Loum

Loum
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Littoral
Département Moungo
Démographie
Population 39 707 hab.[1](2005)
Géographie
Coordonnées 4° 42′ nord, 9° 44′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Loum

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Loum

Loum est une commune du Cameroun située dans la région du Littoral et le département du Moungo, sur la route de Douala à Nkongsamba.

Histoire

Comme d'autres viles camerounaises, Loum est le théâtre en mai 1955 de manifestations contre l’arrestation de militants indépendantistes. Les protestataires parviennent à prendre la prison mais les tirs des forces de police font au moins six morts et cinq blessés selon les chiffres de l'administration coloniale[2].

Population

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 39 707 habitants[1], dont 37 537 pour Loum Ville.

Structure administrative de la commune

Outre la ville de Loum proprement dite, la commune comprend les villages suivants [1] :

Économie

La ville est connu connue pour ses multiples cultures telles que : l'ananas, le poivre, le café-cacao, la papaye...

Loum est reconnue au Cameroun comme la capitale de la banane. La SBM (Société des bananeraies du Moungo) a obtenu une reconnaissance géographique de son poivre, le poivre blanc de penja, considéré comme l'un des meilleurs au monde.

Personnalités nées à Loum

Notes et références

  1. a b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. Thomas Deltombe, Manuel Domergue, Jacob Tatsita, KAMERUN !, La Découverte,

Annexes

Bibliographie

  • Centre ORSTOM de Yaoundé, Dictionnaire des villages du Mungo, Yaoundé, Centre ORSTOM de Yaoundé, , 48 p. (lire en ligne)
  • Jacques Champaud, Villes et campagnes du Cameroun de l'Ouest, Office de la recherche scientifique et technique outre-mer, Bondy, 1983, p. 144 , 423, 431 (ISBN 2-7099-0667-8) (texte remanié d'une thèse de Lettres)
  • Stéphane Prévitali, Je me souviens de Ruben : mon témoignage sur les maquis du Cameroun (1953-1970), Karthala, Paris, 1999, 249 p. (ISBN 2-86537-807-1) (nombreuses références)

Articles connexes

Liens externes

  • Loum, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)