Liste des émissions de franc français sous le Consulat et le Premier Empire

Cet article liste les émissions de francs français sous le Consulat (Première République) et le Premier Empire entre 1800 et 1815.

Historique

Une grande partie de ces pièces sont à l’effigie de Napoléon Bonaparte, respectivement en tant que:

« Bonaparte Premier Consul de la République Française » de 1800 à 1804;
« Napoléon Empereur de la République Française » de 1805 à 1808;
« Napoléon Empereur de l'Empire Français » de 1809 à 1815.

Le calendrier républicain est abrogé sur les pièces et remplacé par le calendrier grégorien en l'An XIV, le 1er janvier 1806.

En 1815, durant les Cent-Jours qui mettent fin à la Première Restauration, les pièces à l'effigie de Louis XVIII sont retirées de la circulation et remplacées par de nouvelles pièces à l'effigie de l'Empereur.

Pièces

Monnaies en bronze et en billon

5 centimes

5 centimes Napoléon (Strasbourg)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : La lettre « N » de Napoléon au centre de la pièce, encerclé par des couronnes sur le pourtour. Revers : La valeur faciale « 5 CENT. » entouré de la mention « Napoléon Empereur »
Masse
8 g[1]
Alliage
Cuivre[1]
Diamètre
28 mm[1]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[2]
Tranche
Lisse[1]
Millésimes
1808[2]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : BB (Strasbourg)[2]. Cette pièce fabriquée à 50 000 exemplaires était destinée à un usage local et au commerce en Rhénanie[2].

10 centimes

10 centimes Napoléon
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : La lettre « N » de Napoléon au centre de la pièce, surmontée de la couronne impériale et d'une étoile Revers : La valeur faciale « 10 CENT. » entourée de la mention « Napoléon Empereur » et de la date en défonce
Masse
2 g[3]
Alliage
Billon
Diamètre
19 mm[3]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[2]
Tranche
Lisse[3]
Millésimes
1807-1810[2]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon)[4], H (La Rochelle), I (Limoges), M (Toulouse), Q (Perpignan), T (Nantes), W (Lille). Cette pièce, frappée à plus de 30 millions d'exemplaires fut en son temps énormément copiée par des faussaires[2]. Elle fut démonétisée le 10 juillet 1845.

1 décime

Monnaies en argent

¼ franc

¼ franc Bonaparte Premier Consul
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « BONAPARTE PR. CONSUL » Revers : La valeur faciale « QUART » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉP. FRA. » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
1,25 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
14,8 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Pointée et barrée en creux
Millésimes
An 12 (1803)
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), BB (Strasbourg), D (Lyon), I (Limoges), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes).

½ franc

½ franc Napoléon Empereur (calendrier républicain)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLEON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « DEMI FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
2,5 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
18 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Millésimes
An 12 (1803) - An 14 (1805)
'
½ franc Napoléon Empereur (calendrier grégorien)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLEON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « DEMI FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
2,5 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
18 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Millésimes
1806-1807
'
½ franc Napoléon Empereur (Tête de Nègre)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon (version "Tête de Nègre") entourée de l’inscription « NAPOLEON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « DEMI FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
2,5 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
18 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Millésimes
1807
'
½ franc Napoléon Empereur (Tête laurée, République française)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête laurée de Napoléon (version "Tête de Nègre") entourée de l’inscription « NAPOLEON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « DEMI FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
2,5 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
18 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Millésimes
1807-1808
'
½ franc Napoléon Empereur (Tête laurée, Empire français)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête laurée de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLEON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « DEMI FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANCAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
2,5 g
Alliage
Argent 900
Diamètre
18 mm
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier
Tranche
Millésimes
1809-1814
'

1 franc

1 franc Bonaparte Premier Consul
1 franc An 12.png
Avers et revers
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « BONAPARTE PREMIER CONSUL » Revers : La valeur faciale « 1 FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
4,29 g[5]
Alliage
Argent 900 [5]
Diamètre
23 mm[5]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[5]
Tranche
Creux[5]
Millésimes
An 11 (1802-1803) et An 12 (1803)[5]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
1 franc Napoléon Empereur
France 1807-A 1 Franc.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 1 FRANC » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
5 g[6]
Alliage
Argent 900 [6]
Diamètre
23 mm[6]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[6]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[6]
Millésimes
1807-1807 et 1810[6]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).

