Lucinda Brand

Lucinda Brand
Lucinda Brand - 2018 UEC European Road Cycling Championships (Women's road race).jpg
Lucinda Brand en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

Lucinda Brand, née le à Dordrecht, est une coureuse cycliste néerlandaise, membre de l'équipe Sunweb. Avec l'équipe AA Drink-Leontien.nl, elle a obtenu la médaille de bronze du championnat du monde du contre-la-montre par équipes en 2012. Elle est championne des Pays-Bas sur route 2013 et 2015. En 2014, elle remporte le Grand Prix de Plouay, manche de Coupe du monde.

Biographie

Aux championnats du monde sur route 2013

Lucinda est la fille de Fred, lui-même coureur amateur dans les années 1980[1].

2013

En 2013, elle devient championne des Pays-Bas sur route.

2014

Aux championnats des Pays-Bas sur route, elle s'échappe à trente kilomètres de l'arrivée. Dans le final, sa coéquipière Iris Slappendel sort du peloton. Elle revient sur Lucinda Brand et la dépasse. Lucinda Brand doit se contenter de la médaille d'argent[2].

Au Grand Prix de Plouay, dans le dernier tour du grand circuit, Lucinda Brand s'échappe avec Tiffany Cromwell et Emma Johansson. Elles se fond toutefois reprendre avant le début de l'ultime tour réalisé sur le petit circuit. Le groupe des favorites n'est composé que de dix coureuses dont quatre de la formation Rabo Liv Women. Les accélérations successives dans les ascensions viennent à bout de Lucinda Brand qui se retrouve décrochée. Elle revient néanmoins dans une descente et attaque immédiatement. Ses coéquipières empêchant toute chasse organisée, la Néerlandaise voit son avance s'accroître de manière définitive aux alentours de quarante secondes. Elle s'impose donc en solitaire[3],[4].

2015

En 2015, à l'Energiewacht Tour, Lucinda Brand est quatrième du sprint de la première étape. L'équipe est troisième du contre-la-montre par équipes à trente secondes de Velocio-SRAM. Lucinda Brand remporte l'étape suivante au sprint, puis se classe deuxième le lendemain[5].

Au Festival luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs, elle est quatrième du contre-la-montre inaugural puis troisième du classement général au terme de l'épreuve[6],[7].

Au Tour d'Italie, dans le prologue inaugural, Lucinda Brand est deuxième. Elle se classe deuxième au sprint de la première étape derrière Barbara Guarischi mais s'empare du maillot de leader du classement par points. Lucinda Brand prend la bonne échappée sur la troisième et s'impose au sprint. Lors de la septième étape qui comporte plusieurs cols, elle mène au bout une longue échappée solitaire[8].

Lucinda Brand durant la course by Le Tour de France 2015

En septembre, à l'Holland Ladies Tour, Lucinda Brand est troisième du sprint de la première étape, puis deuxième de celui de la deuxième étape, à chaque fois battue par Jolien D'Hoore. Elle est quatrième de l'étape suivante, surtout elle réalise le quatrième temps lors du contre-la-montre. Elle est alors deuxième du classement général, une seconde derrière Lisa Brennauer. Lucinda Brand finit sixième de la cinquième étape. Dans la dernière étape, elle joue son va-tout en accélérant dans la montée du Cauberg juste avant l'arrivée. Elle ne parvient cependant pas à s'imposer et termine quatrième de l'étape et du deuxième classement général de l'épreuve. Elle remporte également le classement par points[9].

2016

Durant la course by Le Tour de France 2016

À Gand-Wevelgem, elle termine deuxième du sprint du peloton soit troisième de la course[10].

En août, elle remporte l'Erondegemse Pijl. Au Tour de Norvège, elle gagne la deuxième étape échappée et s'empare de la tête du classement général. Le lendemain, Anouska Koster remporte le sprint. Lucinda Brand inscrit son nom au palmarès devant Thalita de Jong et Anouska Koster.

