Liste des villes au Maroc fondées par les Berbères

(Redirigé depuis Liste des villes au Maroc fondées par les Phéniciens)
Liste des villes au Maroc fondées par les Berbères

Cette liste recense les villes du Maroc fondées par les Berbères et visitées ou colonisées par les Puniques, les Phéniciens ou les Romains.

  • Anfa (aujourd'hui Casablanca): Anfa date du Néolithique, fondée par les Berbères. Ayant servi d'escale aux Phéniciens sur leur route à Essaouira, elle fut ensuite occupée par les Carthaginois sans connaître d'invasions romaines.
  • Azemmour: Le nom "azemmur" singnifie en berbère: l'olive. La ville fut fondée par les Berbères, et devint par la suite une importante colonie berbère et romaine.
  • Cerné (aujourd'hui Essaouira): Ville fondée par les Berbères sous le nom de Mogador ou Migudar ou Amegdul. Les Phéniciens la visitèrent en 900 avant Jésus-Christ. Mais, son véritable essor débuta au Ier siècle avant Jésus-Christ sous le règne du roi berbère Juba II.
  • Ich : Près de Figuig est une ville berbère. Elle fut une colonie romaine.[réf. nécessaire]
  • Lixus (aujourd'hui Larache) : Fondée par les Berbères en 1146 avant Jésus-Christ, Lixus fut ensuite colonisé par les Berbères, les Puniques et les Romains.
  • Rusbisis (aujourd'hui El Jadida): Fondée par les Berbères sous le nom "Mazaɣan / Mazaghan / Mazagan" et visitée par les Puniques en 650 avant Jésus-Christ, elle fut ensuite une escale romaine sur leur route à Essaouira.
  • Rusadir (aujourd'hui Melilla ou Mlilt ou Mřič, une enclave espagnole demandée par le Maroc): Fondée par les Berbères et les Phéniciens, son nom berbère est "Mlilt / Mřič". elle fut ensuite occupée par les Romains et puis libérée par les Berbères.
  • Sala Colonia (ou bien Chellah) (aujourd'hui en berbère: Sla, et en français: Salé): Fondées par les Berbères et les Phéniciens sous le nom de Calla ou Sla, ces cités tombèrent sous domination carthaginoise; mais leur période la plus prospère fut sous les Romains. La ville de Salé a été complétée de l'autre rive du Bouregreg à partir de cet ancien site phénicien. Salé date du néolithique.
  • Tamuda (aujourd'hui Tétouan): Ville berbère très ancienne. Tombée en l'an 39 sous l'occupation romaine.[réf. nécessaire]
  • Thamusida (aujourd'hui Kénitra): Fondée par les Berbères et visitée par les Puniques, l'actuelle Kénitra à l'embouchure du Sebou, connut ensuite les invasions carthaginoises, romaines avant de tomber aux mains des Vandales et des Byzantins et ensuite être libérée par les royaumes Berbères.
  • Tizas (aujourd'hui Taza) : Fondée par les Berbères, elle abrita sous les Romains une importante garnison.[réf. nécessaire]
  • Zilis (aujourd'hui Asilah) : Fondée par les Berbères et les Phéniciens, avant Jésus-Christ, elle fut ensuite occupée par les Carthaginois de 700 à 146 avant d'être sous domination romaine sous le nom de Iulia Constantia Zilil puis sous la domination berbère sous le nom "Aẓila" d'aujourd'hui.

Notes et références