Louis L'Hévéder

Louis L'Hévéder
Louis L’Hévéder
Illustration.
Louis L'Hévéder, député du Morbihan (1932)
Fonctions
Membre du Conseil national
Député de la 1re circonscription du Morbihan
Élection
Réélection
Législature XIVe, XVe et XVIe
Prédécesseur Pierre-François Bouligand
Conseiller général du canton de Pont-Scorff
Prédécesseur Paul Corbierre
Successeur vacant
Conseiller d'arrondissement
?
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Minihy-Tréguier (Côtes-du-Nord, France)
Date de décès (à 47 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique SFIO, puis
PSD
Diplômé de l'École normale supérieure
Profession Professeur

Louis L'Hévéder, né le à Minihy-Tréguier (Côtes-d'Armor) et mort le à Paris, est un homme politique français.

Biographie

Fils aîné d'une famille paysanne de onze enfants, il étudie à l’École normale supérieure. Agrégé de mathématiques, il devient professeur au lycée Dupuy-de-Lôme de Lorient.

Élu conseiller d’arrondissement (Pont-Scorff) en 1928 puis conseiller général du Morbihan en 1929.

Élu député socialiste de la 1re circonscription de Lorient (Morbihan) en 1930, il est réélu facilement en 1936, il siège au groupe socialiste.

Il devient le chef de file des pacifistes dans son parti.

Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs constitutionnels au maréchal Pétain. En janvier 1941, il est nommé au Conseil national de Vichy.

Arrêté par les FTP à Paris en août 1944, il est victime de mauvais traitements, selon René Château, détenu lui aussi à l'institut dentaire sous le contrôle de René Sentuc. Ses notes sur la détention et l'exécution de Madeleine Goa sont à charge contre les FTP et témoignent des purges suite à la Libération.

Exclu de la SFIO aux côtés de l'ensemble des animateurs du courant pacifiste de Paul Faure, Louis L'Hévéder fait partie de ceux qui constituent le nouveau Parti socialiste démocratique.

Sources

  • « Louis L'Hévéder », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Lien externe