Les Cahiers bourbonnais

Les Cahiers bourbonnais

Les Cahiers bourbonnais sont une revue trimestrielle et une maison d'édition de défense des lettres, des arts et de l'histoire du Bourbonnais.

Ils ont été créés à Moulins en 1957 par Marcel Génermont[1] qui les dirigea jusqu'à sa mort en 1983. Après plus de douze mois sans numéro, la revue paraît de nouveau, dirigée par Jean-Pierre Petit depuis 1983 et désormais installée au 11 de la rue de l'Horloge dans un bâtiment alors en ruine qu'il a rénové face l'église Saint-Jean-Baptiste à Charroux en Bourbonnais, cité Templière et Hospitalière aujourd'hui déchue.

À l'été 2015, la revue en était à son 232e numéro. Son premier rédacteur en chef a été Paul Majeure (+) et son actuel rédacteur en chef est Jean-Paul Perrin[1]. Les Cahiers bourbonnais, à la fois revue trimestrielle et maison d'édition, annoncent leur disparition effective pour 2016, non sans avoir publié un no 234 contenant les Ultima Verba et la dernière table à jour de ses 234 livraisons trimestrielles, par Maurice Sarrasin.

Notes et références

Lien externe

Site officiel des Cahiers bourbonnais