Liste des étangs de l'île Saint-Martin

Liste des étangs de la partie française de l’île de Saint-Martin, aux Antilles.

Tous les étangs naturels de l'île sont des étangs littoraux[1] d'eau saumâtre qui ont été formés après la dernière transgression marine[2] par des tombolos (cordon d'accumulation de sable fossilisé ou non).

Quand ils sont aussi l'estuaire d'une ravine ils servent de bassin de décantation des eaux de ruissellement chargées en alluvions[3]. Ils limitent ainsi la mort du corail sous-marin proche qui survit mal quand il est recouvert par un dépôt de sédiments.

Certains sont ouverts à la mer en permanence, d'autres uniquement lors de fortes marées ou très grosses pluies. En tous cas ils abritent toute une faune marine qui font les délices de nombreuses espèces d'oiseaux[4], ceci d'autant plus si une mangrove s'y développe. Ces mangroves écologiquement remarquables servent de nurseries à plusieurs espèces de poissons coralliens. Donc les étangs sont le maillon nécessaire à la chaîne alimentaire naturelle du littoral[5].

C'est pour cette raison que plusieurs de ces étangs sont légalement protégés par le règlement de la réserve naturelle marine[6] (RNMN) de Saint-Martin, ou par celui du Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres qui en est devenu le propriétaire.

Étangs naturels

Liste par zones géographiques[7]

Quartier des Terres-Basses

  • Grand Étang de Simsonbay. (Non protégé)
  • Grand Étang des Terres-Basses, derrière la plage de Baie Longue. (Fut un peu comblé en partie Ouest pour urbanisation). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang Rouge, ou Red pond, derrière la plage de Baie Rouge. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de l'Anse aux Accajoux, sous le Morne Rouge coté du Grand étang. Totalement creusé en marina privatisée. (Détruit)
  • Étang de la Baie aux cayes, à proximité de la presqu'îlePointe du Bluff. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.

Quartier de Marigot

  • Grand Étang de Simsonbay. (illégalement remblayé en de nombreux endroits soit par accaparement soit pour urbanisation). (Non protégé)
  • Étang du morne Nettlé, à Sandy-Ground. (Non protégé)
  • Étang de Galisbay, derrière la grève de la Baie de la Potence. (A été presque totalement comblé pour accaparement). (Non protégé, quasiment détruit.)

Quartier de Rambaud - Anse des Pères

  • Étang de l'ancienne embouchure de la ravine de Colombier, à l'Anse des pères. (Non protégé)
  • Étang de l'embouchure de la ravine de Colombier, à l'Anse des pères. (Non protégé)

Quartier de Grand-Case

  • Étang Guichard, derrière la plage de Friar's bay. (Un peu remblayé vers la Savane). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de l'Anse Heureuse (ou Happy bay), derrière la plage. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de Grand-Case (Cimetière), (Remblayé à moitié pour urbanisation). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de Grand-Case (Millrum), anciennes salines. (Remblayé par endroit pour urbanisation ou illégalement pour accaparement). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de Grand-Case (Aéroport), anciennes salines[8]. (Remblayé en partie pour urbanisation et pour l'aéroport). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.

Quartier de l'Anse-Marcel

  • Étang Ouest de L'Anse Marcel. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang Est de L'Anse Marcel. (Transformé en Marina).
  • Étang de Duck-Beach, derrière la plage du mont Bell Hill. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang de la Pointe-des-Froussards. (Fait partie de la réserve naturelle marine).
  • Mare de la plage de la Baie de Petites-Cayes. (Très petite). (Fait partie de la réserve naturelle marine).

Quartier de Cul-de-Sac

  • Étang de Cul-de-Sac de la Barrière, (À moitié comblé, mais il reste encore de la mangrove). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.

Quartier de la Baie-Orientale

  • Étang Chevrise, derrière la partie nord de plage de la Baie Orientale, anciennement nommé étang de Bretagne. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.

Quartier-d'Orléans

  • Étang des Salines d'Orient, derrière la plage du Galion. (Fait partie de la réserve naturelle marine).
  • Étang aux poissons, avec sa mangrove. (Fait partie de la réserve naturelle marine).
  • Étang de la baie Lucas, à côté du Coralita. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  • Étang aux huîtres. (À partir de 1985 sa mangrove périphérique a été détruite par l'urbanisation, il a été transformé en marina).

