Les Vaches (Van Gogh)

Les Vaches
Lille Pdba van gogh vaches.jpg
Artiste
Date
1890
Technique
huile sur toile
Lieu de création
Dimensions (H × L)
55 × 65 cm
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
P 1765
Localisation

Les Vaches est une peinture à l'huile sur toile réalisée en juillet 1890 par Vincent van Gogh. Elle est conservée au palais des Beaux-Arts de Lille[1].

Histoire

Le tableau a été réalisé par van Gogh lors de son séjour à Auvers-sur-Oise, chez le docteur Gachet. C'est une copie, comme van Gogh en a beaucoup réalisées, d'une étude de Jacob Jordaens exposée au palais des Beaux-Arts de Lille. Le tableau n'a pas été copié directement, mais d'après une eau-forte du docteur Gachet de 1873, signée de son nom d'artiste, Paul van Ryssel.

Le tableau figure dans l'inventaire de la collection Gachet réalisé en 1903 par le critique allemand Julius Meier-Graefe, qu'il désigne alors sous le nom Les Bœufs. En 1950, le fils du docteur Gachet décide d'en faire don au musée de Lille, ville natale de son père, ainsi que de la gravure qui l'a inspiré. Mais la donation fait débat au sein du comité chargé de la ratification des donations. Elle oppose les conservateurs du Louvre à l’inspection des musées de province qui considère que l'œuvre ne rend pas suffisamment compte du génie de van Gogh pour être hébergée par un musée de province et propose de la verser aux réserves du Louvre[2]. Paul Gachet insiste toutefois pour que le tableau soit exposé à Lille. En 1951, il est attribué au musée du Louvre et déposé au musée des Beaux-Arts de Lille[3]. En 1954, lorsque le tableau est exposé au musée de l'Orangerie, il soulève une violente polémique sur son authenticité menée par un amateur passionné de van Gogh, Louis Anfray, et largement relayée par la presse. Comme pour d'autres œuvres de la collection Gachet[4], elle s'est poursuivie dans les années suivantes[5] et ne s'est pas encore éteinte, portée notamment par Benoît Landais[6]. Pour autant, les examens de laboratoire qui ont été réalisés n'ont révélé aucun indice qui permettrait d'envisager un faux. Selon Anne Distel, il est plus vraisemblable de l'accepter pour une œuvre mineure de van Gogh, peut être une étude pour un tableau qu'il avait en projet, réalisée dans les circonstances exceptionnelles de la fin de sa carrière à Auvers[7].

Notes et références

  1. Notice no 000PE019228, base Joconde, ministère français de la Culture
  2. (en) Anne Distel, Cézanne to Van Gogh: The Collection of Doctor Gachet, Metropolitan Museum of Art, janvier 1999
  3. Vincent Van Gogh, Vaches dans un pré sur le site du musée d'Orsay
  4. (en)Cézanne joins Van Gogh for close scrutiny, The Art Newspaper, No. 90, March 1999, p. 10-12
  5. Annick Colonna-Césari, Les mystères du Dr Gachet, L'Express, 04/02/1999
  6. Benoît Landais, Fausses vaches du musée des Beaux-Arts de Lille
  7. (en) Anne Distel, Cézanne to Van Gogh: The Collection of Doctor Gachet, Metropolitan Museum of Art, janvier 1999, p. 92

Bibliographie

  • Jacob Baart de la Faille, L'Œuvre de Vincent van Gogh, catalogue raisonné, ouvrage accompagné de la reproduction de plus de 1 600 tableaux, dessins, aquarelles et gravures du maître, 6 volumes, éditions G. van Oest, Paris & Bruxelles, 1928
  • (en) Jan Hulsker, The Complete Van Gogh, n° 2001, Phaidon, 1980

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-arts : Joconde