Les Bracelets rouges (série télévisée française)

Les Bracelets rouges
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la série
Type de série Série télévisée
Genre Fiction
Production VEMA Production
TF1
Acteurs principaux Tom Rivoire
Audran Cattin
Azize Diabaté
Louna Espinosa
Esther Valding
Mona Berard
Hanane El Yousfi
Marius Blivet
Musique Hit N’Run
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 3 (4e en écriture)
Nb. d'épisodes 22
Format ACE Entertainment
Durée 52 minutes
Diff. originale – en production
Site web Les bracelets rouges

Les Bracelets rouges est une série télévisée française[1], adaptée de la série catalane Polseres vermelles[1]. Les six premiers épisodes de la série sont diffusés pour la première fois le sur TF1,[3].

La deuxième saison est diffusée à partir du sur TF1 pour 8 épisodes.

Le la chaîne annonce le renouvellement de la série pour une troisième saison[4].

La troisième saison des Bracelets rouges est diffusée à partir du lundi sur TF1 à 21 h 10 et compte huit épisodes.

Synopsis

Thomas (Audran Cattin), Clément (Tom Rivoire), Roxane (Louna Espinosa), Mehdi (Azize Diabaté Abdoulaye), Côme (Marius Blivet) et Sarah (Esther Valding) sont des enfants ou des adolescents atteints d'une maladie qu'ils doivent combattre au quotidien. Ensemble, ils vont vivre à fond leur vie d'adolescent même si elle se déroule à l'hôpital. Ils vont vivre l'amour, les trahisons, les rechutes et les guérisons, et des épreuves qui vont changer leur vie pour toujours...

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

  • Titre original : Les Bracelets rouges
  • Réalisation : Nicolas Cuche
  • Adaptation : Marie Roussin
  • Scénario original : Albert Espinosa, Pau Freixas
  • Décors : Ghizlane Maatof
  • Montage : Thierry Rouden - Anne Saïac
  • Ingénieur du son : Philippe Donnefort
  • Compositeur : Hit N’Run
  • Effets visuels : Julie Delepine
  • Photographie : Tristant Tortuyaux
  • Maquillage : Sabrina Bernard
  • Diffuseur : TF1
  • Producteur : Véronique Marchat
  • Production : VEMA productions et Groupe TF1
  • Format : ACE Entertainment
  • Distribution internationale :
  • Pays : Drapeau de la France France
  • Genre : Fiction
  • Durée : 52 minutes par épisode
  • Dates de diffusion : depuis le
  • Activité : en production
  • Aides : Région Nouvelle-Aquitaine
  • D’après la série Polseres Vermelles créée par Albert Espinosa et Pau Freixas / Filmax Entertainement et Televisio de Catalunya[5]

Distribution

Acteurs principaux

Acteur Personnage Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4
Tom Rivoire Clément Simonet Principal
Audran Cattin Thomas Lancret Principal
Azize Diabate Mehdi Kamissoko Principal
Louna Espinosa Roxane Ranson Principale
Esther Valding Sarah Legendre Principale Invitée
Marius Blivet Côme Lartigue Principal
Mona Berard Louise Marguet Principale
Capucine Valmary Jessica Récurrente Principale
Hanane El Yousfi Nour Principale

Acteurs récurrents

Production

Tournage

Le tournage de la première saison a commencé en pour s'achever fin . Les prises de vue ont été réalisées dans le département de la Gironde à Arcachon au Lycée Grand Air, Gujan-Mestras, à Max'Golf et à La Teste-de-Buch[6] au Pôle Santé d'Arcachon appelé Hôpital Léonard de Vinci, quelques scènes ont été tournées à la Plage du Petit Nice. La première vue aérienne du premier épisode de la saison 1 a été tournée au-dessus de la plage centrale et sur la route du Porge-Océan, devant le camping municipal de La Grigne. Les scènes dans les chambres sont tournées à l'hôpital Simone Veil, sur le site de Montmorency (95). D'autres scènes ont également été tournées au CHSF à Corbeil-Essonnes. La scène de l'accident de Côme a été tournée à la piscine de Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines[7].

Pour le tournage, les acteurs Tom Rivoire et Audran Cattin se sont rasés la tête[8].

Le tournage de la saison 2 s'est déroulé en banlieue parisienne et à l'hôpital d'Arcachon[9]. Quatre hôpitaux en tout ont accueilli les équipes de tournage. Les gestes médicaux ont souvent été assurés par des professionnels de la santé, notamment lors des opérations[10].

Bande originale audio

La bande originale de la série[11] a été composée par le groupe de musique HiTnRuN. Elle compte en tout 20 titres, plus un interprété par Iron & Wine.

