Lycée Douanier-Rousseau

Lycée Douanier-Rousseau
logo
Localisation
Localisation 7, rue des Archives Laval, Drapeau de la France France
Coordonnées
géographiques
48° 04′ 20″ nord, 0° 45′ 37″ ouest
Informations
Nom original Collège de jeunes filles de Laval
Fondation 1885
Type École publique
Niveau Établissement secondaire : Lycée
Site web site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lycée Douanier-Rousseau

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

(Voir situation sur carte : Mayenne)
Lycée Douanier-Rousseau

Géolocalisation sur la carte : Laval

(Voir situation sur carte : Laval)
Lycée Douanier-Rousseau

Le lycée Douanier-Rousseau est un lycée de centre-ville situé au no 7 rue des Archives à Laval en Mayenne.

Histoire

L’établissement primitif, architecture des débuts de la Troisième République est construit en 1885 par l’architecte Léopold Ridel, et sert d’annexe primaire au lycée de garçons (lycée de Laval).

Cours de dessins du collège de jeunes filles de Laval.
Bâtiment de l'internat du lycée Douanier-Rousseau.
Cour de récréation du lycée Douanier-Rousseau.
Autre vue de la cour de récréation du lycée Douanier-Rousseau.
Maison de la directrice.

Un collège de jeunes filles est créé en 1902 dans ce petit lycée (l’établissement ne devient autonome qu’en 1905). L’enseignement est unifié en 1924 avec celui des garçons. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’établissement est occupé par les Allemands. Les cours ont lieu au lycée de garçons, puis à l’école normale d’institutrices.

Après la Libération, pour faire face à l’accroissement des effectifs, on envisage la construction d’un lycée neuf dans le parc du château Dulong-de-Rosnay.

Bâtiment administratif du lycée Douanier-Rousseau dit « le Château », à l'origine château Dulong-de-Rosnay.
Le château Dulong-de-Rosnay.

C'est l'architecte angevin Yves Moignet, premier grand prix de Rome, qui est chargé du projet de construction du lycée neuf dont les bâtiments (externat, restaurant scolaire, gymnase) sont inaugurés en 1972. Le château accueille désormais l'administration de l'établissement. Le lycée qui se nomme lycée « Henri Rousseau » depuis 1968, devient en 1974 le lycée « Douanier-Rousseau ».

La mixité arrive à la rentrée de 1969 (3 garçons), et le premier cycle disparaît progressivement de 1969 à 1972. Les anciens bâtiments de 1885 accueillent l’internat. L’enseignement post-baccalauréat de sections de techniciens supérieurs arrive en 1982. À partir de 1985, la croissance des effectifs (commune à tous les lycées) demande de nouveaux agrandissements. La région Pays de la Loire, propriétaire depuis la décentralisation de 1986, réalise une extension du bâtiment d'enseignement en 1989. Un nouvel agrandissement, destiné à remplacer des établissements préfabriqués (dont certains ont 30 ans), est décidé dans le cadre du plan d'urgence des lycées de 1990 (ouverture en mars 1993).

La nymphe rustique, sculpture dans le parc du lycée Douanier-Rousseau.

En 2006, s’achève la construction d’une salle de théâtre de plus de 200 places et doté d’un grand plateau fixe à destination des élèves de l’option Théâtre-Expression dramatique. Cela fait du lycée Douanier-Rousseau le premier lycée de France à avoir une salle de théâtre disposant de tout le matériel professionnel comme des gradins rétractables, des coulisses, et un matériel son et lumière de haut niveau. Le lycée menait un projet de restructuration du bâtiment principal qui fut abandonnée par le conseil régional des Pays de la Loire[réf. nécessaire].

Classement du lycée

En 2015, le lycée se classe 9e sur 11 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 1432e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Aujourd’hui

Plan du lycée.
Vue aérienne du lycée.

Le lycée Douanier-Rousseau est un établissement de centre-ville qui accueille près de 1100 élèves dont 110 internes. Le cadre de vie et les bons résultats contribuent à valoriser ce lycée renommé de Laval.

Une soixantaine d’agents et personnels d’éducation, quatre-vingt dix professeurs, œuvrent chaque jour au bon fonctionnement de cet établissement public local d’enseignement offrant quatre séries différentes et un grand nombre d'options.

Internat

Un petit effectif confère à l’internat une dimension humaine, elle permet de suivre individuellement le travail et les résultats scolaires de chacun. Des salles de permanence, de télévision, un accès Internet sécurisé permettent de pratiquer des activités ludiques nécessaires à un bon équilibre. Des sorties culturelles complètent les possibilités d’ouverture offertes aux élèves.

Formations

Deux niveaux d’enseignement cohabitent au sein du lycée Douanier-Rousseau : le second cycle et deux sections de brevet de technicien supérieur (BTS).

Seconde générale

  • Les enseignements facultatifs : latin (h), arts plastiques (h), art dramatique (h) ;
  • les enseignements d’exploration : sciences économiques et sociales (SES), principes fondamentaux de l'économie et de la gestion (PFEG), sciences et laboratoire, méthodes et pratiques scientifiques, littérature et société, arts visuels (arts plastiques), arts du spectacle (art dramatique) et patrimoine.

Baccalauréat généraux

Baccalauréat Technologique

  • De plus les élèves ont la possibilité de suivre une section européenne de la Seconde à la Terminale pour les filières générales et de la Première à la Terminale pour les filières technologiques.

BTS

  • BTS assistant de manager ;
  • BTS SIO (services informatiques aux organisations).

Préparation au concours Sciences-Po

Depuis la rentrée 2008, les élèves du lycée Douanier-Rousseau en partenariat avec l'IEP de Rennes (Sciences Po Rennes) peuvent suivre « Le Programme d’Études Intégrées », programme mis en place par 6 IEP de province (Aix, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse). Ce dispositif a pour but de préparer le concours commun des 6 IEP mais également d'aider les lycéens de condition modeste à la poursuite d’études supérieures. En juin 2009 sur 12 candidats du lycée Douanier-Rousseau, quatre ont réussi le concours des 6 IEP, deux ont réussi le concours de Sciences-Po Paris, deux ont réussi le concours de l'IEP de Bordeaux.

Professeurs illustres

  • De 1989 à 2012, la pédagogue Dany Porché y a enseigné le français et le théâtre.

Anciens élèves

Bibliographie

  • Histoire du collège et du lycée de Laval, tome1, Émile Sinoir, Goupil, Laval, 1936.
  • Histoire de l'enseignement en France 1800-1967, Antoine Prost, A. Colin, 1968.
  • L'enseignement secondaire des jeunes filles sous la troisième république, F. Mayeur, Presse de la Fondation nationale des sciences politiques, 1977.
  • Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Dominique Eraud, Francois Lasa, Laval, 1990.
  • Dictionnaire des lycées publics des Pays de la Loire, Alain Croix, Jean Pierre Branchereau, Didier Guyvarc'h, Jean Pierre Landais, Presses universitaires de Rennes, 2009.

Notes et références

  1. « Classement département et national du lycée », sur L'Express, (consulté le 22 mai 2015).
  2. « Méthodologie du classement 2015 des lycées français », sur L'Express, (consulté le 22 mai 2015).

Liens externes