Les Arnaqueurs (roman)

Les Arnaqueurs
Auteur Jim Thompson
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Grifters
Éditeur Regency
Date de parution 1963
Version française
Traducteur Claude Mussou
Éditeur Rivages
Collection Rivages/Noir no 58
Date de parution
Nombre de pages 189
ISBN 2-86930-191-X

Les Arnaqueurs (titre original : The Grifters) est un roman de l’écrivain américain Jim Thompson, publié aux États-Unis en 1963, et en France aux éditions Rivages/Noir en 1988. Il a été adapté au cinéma sous le même titre par Stephen Frears en 1990.

Résumé

Roy Dillon, un petit escroc, doit faire face au choix suivant : cesser l'activité illégale et lucrative qui l'occupe, mais qui l’empêche de mener une vie normale, ou changer de voie et devenir honnête ?

Trois femmes gravitent autour de Roy. La plus influente est sa mère, Lilly. Elle est arnaqueuse comme lui et semble à l'image du conflit intérieur du héros sur le choix de vie qui se présente à lui. Il aime être arnaqueur, tout comme sa mère, même si cette activité l'empêche de jouir de l'existence comme il l'entend sur les plans sentimental, amical et professionnel.

Carol, femme pure, mais détruite par son expérience de la Shoah, tente de sauver Roy, qui veut d'abord la posséder, mais qui finit par l'humilier avant de regretter amèrement ses actes.

Moira, double féminin de sa mère (dans le récit, son cadavre remplace celui de Lilly), est la femme pervertie et perverse, celle qui peut perdre définitivement Roy.

Analyse séquentielle

Analyse séquentielle du roman
Chapitre Description Fonction Point de vue
1 On découvre Roy après s'être fait tabassé au sortir d'un bar présentation

prépare ⇒ 6

Roy
2 Jeunesse de Lilly, comment son fils Roy la quitte à 18 ans passé Lilly
3 On apprend que Roy doit rester sur ses gardes en permanence,

on découvre sa liaison avec Moira

manque Roy
4 Roy hésite à s'engager avec Moira manque

prépare ⇒ 16

Roy
5 Comment Roy est devenu Arnaqueur passé Roy
6 Roy et Lilly se retrouve, il souffre de sa blessure (chap 1), elle l'envoie à l'hôpital conflit

NOUEMENT

Roy
7 Carol à l'hôpital, devient un enjeu entre Lilly et Roy présentation

conflit

Carol
8 Lilly aux courses, elle aussi est arnaqueuse présentation Lilly
9 Lilly tabassée par son employeur ⇒ marque de cigarette sur la main manque Lilly

prépare ⇒ 22

Lilly
10 Rencontre Moira et Lilly, jalousie autour de Roy

Passé de Moira

passé / conflit

prépare ⇒ 20

Moira
11 Moira a des problèmes d'argent, se prostitue par nécessité manque Moira Moira
12 Engueulade Roy / Moira. Roy couche avec Carol choix + Roy
13 Engueulade Roy / Carol. Roy rembourse Lilly choix - Roy
14 Engueulade Roy / Lilly qui demande à Roy d'arrêter l'Arnaque choix + Roy
15 Kaggs propose un bon boulot à Roy choix + Roy
16 Roy et Moira voyage en amoureux. Roy recommence l'arnaque choix - Roy
17 Roy et Moira plus proche que jamais mais Roy sait qu'il devra toujours mentir à Moira sur son activité manque Roy
18 Roy sympathise avec un patron de bar, son passé d'arnaqueur le rattrape manque Roy
19 Roy interrogé par la police, le patron de bar ne veut pas de son amitié. Moira annonce qu'elle connaît son activité d'escroc. manque Roy
20 Moira propose collaboration avec Roy, de monter des arnaques plus ambitieuse. Roy refuse, Moira croit que c'est par fidélité à Lilly. choix - Moira
21 Roy revoit Kaggs, ils sympathisent

On annonce la mort de lilly.

choix + Roy
22 Roy comprend que c'est Moira qui a tué Lilly. Roy remarque que la brûlure de cigarette n'est pas sur le corps. C'est Lilly qui a eu Moira. CLIMAX Roy
23 Lilly va chez Roy pour voler son argent ⇒ il la surprend DÉNOUEMENT Lilly
24 Dispute, Lilly tue Roy DÉNOUEMENT Lilly

Adaptation cinématographique

Autour du livre

Il paraît très probable que Thompson fasse, dans ce livre, un clin d'œil à l'histoire du juge Roy Bean, personnage célèbre des récits du Far West. Les noms des trois protagonistes Roy, Lily et Moïra Langtry semblent provenir de Roy Bean et Lillie Langtry, comédienne admirée du juge qui donna son nom au légendaire saloon où il rendit la loi. Plus généralement, le Roy Dillon de Thompson est, tout comme l'image que les récits donnent de Bean, pris entre l'étau de la tentation de l'illégal, qu'il connaît de son passé, et celle d'une vie rangée, qu'il veut pour son avenir. La scène d'introduction même, du premier chapitre, où un serveur fait justice lui-même, se passe dans un bar, et rappelle clairement les deux activités que le juge Bean avait contractées. Si l'intérêt du livre ne se situe pas dans cette analogie, le clin d'œil de Thompson sonne comme une référence classique à la culture américaine.