Lycée des Francs-Bourgeois

Lycée des Francs-Bourgeois
Image illustrative de l'article Lycée des Francs-Bourgeois
Entrée principale des Francs-Bourgeois
Généralités
Création 1843
Pays Drapeau de la France France
Académie Paris
Coordonnées 48° 51′ 12″ nord, 2° 21′ 55″ est
Adresse 21 rue Saint-Antoine
75004 Paris
Cadre éducatif
Type établissement privé sous contrat d'association avec l'Etat
Directeur M. Moureaux
Population scolaire environ 2100 élèves en 2015
Formation Enseignement primaire; -Elementaire

Enseignement secondaire: -Collège (enseignement spécialisé: Ulis). -Lycée général et technologique

Langues étudiées anglais, espagnol, allemand, chinois, latin, grec ancien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg
Une classe à l'école commerciale des Francs-Bourgeois vers 1890.

Le lycée des Francs-Bourgeois est un établissement privé lasallien situé à Paris dans le 4e arrondissement (Marais). Il fut fondé le par les frères des écoles chrétiennes. Il comporte une école, un collège, un lycée (du CP à la terminale). Les Francs-Bourgeois scolarisent présentement un peu plus de 2 000 élèves (pour 1 500 familles) : 240 élèves en primaire (8 classes), 1 050 élèves en collège (33 classes), 720 élèves en lycée (23 classes).

Historique

  • 1312, Louis Ier de Bourbon, petit-fils de Saint Louis, achète l'hôtel du Petit-Musc.
  • 1605, grâce en partie à la somme reçue pour la soumission au Roi, Charles de Mayenne acquiert le vieil hôtel du Vidame de Chartres, situé sur la voie royale conduisant de la Porte Saint-Antoine au Louvre. Il engage une politique de grands travaux (pavillons sur rue et escalier d'honneur).
  • 1705, le Prince de Vaudémont, frère de la propriétaire Mme de Lillebonne, charge Germain Boffrand de remettre l'hôtel au goût du jour (frises, trumeaux...).
  • 1759, la famille d’Ormesson devient propriétaire de l’hôtel que vend la dernière descendante de la famille de Lorraine, la Comtesse de Marsan appelée au Louvre comme gouvernante des enfants de Louis XV.
  • 1812, Joseph Favart, libraire, achète l’hôtel pour en faire une institution scolaire qui cesse d’exister en 1870.
  • 1843, le frère Joseph Josserand (1823-1897) fonde au 26, rue des Francs-Bourgeois l'école commerciale des Francs-Bourgeois.
  • 1870, tout en conservant son nom d’école commerciale des Francs-Bourgeois, l'école emménage dans l'hôtel de Mayenne au 21, rue Saint-Antoine.
  • À la fin du XIXe siècle, le marquis du Bourg de Bozas, par son mariage avec Adèle Favart devient propriétaire de l’hôtel de Mayenne.
  • 1971 l’hôtel de Mayenne est acheté aux consorts du Bourg de Bozas par l’A.E.P (Association d’Éducation Populaire), ce qui garantit ainsi à l’école son maintien rue St Antoine et lui permet de poursuivre sa mission dans la tradition lasallienne.
  • 1984, acquisition par l’A.E.P de l’immeuble du 3, rue de Béarn, aujourd’hui annexe du lycée.
  • 2012, à la demande des Monuments Historiques, l'hôtel est rénové, et retrouve sa forme du XVIIe siècle. L’ensemble de l'établissement est mis aux normes[1].

Localisation

Les locaux sont situés au cœur du Marais, au 21 rue Saint-Antoine, dans l’hôtel de Mayenne, ayant appartenu successivement à la famille de Bourbon au temps de Charles V, Charles VI lui-même, son frère Louis d’Orléans, la famille de l’amiral de Graville, l’évêque de Langres, les Lorraine, notamment Charles de Mayenne, lieutenant général du royaume au temps de la Ligue. L'annexe du Lycée se situe au 1, rue de Béarn, où les élèves prennent leur récréation dans le square Louis-XIII de la place des Vosges.

Classement du collège

En 2015, le collège des Francs-Bourgeois se classe 6e sur 172 collèges au taux de réussite au brevet (97,64 %) au niveau départemental avec 254 inscrits. Depuis 2012, le taux d'obtention du DNB est resté au-dessus de 99,5 %[2].

Classement du lycée

En 2015, le lycée se classe 4e sur 79 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 7e sur 1617 au niveau national[3]. En 2016 il se classe 1er sur 110 lycées au niveau départemental et 13e sur 2 277 au niveau national[4] avec dans les deux cas 100 % de réussite au baccalauréat. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et capacité à faire progresser les élèves (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge, de leur sexe et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[5]. Depuis 2009, le taux d'obtention du bac aux Francs-Bourgeois n'est jamais descendu en dessous de 98 %.

En 2016, un élève de Tale du lycée des Francs-Bourgeois a remporté le 2e prix de physique-chimie au concours général

Notes et références

Lien externe