Liste par surfaces (décroissantes)

  1. Grand Étang de Simsonbay. (illégalement remblayé en de nombreux endroits soit par accaparement soit pour urbanisation). (Non protégé)
  2. Étang aux poissons, avec sa mangrove. (Fait partie de la réserve naturelle marine).
  3. Étang des Salines d'Orient, derrière la plage du Galion. (Fait partie de la réserve naturelle marine).
  4. Étang de Grand-Case (Aéroport), anciennes salines. (Remblayé en partie pour urbanisation et pour l'aéroport). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  5. Grand Étang des Terres-Basses, derrière la plage de Baie Longue. (Fut un peu comblé en partie Ouest pour urbanisation). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  6. Étang de Grand-Case (Millrum), anciennes salines. (Remblayé par endroit pour urbanisation ou illégalement pour accaparement). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  7. Étang Guichard, derrière la plage de Friar's bay. (Un peu remblayé vers la Savane). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  8. Étang Chevrise, derrière la partie nord de plage de la Baie Orientale, anciennement nommé étang de Bretagne. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  9. Étang de Cul-de-Sac de la Barrière, (À moitié comblé, il reste de la mangrove). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  10. Étang aux huîtres. (À partir de 1985 sa mangrove périphérique a été détruite par l'urbanisation, il a été transformé en marina).
  11. Étang de Galisbay, derrière la grève de la Baie de la Potence. (A été presque totalement comblé pour accaparement). (Non protégé, quasiment détruit.)
  12. Étang Rouge, ou Red pond, derrière la plage de Baie Rouge. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  13. Étang de Grand-Case (Cimetière), (Remblayé à moitié pour urbanisation). -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  14. Étang de la Baie aux cayes, à proximité de la presqu'île de laPointe du Bluff. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  15. Étang Ouest de L'Anse Marcel. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  16. Étang Est de L'Anse Marcel. (Transformé en Marina).
  17. Étang de la Pointe-des-Froussards. (Fait partie de la réserve naturelle marine)
  18. Étang de l'Anse Heureuse (ou Happy bay), derrière la plage. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  19. Étang de l'embouchure de la ravine de Colombier, à l'Anse des pères. (Non protégé)
  20. Étang de l'ancienne embouchure de la ravine de Colombier, à l'Anse des pères. (Non protégé)
  21. Étang de la baie Lucas, à côté du Coralita. - Préservé par le Conservatoire du littoral -.
  22. Étang de Duck-Beach, derrière la plage du mont Bell Hill. -Préservé par le Conservatoire du littoral-.
  23. Étang du morne Nettlé, à Sandy-Ground. (Non protégé)
  24. Étang de l'Anse aux Accajoux, sous le Morne Rouge coté du Grand étang. Totalement creusé en marina privatisée. (Détruit)
  25. Mare de la plage de la Baie de Petites-Cayes. (Très petite). (Fait partie de la réserve naturelle marine)

Étangs artificiels

  • Étang d'Hope Estate I, derrière le barrage de la carrière.
  • Étang d'Hope Estate II, derrière le barrage amont.

Notes et références

  1. Battistini R., Hinschberger F., « Cordons et lagunes du littoral de Saint-Martin (Antilles françaises), Dynamique et problème d’aménagement ». 1994, in : R. Maire, S. Pomel et J.-N. Salomon (dir.) – Enregistreurs et indicateurs de l’évolution de l’environnement en zone tropicale, Espaces Tropicaux n°13, Presses Universitaires de Bordeaux, pp. 331-344.
  2. Westercamp D., Tazieff Haroun, « Guides géologiques régionaux : Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, La Désirade ». 1980, Paris, ed. Masson, 135 p.
  3. Bermond G. & Chaperon P., « La crue du 15 septembre 1975 (Cyclone Eloïse) à Saint-Martin ». ORSTOM (Office de la recherche scientifique et technique outre-mer) organisme aujourd'hui remplacé par l'IRD (Institut de recherche pour le développement), Fort-de-France, Martinique, octobre 1975.
  4. Brown Adam & Collier Natalia, « Waterbirds in Saint-Martin ». 2007, EPIC, BirdLife International, Cambridge (GB), « Lire online »
  5. , « Encyclopédie du littoral ». 2010, éd. Actes Sud Nature, Arles (France), Coédition Conservatoire du littoral, 936 pages, (ISBN 978-2-7427-8968-9)
  6. Jospin Lionel, Voynet Dominique, « Décret n°98-802 du 3 septembre 1998 portant création de la réserve naturelle de Saint-Martin (Guadeloupe) ». Legifrance, « Lire online »
  7. « IGN, Carte de Randonnée au 1:25.000, St.Martin & St.Barthélemy n°4606GT ». éd. 2002, IGN Paris, TOP 25, Série Bleue, « Commander online »
  8. Monnier Yves, « L'Immuable et le changeant, étude de la partie française de l'île de Saint-Martin ». Îles et archipels, 1, CRET Bordeaux III & CNRS-CEGET (Centre d'études de géographie tropicale du C.N.R.S), Talence, France, 1983, 125 p., (ISBN 2-905081-00-7), ISSN 0758-864X, BNF 34755616d.

Sources