Lena Rice

Lena Rice
Image illustrative de l’article Lena Rice
Lena Rice
Pays Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Naissance
Décès (à 41 ans)
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (1)

Helena « Lena » Bertha Grace Rice (née le 21 juin 1866 dans le comté de Tipperary, Irlande — décédée le 21 juin 1907 dans le Comté de Tipperary, Irlande) est une joueuse de tennis irlandaise[1] de la fin du XIXe siècle.

En 1890, elle devient la première Irlandaise à remporter le tournoi de Wimbledon (en simple dames).

Elle est aussi la première de son pays à s'imposer dans une épreuve du Grand Chelem, un an avant Mabel Cahill à l'US Women's National Championship.

Helena Rice est décédée des suites d'une tuberculose, le jour de son 41e anniversaire.

Palmarès (partiel)

Titre en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 30/06/1890[2] The Championships, Wimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni May Jacks 6-4, 6-1

Finale en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 01/07/1889[2] The Championships, Wimbledon G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Blanche Bingley 4-6, 8-6, 6-4

Parcours en Grand Chelem (partiel)

Si l’expression « Grand Chelem » désigne classiquement les quatre tournois les plus importants de l’histoire du tennis, elle n'est utilisée pour la première fois qu'en 1933, et n'acquiert la plénitude de son sens que peu à peu à partir des années 1950.

En simple dames

Année - - Wimbledon US National
1889 - - Finale Drapeau : Royaume-Uni Blanche Bingley -
1890 - - Victoire Drapeau : Royaume-Uni May Jacks -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

Notes et références

  1. À l'époque, l'Irlande faisait partie du Royaume-Uni ; Rice jouait donc sous les couleurs de l'Union Jack.
  2. a et b Ce résultat est celui de la petite finale (« all comers' final »), la gagnante de l'année précédente ne s'étant pas alignée pour la grande finale (« challenge round ») à laquelle elle était directement qualifiée.