fr (consulté le 21 juillet 2017)
  13. (en)C.L., « Maciej Rybus completes move to Lokomotiv Moscow », sur getfootballnewsfrance.com (consulté le 21 juillet 2017)
  14. Jak Rybka w wodzie Maciej Rybus wyruszyl na futbolowy (En Polonais) sur Sport.pl
  15. Kontuzja Macieja Rybusa (Blessure de Maciej Rybus) sur Pilka Nozna Pologne
  16. Maciej Rybus nie zagra do końca roku Onet Sport (en polonais)
  17. Maciej Rybus, l'aventure russe sur le Café du Commerce OL
  18. Feuille de Match - L. Moscou - A. Madrid, feuilles de match Google
  19. a, b et c (en) Fiche de Maciej Rybus sur eu-football.info
  20. Rybus pas dans le groupe polonais, article sur fr.uefa.com, 31 mai 2016
  21. Pologne : Ce sera sans Maciej Rybus, article sur lequipe.fr, 30 mai 2016

Liens externes