Au Tour de Belgique, elle est quatrième du prologue[11]. Le lendemain, Lucinda Brand s'impose au sprint massif devant Barbara Guarischi et Marianne Vos. Par le jeu des bonifications, elle s'empare de la tête du classement général[12]. Marianne Vos gagne la deuxième étape au sprint et s'empare à son tour du maillot doré[13]. Pourtant, ni Marianne Vos, ni Lucinda Brand ne parviennent à suivre Annemiek van Vleuten lors de la dernière étape qui se court à Grammont. Lucinda Brand est troisième du classement général final[14].

2017

Au Circuit Het Nieuwsblad, Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini s'échappent après le passage du Paterberg. Le Molenberg permet à un nouveau groupe de poursuite de prendre le large. Il comprend Lotte Kopecky, Lucinda Brand, Chantal Blaak, Annemiek van Vleuten et Amanda Spratt. La jonction avec la tête s'opère à seize kilomètres de l'arrivée. À sept kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand pourtant bonne sprinteuse, profitant du surnombre de l'équipe Sunweb, attaque. Elle s'impose en solitaire[15].

Aux Strade Bianche, une sélection s'opère dans l'avant-dernier secteur gravier et seules cinq coureuses sont en tête : Elisa Longo Borghini, Elizabeth Deignan, Katarzyna Niewiadoma rejointes immédiatement par Annemiek van Vleuten et Katrin Garfoot. En l'absence d'information de course, les cinq coureuses se font surprendre par le retour de Lucinda Brand et Shara Gillow à trois kilomètres de l'arrivée. Les deux athlètes attaquent immédiatement et obtiennent une avance de quelques secondes au pied de la montée finale. Les cinq poursuivantes recollent cependant dans la partie la plus pentue de la Via Santa Caterina. Lucinda Brand se classe quatrième[16]. Au Tour de Drenthe, sur le circuit urbain, Lucinda Brand est présente dans l'échappée décisive avec Amalie Dideriksen, Elena Cecchini et Elisa Longo Borghini. Elle lance trop tôt son sprint et termine troisième[17]. Elle se classe également quatrième du sprint d'À travers les Flandres.

2018

Aux championnats du monde de cyclo-cross

Au championnat du monde de cyclo-cross, Lucinda Brand longtemps quatrième accélère durant la course et finit troisième.

À l'Amstel Gold Race , le passage du Keutenberg au kilomètre cinquante-quatre provoque une sélection. Un groupe de huit coureuses se forme à son sommet et le reste du peloton est divisé en deux. Le groupe de tête comprend notamment Lucinda Brand. L'avantage de l'échappée monte alors à deux minutes trente. Dans l'avant-dernière montée du Cauberg, Chantal Blaak accélère et n'est suivie que par Alexis Ryan puis par Amanda Spratt. Derrière, Brand, Cordon et Markus allient leurs forces et reviennent sur la tête. Dans la dernière montée du Cauberg, Lucinda Brand est la première à accélérer. Amanda Spratt enchaîne. Chantal Blaak prend les roues. Les trois athlètes abordent la dernière ligne droite ensemble. Amanda Spratt ouvre la route, Lucinda Brand lance le sprint mais est rapidement dépassée par Chantal Blaak qui s'impose facilement[18],[19].

Au Tour de Thuringe, elle est à l'attaque sur la troisième étape. Elle est huitième du classement général, à l'issue de la sixième étape. Elle profite néanmoins de sa troisième place lors du contre-la-montre final pour monter sur la troisième marche du podium[20].

Aux championnats du monde du contre-la-montre

Au Tour d'Italie, la formation Sunweb remporte le contre-la-montre par équipes inaugural[21],[22]. Lors de la deuxième étape, Lucinda Brand se pare à son tour de la tunique de leader. Sur la cinquième étape, Lucinda Brand fait partie de l'échappée matinale. Lors de la première arrivée au sommet, Lucinda Brand termine neuvième et devient quatrième du classement général. Elle est ensuite troisième du contre-la-montre en côte[23],[24]. Seules quelques secondes séparent alors la deuxième de la quatrième du classement général. Sur la huitième étape, la Néerlandaise remporte le premier sprint intermédiaire. Dans la descente de la dernière côte, elle part avec Marianne Vos et Elisa Longo Borghini. Elle est troisième de l'étape et remonte ainsi à la deuxième place du classement général[25],[26]. Sur le Zoncolan, elle se classe sixième, mais redescend à la quatrième place du classement général. Lors de l'ultime étape, Lucinda Brand règle le groupe de poursuivantes derrière Annemiek van Vleuten[27],[28]. Elle est finalement quatrième du classement général.

