Luye

la Luye
Illustration
La Luye longeant le parc de la Pépinière à Gap.
Caractéristiques
Longueur 22,6 km [1]
Bassin 130 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ? (Jarjayes)
Nombre de Strahler 3
Cours
Source source
· Localisation La Bâtie-Neuve
· Altitude 854 m
· Coordonnées 44° 33′ 57,095″ N, 6° 11′ 52,047″ E
Confluence la Durance
· Localisation Venterol
· Altitude 600 m
· Coordonnées 44° 28′ 34″ N, 6° 04′ 55″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sources : SANDRE:« X0600500 », Géoportail

La Luye est une rivière qui coule dans le département des Hautes-Alpes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, sous-affluent du Rhône par la Durance.

Géographie

Elle prend sa source au sud de La Bâtie-Neuve, se dirige vers l'ouest, arrose Gap, puis s'oriente au sud, en creusant les gorges de la Luye dans des terrains marneux. Elle se jette dans la Durance peu avant Tallard, après un parcours de vingt kilomètres.

La longueur de son cours est de 22,6 km[1].

L'écoulement de la Luye suit une vallée façonnée par l'érosion glaciaire. Le lit aval a une pente de 6,3  et sa forme a été modelée par les transports de graviers[2]. Le confluent avec la Durance est très encombré d'embâcles, ce qui provoque la formation de bras secondaires[3].

Affluents

La Luye a six tronçons affluents référencés[1] :

  • le torrent du Buzon (rd[note 1]), avec un affluent :
    • le torrent de l'Oursatas,
  • le canal de la Magdeleine,
  • le torrent de Bonne,
  • le Riotort, avec un affluent,
    • le torrent des Fontaines,
  • le torrent de Cristayes,
  • le torrent du Partiment, avec deux affluents :
    • les torrent des Bournes,
    • le torrent de Laval,

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie

Crues

La crue de 2003 a eu un débit approximatif de 80 m3/s[3]. C'était une crue peu importante, puisque le débit type d'une crue décennale est de 100 m3/s, et de 220 m3/s pour une crue centennale[4].

Aménagements et écologie

Au confluent, la Luye laisse d'importants dépôts de limons, sables, galets[3]. Au total, elle charrie très approximativement 3 000 m3/s de graviers par an[5].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Luye (X0600500) » (consulté le 19 juin 2014)
  2. Syndicat mixte d'aménagement de la vallée de la Durance (SMAVD), « Étude générale de la Durance entre Serre-Ponçon et L'Escale, volet hydraulique et sédimentologie. Bilan de l'état actuel »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), SMAVD, 2004. p. 113.
  3. a b et c SMAVD, op. cit., p. 114.
  4. SMAVD, op. cit., p. 60.
  5. SMAVD, op. cit., p. 66.