Liste des anciennes communes de Paris

Plan de la ville de Paris avec ses environs, 1805.
Plan de la ville de Paris et ses environs, avec les fortifications, 1841.
Plan de Paris divisé en 12 arrondissements et 48 quartiers (1843).
Plan de Paris divisé en 20 arrondissements et 80 quartiers (1860).

Les anciennes communes de Paris sont les anciennes communes qui se situaient sur l'actuel territoire du département de Paris, autrefois partie du département de la Seine, et qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom.

N'apparaissent pas les simples modifications du territoire d'une commune (passage d'un hameau d'une commune à une autre, par exemple).

Création de deux communes à l'extérieur de Paris (1830)

  • Batignolles-Monceau est créée par un édit de Charles X en la détachant d'une partie de la commune de Clichy à laquelle elle est rattachée administrativement. La commune sera finalement supprimée en 1860 et son territoire sera annexé principalement par Paris, une partie réintégrant cependant la commune de Clichy.
  • Grenelle est créée par soustraction d'une partie du territoire de Vaugirard. Ces deux communes seront supprimées en 1860 et leurs territoires annexés dans leur totalité à Paris.

Suppression de onze communes absorbées par Paris en tout ou partie (1860)

Article détaillé : Arrondissements de Paris.

La loi du , dite loi Riché du nom de son rapporteur, portant sur l'extension des limites de Paris jusqu'à l'enceinte de Thiers provoque la suppression de onze communes du département de la Seine. Quatre d'entre elles sont entièrement comprises dans l'extension de Paris, en deçà de l'enceinte de Thiers. Elles deviennent intégralement des quartiers de Paris. Il s'agit de[1] :

Sept autres communes, traversées par l'enceinte de Thiers, disparaissent en tant que telles et leurs noms servent à désigner des quartiers. Leurs territoires sont partagés entre Paris et, pour la partie située hors de l'enceinte, la commune indiquée ci-après[1] :

Notes et références

  1. a et b Notice de la commune de Paris sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui. Selon ce site, outre les communes absorbées en tout ou partie en 1860, Paris absorba trois communautés ou communes entre 1790 et 1794, à savoir Chaillot, Le Roule et Ménilmontant. Toutefois cette information-là semble inexacte puisque Chaillot et Le Roule étaient déjà compris dans Paris en 1790, respectivement dans la section des Champs-Élysées et la section du Roule et que quant à Ménilmontant, ce village était extérieur à Paris ainsi qu'on peut le voir dans le plan des anciens arrondissements en 1843 (une rue de Ménilmontant se trouvait bien à Paris, VIIIe arrondissement ancien, mais elle correspond à l'actuelle rue Oberkampf).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes