Loigné-sur-Mayenne

Loigné-sur-Mayenne
Image illustrative de l'article Loigné-sur-Mayenne
L'église Saint-Aubin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Azé
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Château-Gontier
Maire
Mandat
Jean-Paul Forveille
2014-2020
Code postal 53200
Code commune 53136
Démographie
Gentilé Loignéen
Population
municipale
921 hab. (2015 en augmentation de 4,78 % par rapport à 2010)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 24″ nord, 0° 44′ 52″ ouest
Altitude Min. 27 m
Max. 104 m
Superficie 20,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de Mayenne
City locator 14.svg
Loigné-sur-Mayenne

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de Mayenne
City locator 14.svg
Loigné-sur-Mayenne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loigné-sur-Mayenne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loigné-sur-Mayenne

Loigné-sur-Mayenne est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 921 habitants[Note 1].

Géographie

La commune est située dans le sud-Mayenne, à 7 km de Château-Gontier et 24 km de Laval.

Économie

Toponymie

La forme Lucaniacius (IXe siècle) pour Loigné, citée par Albert Dauzat dans son Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, laisserait supposer qu'un autochtone au nom latin de Lucanius aurait possédé en ce lieu un domaine agricole (le gallo-roman -acum désignant la propriété). L'abbé Angot, auteur du Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne signale uniquement pour Loigné les formes anciennes de Loignaco (1149), Longneio (1150, 1190, 1372). Jusqu'au XIXe siècle, les autochtones disaient Longné pour citer leur commune plus que Loigné.

Histoire

La commune faisait partie de la sénéchaussée angevine de Château-Gontier dépendante de la sénéchaussée principale d'Angers depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution française.

En 1790, lors de la création des départements français, une partie du Haut-Anjou a formé le sud du département de la Mayenne, région aujourd’hui appelée Mayenne angevine.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1791 Jean Changion    
1791 1792 Justin Gaillard    
1798 1798 Jean Lalloyer   Laboureur, métayer puis cultivateur
1800 1801 Fouassier    
1801 1830 René Misière père   Tisserand, puis cultivateur
1830 1854 René Misière fils   Militaire, puis propriétaire tisserand
1854 1871 Jean Chevrollier SE Propriétaire cultivateur
1871 1871 Léon Laumaillé Orléaniste, Conservateur Propriétaire au Château des Poiriers
1871 1888 François Baudin Conservateur  
1888 1900 François Cousin   Cultivateur
1900 1912 Joseph Landais Progressiste Propriétaire cultivateur
1912 1921 Raoul Couppel du Lude   Militaire, puis préfet
1921 1943 Charles Gaudret Républicain de gauche Propriétaire exploitant
1943 1953 Henri Huneau Radical indépendant Cultivateur
1953 1959 Alphonse Gardy   Cultivateur
1959 1963 Alexis Brielles   Cultivateur
1963 1991 Daniel Thuau   Propriétaire exploitant
1991 mars 2014 Pierre Jégouic[1]   Professeur
mars 2014[2] en cours Jean-Paul Forveille SE Responsable de marché, conseiller départemental suppléant

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 921 habitants[Note 2], en augmentation de 4,78 % par rapport à 2010 (Mayenne : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
990 904 899 1 028 964 1 002 1 005 1 036 1 006
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
953 944 941 902 919 862 858 858 833
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
832 823 804 707 722 702 691 660 657
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
646 576 569 580 642 704 839 858 877
2013 2015 - - - - - - -
888 921 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Loigné-sur-Mayenne sur le site de l'Insee

Notes et références

Notes

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. Réélection 2008 : « Pierre Jégouic retrouve son fauteuil de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  2. « Loigné-sur-Mayenne (53200) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.