Littérature francique

Il existe en France[1], en Belgique[2] et en Allemagne des auteurs qui écrivent en francique. Ils s'expriment principalement dans les genres liés à l'oralité : conte, poésie, théâtre, chanson.

Textes anciens

  • Isidor Traktat, traduction du traité de Saint Isidore de Séville premier texte en francique rhénan vers 750
  • catéchisme de Otfried de Wissembourg (vers 790-vers 870)
  • Serments de Strasbourg (842)
  • poèmes de Heinrich von Tetingen, Minnesänger (troubadour) conservés dans les manuscrits des Manesse à l'université de Heidelberg
  • les romans de chevalerie de Elisabeth de Lorraine, comtesse de Nassau Sarrebruck, sont un témoignage linguistique d'une transition entre le francique rhénan et les premiers pas de l'allemand moderne. (Elisabeth utilise en particulier « pherde » pour « chevaux » comme encore aujourd'hui en francique rhénan)

Francique lorrain

Article détaillé : Littérature en francique lorrain.

XIXe - XXIe siècle

  • Alfred Gulden  (1944-), francique mosellan de Sarre (Allemagne)
  • Manfred Spoo  (1953-), Sarre

Prose et Poésie

Chanson

La chanson d'expression francique est un phénomène qui s'est développé après mai 1968 dans d'autres genres que le folklore.

Revues

  • Nemmeh dehemm : internationale Zeitung für die Freunde des Saarlandes (OCLC 85255399). Revue sarroise comportant des textes en francique

Voir aussi

Afrikaans, luxembourgeois, néerlandais

L'afrikaans, le luxembourgeois, le néerlandais sont des langues franciques devenues langues nationales et ont développé des littératures qui peuvent faire l'objet de descriptions spécifiques : littérature sud-africaine, littérature luxembourgeoise, littérature néerlandaise.

Liens externes

  • Mussik, Sprooch un Wein : festival annuel entre septembre et novembre, surtout du côté allemand. Le programme est d'habitude présenté sur le site de la radio SWR4.
  • Elektronisches Literaturarchiv Saar-Lor-Lux-Elsass Archives littéraires Sarre-Lorraine-Luxembourg-Alsace.

Notes et références