2 francs

2 francs Napoléon Empereur (tête laurée, république française)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête laurée de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 2 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
10 g[7]
Alliage
Argent 900 [7]
Diamètre
27 mm[7]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[7]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[7]
Millésimes
1807-1808[7]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), U (Turin) et W (Lille).
2 francs Napoléon Empereur (tête nue, république française)
France 1803-A 2 Francs.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 2 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain ou du calendrier grégorien) en bas.
Masse
10 g[8]
Alliage
Argent 900 [8]
Diamètre
27 mm[8]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[8]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[8]
Millésimes
An 12-An 14 (1803-1805)[8] et 1807[9]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
2 francs Napoléon Empereur (tête laurée, Empire français)
2 francs Cent-Jours, 1815,Paris.jpg
Avers et revers
Avers : Tête laurée de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 2 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANÇAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
10 g[10]
Alliage
Argent 900 [10]
Diamètre
27 mm[10]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[10]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[10]
Millésimes
1809-1815[10]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).

5 francs

5 francs Bonaparte Premier Consul (tête nue)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « BONAPARTE PREMIER CONSUL » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
25 g[11]
Alliage
Argent 900 [11]
Diamètre
37 mm[11]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[11]
Tranche
Millésimes
An 12 (1803)[11]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
5 francs Bonaparte Napoléon Empereur (1er buste avec tête nue, république française, calendrier républicain)
France 1803-A 5 Francs.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
25 g[12]
Alliage
Argent 900 [12]
Diamètre
37 mm[11]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[12]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[12]
Millésimes
An 12 (1803)[12]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
5 francs Bonaparte Napoléon Empereur (2e buste avec tête nue, république française, calendrier républicain)
5 francs Napoleon An 14 Avers.png 5 francs Napoleon An 14 Revers.png
Avers et revers
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
25 g[13]
Alliage
Argent 900 [13]
Diamètre
37 mm[13]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[13]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[13]
Millésimes
An 13-14 (1804-1805)[13]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
5 francs Bonaparte Napoléon Empereur (Tête nue, république française, calendrier grégorien)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
25 g[14]
Alliage
Argent 900 [14]
Diamètre
37 mm[14]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[14]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[14]
Millésimes
1806-1807[14]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), G (Poitiers), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
5 francs Bonaparte Napoléon Empereur (Tête laurée, république française)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête laurée de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
25 g[15]
Alliage
Argent 900 [15]
Diamètre
37 mm[15]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[15]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[15]
Millésimes
1807-1808[15]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), D (Lyon), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille).
5 francs Bonaparte Napoléon Empereur (Tête laurée, Empire français)
France 5 francs 1811-A.png France 5 francs 1811-B.png
Avers et revers
Avers : Tête laurée de Bonaparte entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 5 francs » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANÇAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
25 g[16]
Alliage
Argent 900 [16]
Diamètre
37 mm[16]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[16]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[16]
Millésimes
1806-1815[16],[17]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), B (Rouen), BB (Strasbourg), CL (Gênes), D (Lyon), H (La Rochelle), I (Limoges), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), MA (Marseille), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin), Utrecht et W (Lille). Cette pièce a été émise en 1815 durant la période des Cent-Jours[17]

Monnaies en or

20 francs

Article connexe : Napoléon (monnaie).
20 francs Bonaparte, Premier Consul (tête nue)
Napo coin.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « BONAPARTE, PREMIER CONSUL » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[19]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[19]
Millésimes
An 11 (1802-1803) et An 12 (1803-1804)[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris)[18].
20 francs Napoléon Empereur (tête nue, 1er buste)
France 1803-04-A 20 Francs.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[18]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[20]
Millésimes
An 12 (1803-1804)[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris)[18].
20 francs Napoléon Empereur (tête nue, 2e buste)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain[21] ou du calendrier grégorien[22]) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[21],[22]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[21]
Millésimes
An 13-14 (1804-1805) et 1806[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), I (Limoges), Q (Perpignan), T (Nantes), U (Turin) et W (Lille)[18].
20 francs Napoléon Empereur (Grosse tête, laurée)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[18]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[23]
Millésimes
1807[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), M (Toulouse), U (Turin) et W (Lille)[18].
20 francs Napoléon Empereur (tête laurée et revers République)
20 francs or Napoléon I.png
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[18]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[24]
Millésimes
1807-1808[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), K (Bordeaux), M (Toulouse), U (Turin), Q (Perpignan) et W (Lille)[18].
20 francs Napoléon Empereur (tête laurée et revers Empire)
20 francs or Napoléon à la tête laurée, Empire français,1813,Bordeaux.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANÇAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[18]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[25]
Millésimes
1809-1814[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), CL Gênes, H (La Rochelle), K (Bordeaux), L (Bayonne), M (Toulouse), U (Turin), Q (Perpignan), R (Rome), Utrecht et W (Lille)[18].
20 francs Napoléon Empereur (tête laurée, Cent-Jours)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 20 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANÇAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
6,45 g[18]
Alliage
Or 900 dont 5,8 g pur[18].
Diamètre
21 mm[18]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[26]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[26]
Millésimes
1815[18]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), L(Bayonne) et W (Lille)[18].

