Médéric Clain

Médéric Clain
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
UV Poitiers
Équipes amateurs
1998VC St. Quentin MBK SEVP Aisne
1999CM Aubervilliers
2005 Team Odass Diemme
2006V.C. Roubaix
2007-2011 St Cyr-Tours VLAC
2012 Cercle Gambetta Orléans Loiret
2013- UV Poitiers
Équipes professionnelles
2000Besson Chaussures
2001-05.2004Cofidis

Médéric Clain, né le à Meulan, est un coureur cycliste français, membre de l'UV Poitiers. Professionnel à partir de 2000, sa carrière s'est achevée en 2004 avec son licenciement par l'équipe Cofidis en raison de son implication dans l'affaire de dopage dite « affaire Cofidis ». Il a notamment terminé l'année 2005 à la première place du classement de la Fédération française de cyclisme et l'année 2009 à la deuxième place. Il a également été troisième du championnat de France amateurs en 2005.

Biographie

Médéric Clain commence le cyclisme durant son enfance au CMS Aubergenville-Élisabethville. Il est ensuite licencié à l'US Maule puis rejoint le Cyclo-club rennais en catégorie cadet en 1991. Il s'essaye à la course sur piste avec un franc succès. À l'automne 1992 il rejoint le club cycliste Louison Bobet pour ses débuts chez les juniors.

Il devient coureur professionnel en 2000 au sein de l'équipe Besson Chaussures. Il se classe cette année-là deuxième du Grand Prix Ost Fenster au Luxembourg et onzième du championnat de France sur route. L'année suivante, il rejoint l'équipe Cofidis, meilleure équipe française à cette époque.

Il obtient plusieurs places d'honneur : quatrième du Tour de Bochum et septième de la Japan Cup en 2001, sixième du Tour de Vendée, septième de Paris-Camembert et neuvième du Grand Prix de Denain 2002. En septembre 2002, il participe au Tour d'Espagne. Il y porte le maillot orange de leader du classement de la montagne de la deuxième à la huitième étape. En 2003, il se classe deuxième de l'EOS Tallinn GP, cinquième du Tour du Limousin et septième de Paris-Corrèze. Il participe en juillet au Tour de France où il se fait remarquer à cause de son implication dans la chute massive à l'arrivée de la 1e étape. Il termine la course à la 105e place du classement général.

En 2004, alors que Médéric Clain entame sa quatrième saison au sein de l'équipe Cofidis, il se trouve impliqué dans l'affaire révélant des pratiques de dopage au sein de celle-ci. Suite aux témoignages de Philippe Gaumont et Robert Sassone, il est suspendu par Cofidis et mis en examen le 1er avril et licencié le 4 mai[1]. Il admet avoir acheté des substances interdites mais nie les avoir consommées. Sa suspension est levée par la Fédération française de cyclisme (FFC) en novembre 2004[2].

Après avoir été consultant pour France Bleu Poitou durant sa période de suspension[3], Médéric Clain court en 2005 avec l'équipe amateur Team Odass Diemme, à défaut de pouvoir intégrer une équipe professionnelle[4]. Il remporte une étape du Critérium des Espoirs, et se classe deuxième du Grand Prix de Nogent-sur-Oise, du Circuit de Saône-et-Loire, troisième du championnat de France amateur et quatrième du Tour de Guadeloupe. Il termine l'année à la première place du classement de la FFC[5]. En 2006, il rejoint le Vélo-Club de Roubaix à la demande de Cyrille Guimard qui souhaite en faire le « chef de file » de l'équipe[6]. Il termine troisième du Grand Prix de Lillers, de la Boucle de l'Artois, cinquième du Tour de Gironde et septième de la Classic Loire Atlantique. En 2007, le VC Roubaix lance l'équipe professionnelle Roubaix Lille Métropole. Alors qu'il attendait son blanchiment dans l'affaire Cofidis pour pouvoir intégrer cette équipe[7], Médéric Clain est condamné à une peine de prison avec sursis par le tribunal de Nanterre.

Il poursuit sa carrière amateur au club de Saint-Cyr-sur-Loire-Tours. Il y a un rôle de « capitaine de route » pour les jeunes coureurs de l'équipe, et gagne des courses du calendrier national[8]. Il obtient également des résultats sur des courses de l'UCI Europe Tour : il est troisième du GP Cristal Energie en 2007, deuxième de la Ronde de l'Oise et de la Roue tourangelle en 2009. À la fin de l'année 2009, il est deuxième du classement de la FFC. Depuis 2013, il roule pour l'équipe de l'UV Poitiers et l'équipe de France des clubs de la Défense.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

1 participation

Tour d'Espagne

1 participation

Classements mondiaux

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI Africa Tour 108e[9] 180e[10]
UCI Europe Tour 244e[11] 331e[12] 712e[13] 227e[14] 677e[15] 1223e[16]

Notes et références

  1. « Affaire Cofidis: analyses négatives pour Médéric Clain », sur dopage.com, (consulté le 16 février 2010)
  2. « Médéric Clain : « Mon innocence n'a pas fini de m'achever » », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2010)
  3. « Médéric Clain innocenté: retour sur sa galère », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2010)
  4. « Clain clinquant », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2010)
  5. « Médéric Clain numéro un au classement FFC », sur velo101.com, (consulté le 16 février 2020)
  6. « L’Homme du jour : Médéric Clain », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2010)
  7. « Médéric Clain pourrait repasser pro », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2020)
  8. « Médéric Clain continuera d'aiguiller les jeunes en 2008 », sur cyclismag.com, (consulté le 16 février 2020)
  9. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes