Loïc Corbery

Loïc Corbery
Description de cette image, également commentée ci-après

Loïc Corbery en 2016 au festival du film de Cabourg

Naissance (40 ans)
Avignon
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Acteur
Metteur en scène
Site internet www.loiccorbery.com

Loïc Corbery, né le à Avignon, est un acteur et metteur en scène français. Entré à la Comédie-Française en 2005, il en est sociétaire depuis 2010.

Biographie

Originaire d'Avignon, il découvre rapidement le théâtre grâce à ses parents (son père est ingénieur et sa mère professeur de lettres)[1]. À l'âge de six ans, il rencontre par hasard Agnès Varda, qui le fait jouer dans le court métrage qu'elle tournait alors à Avignon. Le court-métrage s'intitule 7 pièces cuisine et salle de bain.

Après son baccalauréat, il part pour Paris afin de suivre des études théâtrales au cours Périmony. Il intègre ensuite le Conservatoire national supérieur d'art dramatique, où il étudie de 1997 à 2000, dans les classes de Stuart Seide et de Jacques Lassalle.

En 2003, il joue dans Le jour du destin et décroche une nomination aux Molières 2004 pour la révélation théâtrale masculine. En plus du théâtre, on peut l'apercevoir dans plusieurs séries télévisées françaises, le plus souvent le temps d'un épisode, mais il a aussi tenu des rôles récurrents, comme dans la série Commissaire Valence, diffusée sur TF1, avec Bernard Tapie dans le rôle titre.

Il entre à la Comédie-Française en 2005, où il a notamment été remarqué pour ses interprétations dans Le Cid de Pierre Corneille, mis en scène par Brigitte Jaques et La Mégère apprivoisée de Shakespeare, mis en scène par Oskaras Koršunovas. Il en est devenu sociétaire en 2010.

La direction artistique de l'hommage à Molière lui a été confiée en 2009.

Carrière à la Comédie-Française

Rôles

Hors Comédie-Française

Comédien

Metteur en scène

Filmographie

Cinéma

Long métrage

Court métrage

  • 1982 : Ulysse, d'Agnès Varda
  • 2002 : Ad vitam, de Khalil Cherti
  • 2003 : Fausse Teinte, de Marie Guirot
  • 2009 : Bretelles, pudding et herbes hautes, de Simon Lahmani
  • 2011 : Bartleby, de Olivier Martinez
  • 2012 : Virage, de François Ferracci
  • 2015 : La nuit, tous les chats sont roses, de Guillaume Renusson

Télévision

Téléfilm

Loïc Corbery recevant le Swann d’Or au festival de Cabourg 2014.

Série télévisée

Distinctions

Récompenses

Nomination

Notes et références

  1. « Loïc Corbery, des tréteaux aux sunlights », Le Figaro, encart « Culture », vendredi 25 avril 2014, page 33.

Liens externes