Liste des autoroutes de la Belgique

Les autoroutes en Belgique

Le réseau autoroutier belge est très développé et bénéficie de la deuxième plus forte densité en Europe, la Belgique n'étant devancée que de peu par les Pays-Bas. Sa longueur totale est de 1 763 kilomètres[1].

Le réseau, éclairé sur sa quasi-totalité jusqu'au 15 juillet 2011, est réputé l'un des plus éclairés au monde, et en cela contribue au phénomène de pollution lumineuse que plusieurs expérimentations cherchent à réduire, avec également l'objectif d'économiser de l'électricité, tout en améliorant la sécurité. À partir du , la moitié de l'éclairage sera plus allumé en Flandre[2]. Il est totalement gratuit, néanmoins, les trois régions avaient projeté de rendre le réseau payant à l'horizon 2013, par un système de vignette, mais ce projet a été abandonné en juillet 2013. Le terre-plein central (appelé en Belgique « berme centrale ») y est souvent plus boisé que dans les autres pays européens. La vitesse y est limitée à 120 km/h.

La première autoroute du pays fut achevée en 1956 et reliait Bruxelles à Ostende[3], même si les premières sections de cette autoroute datent de 1940[4].

95 % des autoroutes belges sont mentionnées sur les panneaux routiers grâce aux numéros européens, comme l'autoroute E40. Ce réseau d'autoroutes participent aux réseaux autoroutiers européens.

Le réseau belge est formé de radiales partant en étoile des 3 plus grandes agglomérations du pays : Bruxelles, Anvers et Liège, augmenté de liaisons complémentaires.

La gestion des infrastructures routières et autoroutières est une matière régionale. Ainsi, les autoroutes sont gérées au sud par la Région wallonne et au nord par la Région flamande[5].

De A1 à A12 (autoroutes radiales)

A1 E19 au début du Craeybeckxtunnel à Anvers
A4 E411 à hauteur de Transinne.
A10 E40 au niveau de Gand

Cette partie de liste concerne les autoroutes qui partent du ring de Bruxelles pour se rendre dans d'autres villes et ceci dans un sens horaire: A1 vers le nord, A2 vers le nord-est, A3 vers l'est, ... sans compter les autoroutes A5, A6 et A9 qui n'ont jamais été construites. Le projet initial de l'autoroute A11 n'a jamais été réalisé et la nomenclature a été réattribuée à un autre projet en 1984.

A1 (E19)

A2 (E314)

A3 (E40)

A4 (E411)

A7 (E19/E42)

A8 (E429/E42)

A10 (E40)

A12

De A11 à A54 (autoroutes secondaires)

A11 au niveau de Hulst
A14 au niveau de Gand
A16 au niveau d'Antoing
A25 au niveau de Bressoux
A54 au niveau de A15

Cette partie de liste concerne les autoroutes qui servent de liaisons soit entre deux villes importantes (par exemple A13), soit entre deux autoroutes (par exemple A26).

A11 (E34)

  • Cette autoroute relie les villes de Anvers à Zelzate sur la section est, prolongée par la N49 vers Knokke-Heist. La section ouest relie les villes de Bruges à Westkapelle
  • Celle-ci est longue de 43 kilomètres (section est) et de 12 kilomètres (section ouest)
  • Celle-ci se situe uniquement en Région flamande

A13 (E313)

A14 (E17)

A15 (E42)

A16 (E42)

A17 (E403)

A18 (E40)

A19

A21 (E34)

A25 (E25)

A26 (E25)

  • Cette autoroute relie les villes de Liège et Bastogne pour finir à l'échangeur de Neufchâteau en direction de la A4 E411
  • Celle-ci est longue de 102 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région wallonne
  • C'est l'autoroute belge la plus élevée, atteignant à peu près 650 m d'altitude au droit de la Baraque Fraiture (652 m)

A27 (E42) A27 - E42

A28 (E411)

A54 (E420)

De A112 à A604 (autoroutes locales)

La A602 avant le Tunnel de Cointe

À l'instar des 3e et 4e réseaux de routes nationales, la numérotation des autoroutes locales permet d'identifier la province où elles sont localisées. En effet, le premier chiffre correspond à un indicatif provincial (de 1 à 9, selon les neuf anciennes provinces et dans l'ordre alphabétique en français) :

A112

  • Cette autoroute relie la ville de Wilrijk à l'autoroute A12
  • Celle-ci est longue de 2,7 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région flamande

A201

A501

  • Cette autoroute relie l'autoroute de Mons (A7) au pôle industriel de La Louvière
  • Celle-ci est longue de 6 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région wallonne

A503

A601

  • Cette autoroute relie l'autoroute A3 à l'autoroute A13 près de Liège
  • Celle-ci est longue de 3,2 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région wallonne

A602 (E25)

  • Cette autoroute relie l'autoroute A3 à l'autoroute A26, en passant par Liège (via le tunnel de Cointe)
  • Celle-ci est longue de 11,3 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région wallonne

A604

  • Cette autoroute relie l'autoroute de Wallonie (A15) au pôle industriel de Seraing
  • Celle-ci est longue de 4 kilomètres
  • Celle-ci se situe uniquement en Région wallonne

Projets autoroutiers

Projets abandonnés

Rings

Article détaillé : Liste des rings belges.
Échangeur R0 et la A4, appelé « carrefour Léonard »

En Belgique, on parle de ring pour désigner les périphériques et certaines rocades, voici les principaux :

Références

  1. Longueur du réseau routier belge
  2. « La Belgique commence à éteindre ses autoroutes », 20 Minutes, (consulté le 15 juillet 2011)
  3. Wegen-Routes.be - Carte des autoroutes mises en service en 1956
  4. Wegen-Routes.be - Carte des autoroutes mises en service en 1940
  5. Région wallonne, « Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments », sur http://routes.wallonie.be, Service public de Wallonie (consulté le 6 octobre 2012) : « La Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments (Service Public de Wallonie, SPW) est chargée de la gestion du réseau routier et autoroutier régional... »
  6. (nl) Missing ling A11, Wegen en Verkeer, Consulté le 2 septembre 2012
  7. L'Autoroute A28, SOFICO.org

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes