Les Vikings (film, 1958)

The Vikings
Description de l'image Vikings moviep.jpg.
Titre québécois Les Vikings
Réalisation Richard Fleischer
Scénario Calder Willingham
Dale Wasserman (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Guerre
Historique
Durée 116 minutes
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Vikings (The Vikings) est un film américain de Richard Fleischer sorti en 1958.

Synopsis

Vers 900, les Vikings menés par leur chef Ragnar ravagent régulièrement la Northumbrie en Angleterre. Lors d'une attaque, le roi d'Angleterre est tué et Ragnar viole la reine Enid. De cette union illégitime naîtra Éric. L'enfant est enlevé par Brown, un Viking, alors qu'il allait être emmené en Italie pour être protégé du roi Albert. Éric échoue comme esclave dans le village de son père et de son demi-frère Einar, le fils légitime de Ragnar. Ignorant leur parenté, les deux hommes se vouent une haine farouche, après qu'Einar ait été défiguré par le faucon d'Eric, puis décuplée par la conquête obstinée de la belle Morgana, princesse galloise promise au roi Aella, un fourbe d'envergure, et que les Vikings ont enlevée dans l'espérance d'une rançon. Elle est délivrée par Éric. Celui-ci a aussi la bonne fortune de capturer Ragnar, qu'il offre au roi Aella presque en échange de Morgana. Ragnar va finir ses jours dans la fosse aux loups mais Éric, qui ignore toujours être son fils et ne lui doit pourtant que des brimades, à l'ultime instant, tranche ses liens et lui tend son épée : Ragnar meurt alors en vrai guerrier. Éric aura la main coupée pour cette prise de position, ce qui ne l'empêchera nullement de retourner au clan viking proposer une alliance à Einar : Éric guidera les Vikings à travers un brouillard sordide, Einar, lui, guidera ses hommes au combat. Les deux frères écartent pour un temps leur rivalité. Mais, le bastion pris, Morgana délivrée, ils s'affrontent à nouveau. Einar ayant eu vent de cette fraternité qui le lierait à son ennemi, le tenant à sa merci, a une seconde d'hésitation mise aussitôt à profit par Éric qui, lui, n'a pas reçu la confidence du vent. Einar meurt en guerrier, l'épée à la main. Éric ordonne des funérailles de Viking. Einar couché sur un bateau, les amarres larguées, les Vikings décochent alors des flèches enflammées.

Fiche technique

Distribution

Production

Tournage

Château de Fort La Latte, lieu du tournage.

Le film a été tourné dans le fjord de Lim, en Croatie. La séquence du château fort fut tournée en Bretagne au château de Fort la Latte sur plus de six mois entre la préparation des décors et le tournage. Mettant tous les atouts de son côté, Kirk Douglas, acteur-producteur, s'attache le concours des meilleurs spécialistes. Aucun détail n'est laissé au hasard tant pour la construction des navires que pour le plus petit objet.

Le dessin animé qui débute et clôt le film est inspiré de la tapisserie de Bayeux. C'est un anachronisme car elle relate essentiellement la bataille d'Hastings et la victoire de Guillaume le Conquérant. Les trois drakkars furent construits sur le modèle d'un vrai navire exposé au Musée des bateaux vikings d'Oslo. Ils durent être modifiés car l'homme des années 1950 était sans doute plus grand qu'un « viking moyen ».

Distribution

Ernest Borgnine qui joue le père de Kirk Douglas est en réalité son cadet de plus d'un mois. Ici frères ennemis, Kirk Douglas et Tony Curtis se retrouvèrent en 1960, à la demande du premier, pour Spartacus, réalisé par Stanley Kubrick.

Box-Office

Le film est un succès au box-office aux États-Unis et dans le monde entier, gagnant 6,2 millions $ sur le marché américain et canadien et 7 millions à l'international. Il est le troisième film le plus rentable du box-office britannique en 1958. Kirk Douglas ne prend aucun salaire pour le film en contrepartie il demande 60 % des profits, soit une rémunération estimée de 3 millions pour le film Le film rapportant le double de son coût initial, il donne naissance à d'autres productions du même genre dont les Drakkars de Jack Cardiff en 1964.

Impact dans la culture

Une série télévisée Tales of the Vikings fut tournée après le succès du film.

Liens externes