40 francs

40 francs Bonaparte, Premier Consul (tête nue)
40 francs or Bonaparte Premier Consul, 1840, Paris.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « BONAPARTE PREMIER CONSUL » Revers : La valeur faciale « 40 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain) en bas.
Masse
12,9 g[27]
Alliage
Or 900 dont 11,6 g pur[27].
Diamètre
26 mm[27]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier[28]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[28]
Millésimes
An 11 (1802-1803) et An 12 (1803-1804)[27]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris)[27].
40 francs Napoléon Empereur (tête nue)
Defaut.svg Defaut.svg
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 40 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier républicain[29] ou du calendrier grégorien[30]) en bas.
Masse
12,9 g[27]
Alliage
Or 900 dont 11,6 g pur[27].
Diamètre
26 mm[27]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[27]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[30]
Millésimes
An 13-14 et 1806-1807[27]
'

Remarques – Marque des ateliers monétaires sur le revers : A (Paris), I (Limoges), M (Toulouse), U (Turin) et W (Lille)[27].
40 francs Napoléon Empereur (tête laurée et revers République)
France 1807-A 40 Francs (A).png France 1807-A 40 Francs (B).png
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 40 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
12,9 g[31]
Alliage
Or 900 dont 11,6 g pur[31].
Diamètre
26 mm[31]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[31]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[32]
Millésimes
1807-1808[31]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), H (La Rochelle), M (Toulouse), U (Turin) et W (Lille)[31].
40 francs Napoléon Empereur (tête laurée et revers Empire)
Napoleon I 40 Francs 76001795.jpg
Avers et revers
Avers : Tête nue de Napoléon entourée de l’inscription « NAPOLÉON EMPEREUR » Revers : La valeur faciale « 40 FRANCS » dans une couronne de deux branches d'olivier. La mention « EMPIRE FRANÇAIS » sur le pourtour. Le millésime (au format du calendrier grégorien) en bas.
Masse
12,9 g[31].
Alliage
Or 900 dont 11,6 g pur[31].
Diamètre
26 mm[31]
Épaisseur
Artiste(s)
Pierre-Joseph Tiolier et Jean-Pierre Droz[31]
Tranche
Inscription « DIEU PROTÈGE LA FRANCE »[33]
Millésimes
1809-1813[31]
'

Remarques – Marque de l'atelier monétaire sur le revers : A (Paris), CL Gênes, K (Bordeaux), M (Toulouse) et W (Lille)[31].

Monnaies obsidionales

Article connexe : Monnaie de siège.
Une des pièces de cinq centimes émise pendant le siège de la ville d'Anvers (à l'époque préfecture du département français Deux-Nèthes).

Durant le siège d'Anvers, en 1814, le chef du gouvernement de la ville, Lazare Carnot décide de remédier au manque de petite monnaie : les chantiers navals et l'arsenal de la marine, fabriquent un grand nombre de pièces obsidionales (monnaie de siège) d'une valeur 5 centimes. Toutes reprennent le monogramme N de Napoléon entouré de lauriers sur le revers avec la mention de la ville d'Anvers[34].

En raison de la chute de Napoléon et de l'arrivée au pouvoir de Louis XVIII, le monogramme N présent sur le revers de ces frappes sera remplacé par le monogramme LL[35].

Billets

Le (24 pluviôse an VIII selon le calendrier révolutionnaire), Napoléon Bonaparte, alors premier Consul, créé la Banque de France[36] qui émettra ses deux premières coupures le de la même année : le 500 francs Germinal et le 1000 francs Germinal[37].

Le 250 francs Comptoirs sera émis en province par les comptoirs d'escompte placés sous l'égide de la Banque de France à partir de 1808.

