Les Mondes d'Ewilan

Les Mondes d'Ewilan
Auteur Pierre Bottero
Pays Drapeau de la France France
Genre Fantasy
Éditeur Rageot
Collection Cascade
Lieu de parution Paris
Date de parution 2004 - 2005
Ouvrages du cycle 1. La Forêt des captifs
2. L'Œil d'Otolep
3. Les Tentacules du mal
Série Les Mondes
Chronologie

Les Mondes d’Ewilan est une trilogie de livres faisant suite à La Quête d'Ewilan, et écrits par Pierre Bottero. Ils sont édités aux éditions Rageot. Elle retrace les aventures d’Ewilan dans sa lutte contre une entité malfaisante tentant d’envahir le monde et de détruire le Dessin.

La trilogie L'Autre, situé chronologiquement après, se déroule dans le même univers et reprend des éléments des trilogies précédentes. Il existe également une série basée également sur le même monde et retraçant la vie du personnage d'Ellana : Le Pacte des Marchombres.

Résumé

La Forêt des captifs

Alors qu'elle effectue un grand pas sur le côté pour profiter de 15 jours de vacances avec Salim, Ewilan est capturée par une mystérieuse Institution dirigée par Éléa Ril' Morienval. Elle y restera plusieurs mois, mais finira par être sauvée par Salim et Maniel l'homme-lige qui brûlera pour libérer Ewilan. Une fois libérée, Ewilan et Salim rejoignent Ombre Blanche où ils rencontrent Maximilien. Malgré le fait qu'elle progresse et guérit de jours en jours, l'Imagination lui reste interdite. Jusqu'au jour où, pour aider Maximilien, elle dessine une lumière. Ewilan est guérie ! Elle décide donc de retourner à l'Institution où sont restés prisonniers 4 enfants aux différents pouvoirs (lévitation, télékinésie, pyrotechnie et une forme dérivée du dessin). Salim et Ewilan découvrent alors Illian, un jeune garçon de 8 ans qui possède un étonnant pouvoir dérivé du Dessin. Il leur annonce alors que Maniel est vivant et retenu par Éléa Ril' Morienval. Effectivement Maniel est vivant mais ceci est un piège tendu par Éléa. Celle-ci a placé un gommeur interdisant à Ewilan d'utiliser l'imagination. Ewilan réalise alors un exploit en faisant venir au milieu du piège Ellana, Edwin, Siam et Duom Nil'Erg de Gwendalavir grâce à un dérivé du dessin. Ils les aident alors à délivrer Maniel. Avec l'aide de Bruno Vignol, membre du Ministère de l'Intérieur, ils démantèlent l'Institution et tuent les derniers Ts'lich. Ewilan, Salim, Ellana, Edwin et Siam rentrent à Gwendalavir.

L'Œil d'Otolep

De retour en Gwendalavir, Ewilan découvre qu’une « méduse » aux tentacules mortels tente d’envahir l’Imagination. Alors qu’un mal sourd infecte son organisme, elle se joint à l’expédition qui part vers Valingaï afin de ramener Illian (un jeune garçon aux pouvoirs incroyables délivré de l’Institution) dans sa famille. Illian affirme avoir aperçu la méduse dans l'imagination, celle-ci lui aurait dit s'appeler Ahmour. Ewilan ne peut s'empêcher de faire le rapprochement avec un message qui lui était parvenu en pleine nuit par télépathie et lui avait dit : "l'Amour arrive". De plus, la méduse qui s'est infiltrée dans l'Imagination a tué une amie d'Ewilan, peut-elle être appelée Amour ? Après un chemin parsemé d'embuches et après avoir combattu de terribles ennemis, la troupe parvient aux confins de l’Empire devant l’Œil d’Otolep. À ce point du voyage, Ewilan est au plus mal, elle a révélé à ses amis qu'elle se sentait souvent mal et ceux-ci ont trouvé ce qui la faisait souffrir. C'est un mal dont on ne peut guérir, Ewilan s'attend donc à mourir bientôt quand Aquarelle, sa jument, l'aide à monter sur son dos et l'emporte vers l'Œil d’Otolep, un lac mythique lié à l'Imagination, qui guérit Ewilan et lui confie ensuite une bien mystérieuse quête... Le lac a également « immunisé » Ewilan contre la méduse et elle peut de nouveau s'enfoncer dans l'Imagination sans problèmes.

Les Tentacules du mal

Ewilan et ses compagnons poursuivent leur périple vers Valingaï avec une triple mission : rendre Illian à sa famille, retrouver Altan et Élicia Gil’ Sayan, et anéantir la méduse qui s’étend dans l’Imagination. Ils traversent le désert Ourou et gagnent Hurindaï, une cité qui ne tarde pas à être attaquée et détruite par les armées de Valingaï. Les Alaviriens échappent de peu à la mort et reprennent leur voyage. C’est à Valingaï, sur le sable des arènes, que le destin de Ewilan, celui de ses amis, et de Eléa Ril’ Morienval et de la méduse, dont ils ont découvert le nom, (Ahmour), se croiseront une dernière fois dans une confrontation sans pitié. Éléa est tuée, Ahmour aussi, ainsi que Maniel, Artis Valpierre et Ellundril Chariakin.

Liens externes