Origine et adaptation de la série

La série est l'adaptation française d'une série originaire de Catalogne, en Espagne, intitulée Polseres vermelles et diffusée en 2011 sur la chaîne française Numéro 23. Elle est tirée de l'histoire vraie d'Albert Espinosa Puig. Entre ses 14 et 24 ans, le natif de Barcelone a grandi dans un hôpital où il était soigné pour trois cancers qui lui ont fait perdre une jambe, un poumon et une partie de son foie. Durant ses années d'hospitalisation, le scénariste espagnol s'est lié avec d'autres personnes, il a créé avec eux les « bracelets rouges »[12].

Des adaptations ont précédemment été créées notamment en Allemagne (Club der roten Bänder ), en Italie (Braccialetti Rossi), aux États-Unis (Red Band Society) et en Russie (Красные браслеты ). La série a également été adaptée au Pérou, au Chili, dans le monde arabe (produit en Égypte) et en Slovaquie.

Épisodes

Première saison (2018)

Les épisodes, sans titre, sont numérotés de 1 à 6.

Deuxième saison (2019)

Les épisodes, sans titre, sont numérotés de 1 à 8.

Troisième saison (2020)

Les épisodes, sans titre, sont numérotés de 1 à 8.

Audiences

La saison 1 a attiré environ 6 millions de téléspectateurs, en France, sans compter ceux des replays. La part d'audience de public entre 15 et 24 ans atteint même les 47 %[10].

Les Bracelets rouges, TF1
Saison Chaîne et horaire Date Épisode Durée Audiences PDM
1 TF1 à 21 h 10 Épisode 1 52 min 5 700 000 téléspectateurs 22 % [13]
Épisode 2 5 200 000 téléspectateurs 25,8 % [13]
Épisode 3 5 673 000 téléspectateurs 21,7 % [14]
Épisode 4 5 490 000 téléspectateurs 23,4 % [15]
Épisode 5 6 150 000 téléspectateurs 23,9 % [16]
Épisode 6 5 760 000 téléspectateurs 27,4 % [16]
Moyenne 5 660 000 téléspectateurs 24,0 %
2 Épisode 1 52 min 5 368 000 téléspectateurs 22,6 % [17]
Épisode 2 4 700 000 téléspectateurs 24 % [17]
Épisode 3 4 914 000 téléspectateurs 20,6 % [18]
Épisode 4 4 600 000 téléspectateurs 23,1 % [18]
Épisode 5 5 500 000 téléspectateurs 22,2 % [19]
Épisode 6 4 800 000 téléspectateurs 21,3 % [19]
Épisode 7 5 680 000 téléspectateurs 24 % [20]
Épisode 8 5 140 000 téléspectateurs 26 % [20]
Moyenne 5 087 750 téléspectateurs 23,0 %
3 Épisode 1 52 min 4 559 000 téléspectateurs 19 %
Épisode 2 3 990 000 téléspectateurs 20,4 %
[a],[21],[22] Épisode 3 5 461 000 téléspectateurs 20,3 %
[a],[21],[22] Épisode 4 5 680 000 téléspectateurs 20,8 %
[a],[21],[22] Épisode 5 5 690 000 téléspectateurs 20,5 %
[a],[21],[22] Épisode 6 5 510 000 téléspectateurs 19,7 %
[a],[21],[22] Épisode 7 5 760 000 téléspectateurs 20 %
[a],[21],[22] Épisode 8 5 424 000 téléspectateurs 19,4 %
Moyenne 5 259 250 téléspectateurs 20,0 %

Légende :

  • plus haut score d’audience de la saison
  • plus bas score d'audience de la saison

Accueil

Réception critique

Sur Allociné, la série obtient une note de 4,2/5 pour 676 notes dont 37 critiques.

Les critiques presse sont positives elle obtient la note de 4,5/5 par le journal Le Parisien, tout comme pour Télé-Loisirs. La série obtient la note de 4/5 par le quotidien La Croix, Paris Match, Télé 2 semaines et Télé 7 jours.

  • Le Parisien : « Des jeunes étonnants, des parents touchants, une histoire vraie la nouvelle série de TF1 va vous émouvoir. »[24]
  • Télé-Loisirs : « Un véritable coup de cœur »[25]
  • Paris Match : « Des personnages complexes et attachants. Un casting de futures stars. Un sujet sensible traité avec délicatesse, franchise et humour. »[26]
  • La Croix : « Une série qui parvient à un équilibre subtil entre légèreté et gravité, humour et émotion »[27].
  • Moustique : « On a craqué, vibré, pleuré, parce qu'au-delà de la fiction, Les Bracelets rouges nous parle d'amitié, d'amour, de maladie, d'espoir, de vie en somme »[28]. « Sans doute la plus belle réussite du genre »[29]. « La série aborde l'un des thèmes les plus insupportables et anxiogène qui soient, mais elle le tourne vers la lumière »[10].

