Ludovic Pajot

Ludovic Pajot
Illustration.
Ludovic Pajot en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 5 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 10e du Pas-de-Calais
Législature XVe
Groupe politique Non-inscrits
Prédécesseur Serge Janquin
Conseiller régional des Hauts-de-France
En fonction depuis le
(2 ans, 6 mois et 22 jours)
Élection 13 décembre 2015
Circonscription Pas-de-Calais
Président Xavier Bertrand
Groupe politique FN puis RN
Biographie
Date de naissance (24 ans)
Lieu de naissance Beuvry (Pas-de-Calais)
Nationalité française
Parti politique FN (2012-2018)
RN (depuis 2018)
Diplômé de université catholique de Lille

Ludovic Pajot, né le à Beuvry, est un homme politique français.

Membre du Front national, il est élu en 2017 député dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais, devenant le benjamin de l'Assemblée nationale.

Biographie

Issu d'une famille d'agriculteurs[1], il étudie le droit[2] à l'université catholique de Lille.

En 2012, il adhère au Front national.

Il est élu conseiller municipal de Béthune en 2014 et conseiller régional des Hauts-de-France en 2015. En raison de la loi sur le cumul des mandats, il démissionne en août 2017 du conseil municipal de Béthune.

À l'issue des élections législatives de juin 2017, il est élu au second tour député dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais, avec 52,58 % des suffrages exprimés, face à la candidate La République en marche !, Laurence Deschanel[3]. Il est le plus jeune député élu à l'Assemblée nationale de cette élection, et le second de la Cinquième République, après Marion-Maréchal Le Pen.

Il siège, avec les autres députés FN, parmi les non-inscrits, et fait partie de la commission du Développement durable et de l'Aménagement du territoire de l'Assemblée nationale.

Le , il est victime d'une agression à Béthune[4]. Hospitalisé et bénéficiant d'incapacité temporaire de travail de cinq jours[5], il déclare que les assaillants étaient « un groupe d'individus dont certains se revendiquant de l'extrême gauche antifa »[6]. Un de ses deux agresseurs présumés reconnait être hostile au Front national, tandis que le second explique l'agression par une consommation excessive d'alcool[7].

Prise de position

Immigration

Ludovic Pajot intervient à l'Assemblée nationale lors du débat sur le projet de loi asile et immigration en avril 2018. Il défend notamment un amendement visant à réduire le délai de dépôt des demandes d'asile à 20 jours[8] et un autre pour supprimer le regroupement familial.

Fiscalité

Après s'être opposé en 2017 à la réforme de l'ISF, Ludovic Pajot critique en mai 2018 l'annonce d'Emmanuel Macron qui prévoit la suppression l'« exit tax », instaurée par Nicolas Sarkozy contre l'expatriation fiscale. Il dénonce un « nouveau cadeau aux plus riches »[9]. Il préconise de taxer les profits qui auraient été détournés et de renforcer la coopération internationale.

Détail des mandats

Notes et références

  1. Cinq choses à savoir sur les députés FN de l'Assemblée in Lefigaro.fr, consulté le 1er juillet 2017
  2. Assemblée : les jeunes députés comptent se faire une place au côté des vieux briscards in Courrierdelouest.fr, consulté le 1er juillet 2017
  3. Élections législatives de 2017 - résultats dans la dixième circonscription du Pas-de-Calais sur le site du ministère de l'Intérieur.
  4. Marion Dubreuil et P. G., « Agression d'un député FN à Béthune: Ludovic Pajot porte plainte pour coups et blessures », sur rmc.bfmtv.com, .
  5. Olivier Faye et Laurie Moniez, « Un député du Front national victime d’une agression dans le Pas-de-Calais », sur lemonde.fr, (consulté le 9 octobre 2017).
  6. Romain Herreros, « Le député FN Ludovic Pajot agressé par des "antifa", Le Pen veut "dissoudre ces milices d'extrême gauche" », huffingtonpost.fr, 8 octobre 2017
  7. Laurie Moniez (Lille correspondance), « Agression d’un député FN : la piste des « antifas » se dégonfle », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  8. ASILE ET IMMIGRATION : L'OPPOSITION DE GAUCHE ACCUSE LES LREM D'AVOIR VOTÉ "AVEC LES RÉPUBLICAINS ET LE FN" in lcp.fr, consulté le 4 mai 2018
  9. La suppression de l'"exit tax", "nouveau cadeau pour les plus riches", selon Ludovic Pajot du FN in nouvelobs.com, consulté le 4 mai 2018

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publique : Assemblée nationale • Sycomore