Märchenerzählungen (Schumann)

Les Märchenerzählungen für Klarinette (Violine ad libitum), Viola und Klavier op. 132 (Contes de fées) sont une œuvre écrite par Robert Schumann entre le 9 et le , pour un trio composé d'une clarinette en si bémol (violon ad libitum), alto et piano. Cette formation a été utilisée pour la première fois en 1786 par Wolfgang Amadeus Mozart dans son Trio Kegelstatt. Les différents mouvements des Märchenerzählungen sont reliés par un même leitmotiv. Le dédicataire du morceau est son élève Albert Dietrich. L'œuvre a été publiée en par Breitkopf & Härtel.

Structure

Le trio est composé de quatre mouvements :

  1. Lebhaft, nicht zu schnell, à 2
    4
    , en si bémol majeur
  2. Lebhaft und sehr markiert, à 2
    4
    , en sol mineur
  3. Ruhiges Tempo, mit zartem Ausdruck, à 3
    4
    , en sol majeur
  4. Lebhaft, sehr markiert, à 4/4, en si bémol majeur

Durée : environ 16 minutes

Notes et références

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • François-René Tranchefort (direction), Guide de la Musique de Chambre, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », (1re éd. 1989), VIII-995 p. (ISBN 2-213-02403-0, OCLC 717306887, notice BnF no FRBNF35064530), p. 839