Liste des sénateurs de la Manche

Liste des sénateurs de la Manche

Cinquième République

2017-

2011-2017

2001-2011

1992-2001

1983-1992

1974-1983

1965-1974

1959-1965

Quatrième République

1955-1959

1948-1955

1946-1948

Troisième République

1933-1941

1924-1933

1920-1924

1906-1920

1897-1906

1888-1897

1879-1888

1876-1879

Sénateurs du Second Empire originaires de la Manche (1852-1870)

Icône pour souligner l'importance du texte
Sous le Second Empire, les sénateurs ne sont pas élus par le département et ne le représentent pas : ils sont nommés par l'empereur

Notes et références

  1. Démissionnaire le 15 mai 1996
  2. Élu le 7 juillet 1996, en remplacement de Jean-Pierre Tizon
  3. a et b Mort le 10 janvier 1979
  4. Élu le 11 janvier 1979,en remplacement de Michel Yver, mort le 10 janvier 1982
  5. Élu le 4 avril 1982, en remplacement d'Auguste Cousin
  6. Démissionnaire le 3 mars 1983, nommé membre du Conseil constitutionnel
  7. Élu le 17 juin 1968, en remplacement de Henri Cornat
  8. Mort le 4 novembre 1952
  9. Élu le 21 décembre 1952 en remplacement de Joseph Lecacheux
  10. Mort le 27 septembre 1936
  11. Élu le 20 décembre 1936 en remplacement de Pierre Dudouyt
  12. Mort le 27 juillet 1940, non remplacé
  13. Mort le 8 avril 1927
  14. Élu le 29 mai 1927, en remplacement d'Émile Riotteau
  15. Mort le 28 mai 1930
  16. Élu le 27 juillet 1930, en remplacement d'Adrien Gaudin de Villaine
  17. Mort le 10 mars 1917
  18. Mort le 26 juillet 1918
  19. Démissionnaire le 3 juin 1898
  20. Élu le 24 juillet 1898, en remplacement d'Hippolyte Morel
  21. Mort le 27 juillet 1905
  22. Élu le 19 janvier 1890
  23. Mort le 24 octobre 1893
  24. Élu le 7 janvier 1894
  25. Mort le 24 juin 1895
  26. Élu le 18 août 1895, en remplacement d'Auguste Sébire
  27. Mort le 1er avril 1885
  28. Élu le 7 juin 1885, en remplacement de Jules Dufresne
  29. « Goulhot de Saint-Germain (Achille Félicité) », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]

Source