Márcio Santos

Márcio Santos
image illustrative de l’article Márcio Santos
Biographie
Nom Márcio Roberto dos Santos
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (48 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Défenseur central
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1990 Drapeau : Brésil Novorizontino
1990-1991 Drapeau : Brésil SC Internacional
1992 Drapeau : Brésil Botafogo FR
1992-1994 Drapeau : France Girondins de Bordeaux
1994-1995 Drapeau : Italie AC Fiorentina
1995-1997 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
1997 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
1997-1999 Drapeau : Brésil São Paulo FC
2000 Drapeau : Brésil Santos FC
2001 Drapeau : Brésil SE Gama
2001 Drapeau : République populaire de Chine Shandong Luneng Taishan
2002 Drapeau : Brésil Etti Jundiai
2003 Drapeau : Bolivie Club Bolívar
2003 Drapeau : Brésil Joinville EC
2004-2006 Drapeau : Brésil Portuguesa Santista
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1990-1997 Drapeau : Brésil Brésil 40 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Márcio Roberto dos Santos, ou plus simplement Márcio Santos, est un footballeur brésilien né le à São Paulo (Brésil). Il a joué au poste de défenseur central, notamment à l'Ajax Amsterdam. Il a remporté la coupe du monde en 1994 avec l'équipe du Brésil.

Biographie

Même si Marcio Santos fait partie de la sélection brésilienne disputant la Copa América 1991, sa carrière internationale démarre véritablement lorsqu'il arrive en Gironde à l'été 1992. Le club bordelais, qui vient de remonter en Division 1 après une année de purgatoire à l'étage inférieure, a de grandes ambitions. Marcio Santos est recruté au même titre que Richard Witschge ou Zinédine Zidane pour renforcer la jeune génération girondine, symbolisée par le duo Lizarazu-Dugarry. Ses prestations au sein du championnat français lui permettent d'être appelé régulièrement en équipe du Brésil.

Marcio Santos ne doit cependant sa titularisation à la Coupe du monde 1994 qu'à l'absence de dernière minute du Parisien Raymundo Ricardo Gomes. Il profite de ce forfait pour s'imposer au sein de la charnière brésilienne et jouer l'ensemble de 7 matchs de la compétition, marquant même un but contre le Cameroun (3-0), lors de la phase de poule. Il joue donc la finale de la Coupe du monde contre l'Italie, qu'il remporte, bien qu'il soit le seul brésilien à avoir raté son penalty lors de la séance des tirs au but.

Après la Coupe du monde 1994, il tente sa chance en Italie, sans réel succès, puis à l'Ajax d'Amsterdam, alors considéré comme l'un des meilleurs clubs européens. Recruté dans le but de remplacer Frank Rijkaard, son passage aux Pays-Bas est plombé par de nombreuses blessures et par le repositionnement de Frank de Boer au poste de défenseur central. Il réussit malgré tout à conserver dans un premier temps sa place au sein de la Seleçao, et participe la Copa America 1997 (qu'il gagne). Mais les prestations de Júnior Baiano lors de la Coupe des confédérations 1997 sonnent le glas de ses ambitions internationales. Il n'est donc pas sélectionné pour la Coupe du monde 1998. Il plonge ensuite progressivement dans l'anonymat, et prend sa retraite sportive en 2006.

Carrière

En club

Palmarès

En club

En Équipe du Brésil

Distinction individuelle

Anecdotes

  • Lors de son passage à l'Ajax d'Amsterdam, il reçut un carton rouge 19 secondes après son entrée en jeu contre le PSV Eindhoven, le 19 décembre 1996. Ceci constitue encore aujourd'hui le carton rouge le plus rapidement récolté par un joueur remplaçant aux Pays-Bas.

Liens externes