Liste des circonscriptions législatives des Côtes-d'Armor

Le département français des Côtes-d'Armor est, sous la Cinquième République, constitué de cinq circonscriptions législatives, ce nombre étant stable depuis 1958. Leurs limites ont été redéfinies lors du redécoupage de 1986, mais n'ont pas été affectées par celui de 2010, en vigueur à compter des élections législatives de 2012.

Présentation

Par ordonnance du 13 octobre 1958 relative à l'élection des députés à l'Assemblée nationale, le département des Côtes-d'Armor est constitué de cinq circonscriptions électorales[1].

Lors des élections législatives de 1986 qui se sont déroulées selon un mode de scrutin proportionnel à un seul tour par listes départementales[2], le nombre de cinq sièges des Côtes-d'Armor a été conservé[3].

Le retour à un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours en vue des élections législatives suivantes[4], a maintenu ce nombre de cinq sièges[5],[6], selon un nouveau découpage électoral.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, n'a modifié ni le nombre ni la répartition des circonscriptions des Côtes-d'Armor[7].

Représentation

Composition des circonscriptions

Composition des circonscriptions de 1958 à 1986

Le découpage électoral des Côtes-du-Nord de 1958 à 1986.

À compter de 1958, le département des Côtes-du-Nord comprend cinq circonscriptions regroupant les cantons suivants dans leurs délimitations d'alors :

Composition des circonscriptions depuis 1988

Le découpage électoral des Côtes-d'Armor depuis 1988.

À compter du découpage de 1986, le département des Côtes-d'Armor comprend cinq circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Articles connexes

Notes et références