Médaille de la déportation et de l'internement politique

Médaille de la déportation et de l’internement politique
Illustration.
Médaille de l'internement politique
Seconde illustration.
Médaille de la déportation politique
Avers
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille commémorative
Décerné pour Internement ou déportation pour motifs politiques
Éligibilité Citoyens français
Statistiques
Création 9 septembre 1948
Total ~60,000
Ordre de préséance
Distinctions liées Médaille de la déportation et de l'internement pour faits de Résistance
Illustration.
Ruban de la médaille de l’internement politique
Seconde illustration.
Ruban de la médaille de la déportation politique

La médaille de la déportation et de l’internement politique est une médaille française d'honneur décernée à titre militaire qui a été instaurée le .

Médaille de la déportation et de l'internement politique

Sommaire

Historique

Le gouvernement français crée cette distinction à la suite de la loi concernant la définition précise de la déportation et de l'internement :

  • déportation, transfert hors du territoire national et incarcération en prison ou camp de concentration ;
  • internement, détention en territoire national pour une période d'au moins trois mois.

Les bénéficiaires sont les déportés et les internés de la seconde Guerre mondiale qui ne relèvent pas du statut de résistants. Son attribution a été cependant étendue le aux déportés et aux internés de la Première Guerre mondiale. C'est ainsi qu'il est possible d'ajouter une barrette sur le ruban précisant la qualité du bénéficiaire et le conflit. Cependant, cette décoration visait surtout à rendre hommage aux déportés et internés de la Seconde Guerre mondiale.

On estime à 60 000 le nombre de bénéficiaires de cette décoration.

Insigne

  • Médaille : en bronze, ronde, commune aux déportés politiques et aux internés politiques
  • Avers  : maillon de chaine, au centre duquel se trouve la France et d'où partent des rayons de lumière
  • Ruban : sept bandes blanches et bleues, verticales pour les déportés et obliques pour les internés, on note également la présence d'un liseré jaune sur les bords du ruban.
  • Quatre barrettes sont possibles : « Déporté », « Interné », « 1914-1918 », « 1939-1945 ».

Voir aussi

Articles connexes

Source