Aux championnats du monde du contre-la-montre, elle se classe sixième[29],[30]. Elle est ensuite neuvième de la course en ligne[31],[32],[33].

Lucinda est très active en cyclo-cross et remporte notamment deux manches de Coupe du monde.

2019

Au Boels Ladies Tour 2019

Après avoir remporté le championnats des Pays-Bas de cyclo-cross, Lucinda Brand se présente comme une des favorites du championnat du monde. Elle rate quelque peu son départ et remonte progressivement. Elle se classe deuxième derrière Sanne Cant.

Elle est troisième d'À travers les Flandres[34].

Au Tour d'Italie, Lucinda Brand est troisième de la deuxième étape qui se conclut par un sprint en côte. Lors de l'étape reine, Lucinda Brand se classe deuxième de l'étape à près de trois minutes de Van Vleuten[35]. Sur le contre-la-montre, elle se classe quatrième, une minute cinquante derrière Van Vleuten. Sur la septième étape, Lucinda Brand est à l'attaque mais sans résultat[36]. Le lendemain, après la côte de de Pala Barzana et l'échappée d'Annemiek van Vleuten, Lucinda Brand part en poursuite. La mauvaise coopération provoque néanmoins un regroupement. Dans l'arrivée au sommet de la neuvième étape, après avoir résisté un temps à l'accélération d'Anna van der Breggen et de Van Vleuten, Lucinda Brand perd prise. Elle finit avec Juliette Labous à trois minutes de la tête[37]. Sur la dernière étape, Lucinda Brand est deuxième du sprint derrière Marianne Vos[38]. Au classement général, Lucinda Brand est sixième.

Lors du contre-la-montre individuel des championnats d'Europe, Lucinda Brand prend la troisième place. Au Boels Ladies Tour, Lucinda Brand est troisième du prologue. Sur la deuxième étape, Brand se classe troisième du sprint[39]. Sur l'ultime étape, Lucinda Brand et Annemiek van Vleuten attaquent. Dans les vingt-cinq derniers kilomètres, Brand s'isole en tête. Elle est reprise à sept kilomètres du but, mais parvient néanmoins à prendre la troisième place du sprint[40]. Elle est quatrième du classement général et meilleure grimpeuse. Sur La Madrid Challenge by La Vuelta, elle est deuxième du contre-la-montre de la première étape[41]. Le lendemain, la bataille fait rage pour les bonifications entre Lisa Brennauer de la formation WNT et Lucinda Brand. Cette dernière doit se contenter de la deuxième place[42].

Style

Lucinda Brand a la réputation d'être une des meilleures descendeuses du peloton. En 2015, son directeur sportif Koos Moerenhout dit à son propos « Elle descend de manière si agressive que personne ne peut la suivre. Elle a une superbe prise de virage et absolument aucune peur[43],[44] ».

Palmarès sur route

Par années

Classements mondiaux

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement UCI[45] 168e 104e 47e 44e 26e 30e 10e 20e 22e 20e
Coupe du monde 62e 25e 21e 16e 11e 13e 5e - - -
UCI World Tour - - - - - - - 24e 23e 15e