Récompense

Notes et références

Notes

  1. a b c d e et f Programmation modifiée, l'épisode 3 de la saison 3 du lundi 16 mars 2020 ayant démarré avec du retard suite au discours présidentiel à 20 h sur la pandémie de Covid-19 en France, New York, unité spéciale a démarré en lieu et place de l'épisode 4. Celui-ci sera diffusé la semaine suivante, TF1 ayant décidé dans le contexte pandémique actuel de ne retransmettre qu'un seul épisode chaque lundi afin de conserver des épisodes inédits à diffuser.

Références

  1. a et b « Les bracelets rouges bientôt adaptée sur TF1 », sur tf1.fr, (consulté le 21 février 2018).
  2. P.H., « Les Bracelets rouges, une belle histoire d’amitié qui arrive le 5 février sur TF1 », sur tf1.fr, (consulté le 21 février 2018).
  3. Pierre Dezeraud, « "Les Bracelets Rouges" : Une saison 3 déjà confirmée pour la série à succès de TF1 », sur ozap.com, (consulté le 23 février 2020)
  4. « Les Bracelets rouges », sur festival-fictiontv.com (consulté le 21 janvier 2018)
  5. « Arcachon : casting à l’hôpital pour une série télé sur TF1 », sur Sud Ouest (consulté le 24 février 2017)
  6. « Film France : ça s'est tourné près de chez vous », sur filmfrance.net (consulté le 21 janvier 2018)
  7. Laurence Gallois, « Les Bracelets rouges (TF1) : les acteurs se sont-ils vraiment rasé la tête ? », Télé-Loisirs.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2018).
  8. Telestar.fr, « Les Bracelets rouges : dans quel hôpital est tournée la série ... - Télé Star », sur www.telestar.fr, (consulté le 21 avril 2020)
  9. a b et c Hélène Delforge, « Les bracelets rouges : un cas d'école », Moustique, no 4859,‎ , p. 68-69.
  10. « Les Bracelets rouges », sur wearehitnrun.com (consulté le 6 juillet 18)
  11. Amandine Bourgoin, « La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 21 février 2018).
  12. a et b François Coulaud, « Les bracelets rouges : les téléspectateurs bouleversés », sur Télé Star, (consulté le 6 février 2018)
  13. « Audiences : Les Bracelets rouges en tête, Scènes de ménages en forme », sur TV Magazine, (consulté le 21 février 2018)
  14. Benjamin Rabier, « Audiences TV : Les Bracelets rouges large leader TF1, Scènes de ménages et Rizzoli & Isles à égalité », programme-tv.net,‎ (lire en ligne, consulté le 21 février 2018).
  15. a et b Benjamin Lopes, « Audiences TV du lundi 19 février 2018 : succès pour le final des Bracelets rouges sur TF1, Rizzoli & Isles résiste sur France 2 », sur toutelatele.com, (consulté le 21 février 2018).
  16. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV prime (lundi 11 mars 2019) : Kepler(s) s’effondre, Les bracelets rouges triomphe, Mariés au premier regard au plus bas », sur toutelatele.com, (consulté le 12 mars 2019).
  17. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV prime (lundi 18 mars 2019) : Les Bracelets rouges en baisse, Kepler(s) termine bien, W9 au million », sur toutelatele.com, (consulté le 19 mars 2019).
  18. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV prime (lundi 25 mars 2019) : Les bracelets rouges résiste aux Bleus, Trapped sous les 10%, W9 au million », sur toutelatele.com, (consulté le 26 mars 2019).
  19. a et b « Les bracelets rouges, saison 2 : quelle audience pour le final sur TF1 ? », sur toutelatele.com (consulté le 2 avril 2019)
  20. a b c d e et f Jérémy Mingot, « Attention ! TF1 modifie la programmation de ses séries Les Bracelets rouges et Profilage... », sur Programme TV Net, (consulté le 19 mars 2020)
  21. a b c d e et f Charles Martin, « Profilage, Les Bracelets rouges... TF1 étale la diffusion de ses inédits », sur Premiere, (consulté le 19 mars 2020)
  22. Carine Didier, « « Les Bracelets rouges » : la nouvelle série de TF1 va vous émouvoir », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  23. Laurence Gallois, « Les Bracelets rouges : gros coup de cœur pour la série de TF1 », Télé-Loisirs.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 février 2018).
  24. Amandine Bourgoin, « Trois raisons de ne pas louper Les Bracelets rouges sur TF1 », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 22 février 2018).
  25. Cécile Jaurès, « « Les Bracelets rouges », l’énergie vitale des ados hospitalisés », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le 22 février 2018).
  26. Hélène Delforge, « La vie et rien d'autre », Moustique, no 4807,‎ , p. 71.
  27. Hélène Delforge, « Notre bulletin télé », Moustique, no 4820,‎ , p. 84-85.
  28. « Palmarès 2019 », sur le site du Festival de la fiction TV (consulté le 17 mai 2020).

Voir aussi

Liens externes