Mâtre

la Mâtre
Illustration
Caractéristiques
Longueur 10,6 km [1]
Bassin
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire SIAH[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit le Vernay
· Localisation Villeneuve
· Altitude 275 m
· Coordonnées 46° 01′ 24″ N, 4° 50′ 12″ E
Confluence la Saône
· Localisation Messimy-sur-Saône
· Altitude 171 m
· Coordonnées 46° 03′ 21″ N, 4° 45′ 08″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche ruisseau des Prades
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Saint-Trivier-sur-Moignans
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« U4510620 », Géoportail

La Mâtre est un ruisseau qui coule dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est un affluent gauche de la Saône, donc un sous-affluent du Rhône.

Géographie

De 10,6 km de longueur[1], la Mâtre prend source à l'est de la commune de Villeneuve, près du lieu-dit le Vernay, à 275 m d'altitude[3].

Elle coule globalement de l'est vers le nord-ouest[4]..

Elle conflue, en rive gauche de la Saône, à l'ouest de la commune de Messimy-sur-Saône, à 171 m d'altitude[5].

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de l'Ain, la Mâtre traverse, dans le sens amont vers aval, les trois communes[1] de Villeneuve (source), Chaleins et Messimy-sur-Saône (confluence).

Soit en termes de cantons, la Mâtre prend source et conflue dans le seul canton de Saint-Trivier-sur-Moignans, dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse.

Bassin versant

La Mâtre traverse la zone hydrologique de «la Saône de l'Ardière au Nizerand»[1]. Le bassin versant au sud est celui du Formans. Les bassins versants au nord sont ceux de l'Appéum et de la Callonne. À l'est, le Moignans prend aussi sa source sur Villeneuve.

Rose des vents la Callonne
l'Appéum
Rose des vents
la Saône N le Moignans
O    la Mâtre    E
S
le Formans

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le SIAH ou Syndicat Intercommunal d'Aménagement Hydraulique avec trois communes participantes[2].

Affluents

La maison forte de Villon du XIVe siècle à Villeneuve.

La Mâtre a un seul tronçon affluents référencés[1] :

  • le ruisseau des Prades (rg[note 1]), 4,4 km sur les deux communes de Villeneuve et Chaleins.

Géoportail signale aussi deux petits affluents droit (sans nom) et un petit affluent gauche sur Messimy-sur-Saône, avec un ruisseau affluent droit juste à la confluence.

Son rang de Strahler est donc de deux.

Aménagements et Écologie

Une station qualité est implantée à Messimy-sur-Saône[6],[7], à proximité de la station d'épuration de la commune, avec une évaluation sur 2005 et 2006.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - La Mâtre (U4510620) » (consulté le 13 octobre 2014).
  2. a et b « Le SIAH (Aménagement hydraulique) », sur www.messimysursaone.fr (consulté le 14 octobre 2014).
  3. Géoportail, « Source de la Mâtre » (consulté le 14 octobre 2014)..
  4. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 14 octobre 2014).
  5. Géoportail, « Confluence de la Mâtre en rive gauche de la Saône » (consulté le 14 octobre 2014)..
  6. « Fiche état des eaux - Mâtre à Messimy-sur-Saône - code station 06052375 », sur sierm.eaurmc.fr (consulté le 14 octobre 2014).
  7. « Fiche signalétique - Mâtre à Messimy-sur-Saône - code station 06052375 », sur sierm.eaurmc.fr (consulté le 14 octobre 2014).

Ressource relative à la géographie : Sandre