Palmarès en cyclo-cross

Références

  1. (nl) « Zo vader, zo dochter… », sur hetiskoers (consulté le 12 février 2016)
  2. (nl) « Slappendel klopt ploeggenote op NK », sur Nos (consulté le 8 janvier 2017)
  3. (en) « Lucinda Brand wins women’s GP Plouay », sur cycling weekly (consulté le 13 juillet 2016)
  4. (en) « Brand secures win at GP de Plouay-Bretagne », sur cycling news (consulté le 13 juillet 2016)
  5. (en) « Van der Breggen tops Energiewacht Tour prologue », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  6. « Festival Elsy Jacobs - Et. 1 : Classement », sur direct velo (consulté le 2 mai 2015)
  7. « Le doublé pour Anna Van Der Breggen au Luxembourg », sur le dérailleur (consulté le 4 mai 2015)
  8. (en) « Giro Rosa: World champion Ferrand-Prévot wins mountaintop finish in Aprica », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2015)
  9. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2015)
  10. (en) « Blaak wins Gent-Wevelgem Women », sur cycling news (consulté le 27 mars 2016)
  11. (nl) « Amper maand na horrorcrash wint Van Vleuten proloog Lotto Belgium Tour », sur Sporza (consulté le 21 septembre 2016)
  12. « Lotto Belgium Tour - Etape et maillot pour Lucinda Brand », sur Cyclismactu (consulté le 21 septembre 2016)
  13. « Lotto Belgium Tour - Marianne Vos fait coup double », sur Cyclismactu (consulté le 21 septembre 2016)
  14. « Lotto Belgium Tour - A. van Vleuten récidive et est sacrée », sur Cyclismactu (consulté le 21 septembre 2016)
  15. « Lucinda Brand remporte le Het Nieuwsblad », sur le dérailleur (consulté le 26 février 2017)
  16. (en) « Longo Borghini wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 5 mars 2017)
  17. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 14 mars 2017)
  18. « Amstel Gold Race Ladies — Blaak imperturbable », sur vélo 101 (consulté le 16 avril 2018)
  19. « Chantal Blaak wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 16 avril 2018)
  20. « Tour de Thuringe — Brennauer résiste à Van Dijk », sur vélo 101 (consulté le 5 juin 2018)
  21. « Giro Rosa — La Sunweb et la MTS en mode TGV », sur vélo 101 (consulté le 7 juillet 2018)
  22. (en) « Giro Rosa: Team Sunweb win opening team time trial », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2018)
  23. « Giro Rosa — La bombe Van Vleuten », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  24. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 7 mountain time trial », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  25. « Giro Rosa — Marianne Vos toujours là », sur vélo 101 (consulté le 13 juillet 2018)
  26. (en) « Giro Rosa: Vos wins stage 8 in Breganze », sur cycling news (consulté le 13 juillet 2018)
  27. « Giro Rosa — Le survol de Van Vleuten », sur vélo 101 (consulté le 15 juillet 2018)
  28. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten seals overall victory », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2018)
  29. « Mondiaux CLM Innsbruck — Les Hollandaises annoncent la couleur », sur vélo 101 (consulté le 1er octobre 2018)
  30. (en) « World Championships: Van Vleuten leads Dutch sweep of women's time trial », sur cycling news (consulté le 1er octobre 2018)
  31. « Mondiaux Route Innsbruck — Anna Van der Breggen enfin sacrée », sur vélo 101 (consulté le 2 octobre 2018)
  32. (en) « Anna van der Breggen solos to world championship title », sur cycling news (consulté le 2 octobre 2018)
  33. (en) « Van der Breggen wins World Championship road race with staggering attack in Innsbruck », sur cycling weekly (consulté le 14 octobre 2018)
  34. (en) « Dwars door Vlaanderen: Van Dijk wins women's race », sur cycling news (consulté le 3 avril 2019)
  35. (en) « Giro Rosa: Annemiek van Vleuten wins queen stage on Passo Fraele », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2019)
  36. (en) « Giro Rosa: Marianne Vos wins stage 7 », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2019)
  37. (en) « Giro Rosa: Van der Breggen wins stage 9 », sur cycling news (consulté le 14 juillet 2019)
  38. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten seals overall victory », sur cycling news (consulté le 14 juillet 2019)
  39. (en) « Boels Ladies Tour: Wiebes gets a second win on stage 2 », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  40. (en) « Majerus wins 2019 Boels Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  41. (en) « Brennauer wins Madrid Challenge time trial », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  42. (en) « Madrid Challenge: Hosking wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  43. « She goes down so hard that nobody can follow. She has superb cornering technique and absolutely no fear »
  44. (en) « Brand gets second Giro Rosa stage win in Loano », sur cycling news (consulté le 30 août 2015)
  45. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 29 septembre 2014)

Liens externes

  • Ressources relatives au sport :
    • CycleBase
    • (en) Cycling Quotient
    • (en + nl) ProCyclingStats
    • (en) Site du Cyclisme