Notes et références

  1. a, b, c et d « 5 Centimes Napoléon Ier Strasbourg », sur fr.numista.com (consulté le 8 février 2013)
  2. a, b, c, d, e, f et g « L'Empire », sur infonumis.info (consulté le 8 février 2013)
  3. a, b et c « 10 Centimes Napoléon », sur fr.numista.com (consulté le 20 avril 2013)
  4. Selon Krause, quelques ex. seulement (World Coins, 2012).
  5. a, b, c, d, e et f « 1 franc Bonaparte, Premier Consul », sur fr.numista.com (consulté le 21 février 2013)
  6. a, b, c, d, e et f « 1 franc Bonaparte, Empereur », sur fr.numista.com (consulté le 21 février 2013)
  7. a, b, c, d, e et f « 2 francs Napoléon Empereur (tête laurée, république française) », sur fr.numista.com (consulté le 5 mars 2013)
  8. a, b, c, d, e et f « 2 francs Napoléon Empereur (calendrier révolutionnaire) », sur fr.numista.com (consulté le 5 mars 2013)
  9. « 2 francs Napoléon Empereur (calendrier grégorien) », sur fr.numista.com (consulté le 5 mars 2013)
  10. a, b, c, d, e et f « 2 Francs Napoléon Ier tête laurée Empire Français », sur fr.numista.com (consulté le 5 mars 2013)
  11. a, b, c, d, e et f « 5 francs Bonaparte, Premier Consul », sur fr.numista.com (consulté le 7 mars 2013)
  12. a, b, c, d et e « 5 francs Napoléon Empereur, type intermédiaire (An 12) », sur fr.numista.com (consulté le 7 mars 2013)
  13. a, b, c, d, e et f « 5 francs Napoléon Empereur calendrier républicain », sur fr.numista.com (consulté le 7 mars 2013)
  14. a, b, c, d, e et f « 5 francs Napoléon Empereur tête nue République Française », sur fr.numista.com (consulté le 7 mars 2013)
  15. a, b, c, d, e et f « 5 francs Napoléon Empereur tête laurée République Française », sur fr.numista.com (consulté le 11 mars 2013)
  16. a, b, c, d, e et f « 5 francs Napoléon Empereur tête laurée Empire Français », sur fr.numista.com (consulté le 11 mars 2013)
  17. a et b « 5 francs Napoléon Empereur (les Cent-Jours) », sur fr.numista.com (consulté le 11 mars 2013)
  18. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al et am « Les monnaies en or », Monnaie magazine, no 77,‎ , p. 86 (ISSN 1291-3944)
  19. a et b « 20 francs Napoléon Premier consul », sur fr.numista.com (consulté le 18 janvier 2013)
  20. « 20 francs Napoléon Empereur buste intermédiaire », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  21. a, b et c « 20 francs Napoléon Empereur tête nue, calendrier révolutionnaire », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  22. a et b « 20 francs Napoléon Empereur tête nue, Calendrier Grégorien », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  23. « 20 francs Napoléon Tête nue, Type transitoire », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  24. « 20 francs Napoléon Empereur tête laurée - République française », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  25. « 20 francs Napoléon Empereur tête laurée - Empire français », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  26. a et b « 20 francs Napoléon « Cent-Jours » tête laurée - Empire français », sur fr.numista.com (consulté le 19 janvier 2013)
  27. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Les monnaies en or », Monnaie magazine, no 77,‎ , p. 87 (ISSN 1291-3944)
  28. a et b « 40 francs Napoléon Premier consul », sur fr.numista.com (consulté le 26 janvier 2013)
  29. « 40 francs Napoleon Empereur tête nue - calendrier républicain », sur fr.numista.com (consulté le 26 janvier 2013)
  30. a et b « 40 francs Napoleon Empereur tête nue - calendrier grégorien », sur fr.numista.com (consulté le 26 janvier 2013)
  31. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l « Les monnaies en or », Monnaie magazine, no 77,‎ , p. 88 (ISSN 1291-3944)
  32. « 40 francs Napoléon Empereur tête laurée - République française », sur fr.numista.com (consulté le 26 janvier 2013)
  33. « 40 francs Napoléon Empereur tête laurée - Empire français », sur fr.numista.com (consulté le 26 janvier 2013)
  34. « Les monnaies de siège », sur infonumis.info (consulté le 26 août 2015)
  35. « Monnaie obsidionale 1814 sous Napoléon 1er et louis XVIII, siège d'Anvers », sur horizonfr.com (consulté le 26 août 2015)
  36. [PDF] « Arrêté - Extrait des registres des délibérations des Consuls de la République, Paris, le 28 nivôse an VIII de la République », Banque de France (consulté le 2 novembre 2013)
  37. « Calendrier officiel de la Banque de France établissant les créations, émissions et retraits de tous les billets français », Banque de France (consulté le 2 novembre 2013)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes