Lost in Limoges

Lost in Limoges
Image illustrative de l'article Lost in Limoges
Entrée du festival

Genre Musiques actuelles, Rock
Lieu Couzeix Drapeau de la France France
Coordonnées 45° 51′ 55″ nord, 1° 14′ 37″ est
Période début juillet
Date de création 2016
Date de disparition 2017
Organisateurs Limoges Here We Come
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lost in Limoges

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

(Voir situation sur carte : Haute-Vienne)
Lost in Limoges

Géolocalisation sur la carte : Limoges

(Voir situation sur carte : Limoges)
Lost in Limoges

Lost in Limoges est un festival de musiques actuelles organisé en 2016 et 2017 à Couzeix, dans le département de la Haute-Vienne.

Le projet du festival, lancé en 2013, fait d'abord l'objet d'un financement participatif afin non seulement de réunir des fonds mais aussi pour mesurer l'attente d'un tel événement à Limoges[1]. C'est une réussite puisque l'association recueille 128 % de la somme attendue, soit environ 26 000 euros[2], mais surtout, le projet a réuni 595 contributeurs.

Dès lors, en juin 2015, le projet est lancé. Organisé par l'association « Limoges Here We Come » le festival est initialement programmé au parc municipal de Beaublanc à Limoges. Cependant, en novembre 2015, la ville de Limoges retire le site aux organisateurs qui doivent partir à la recherche d'un nouveau lieu. C'est finalement la ville de Couzeix qui accepte d'accueillir la première édition de ce festival sur un ancien terrain militaire : l'esplanade du Mas de l'Âge[3]. Le festival disparaît après sa deuxième édition, en 2017.

1re édition (2016)

La programmation de la première édition réunit Iggy Pop, Superbus, Puggy, Jabberwocky, Josef Salvat, Nada Surf, Sage, Radio Elvis, The Shoes, Stuck in the Sound, Call Me Cherry, Vox, Lizzard, Last Train, Prain, Mama's Gun.

2e édition (2017)

En dépit de difficultés de trésorerie[4], une deuxième édition est programmée pour 2017. La programmation réunit Pete Doherty, Foals, Les Wampas, Talisco, Naive New Beaters, The Inspector Cluzo, Initial Data, Las Aves et Clément Bazin.

Cette seconde édition est à nouveau déficitaire[5].

L'association organisatrice est finalement placée en liquidation judiciaire[6], laissant plusieurs partenaires impayés[7].

Notes et références

  1. Yohav Oremiatzki, « Comment les festivals cherchent la parade à la crise », sur telerama.fr, (consulté le 17 février 2017).
  2. Kévin Roman, « Lost in Limoges : plus qu'un festival, une aventure humaine », sur lepopulaire.fr, (consulté le 13 juillet 2016)
  3. François Clapeau, « Lost in Limoges... ce sera à Couzeix ! », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 13 juillet 2016)
  4. Kévin Roman, « Lost in Limoges : un contretemps financier dans l'organisation de la deuxième édition », sur lepopulaire.fr, (consulté le 17 février 2017).
  5. Franck Petit, « Lost in Limoges : festival en sursis », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 14 septembre 2017).
  6. Mary Sohier, « C'est fini pour Lost in Limoges », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 15 novembre 2017).
  7. « Maintenant que la liquidation de Lost in Limoges est prononcée, quid des créanciers ? », sur lepopulaire.fr, (consulté le 15 novembre 2017).

Liens externes

  • Site officiel