Lefaux

Lefaux
Lefaux
La tour de Chappe de Lefaux.
Blason de Lefaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Étaples
Intercommunalité Communauté d'agglomération des Deux Baies en Montreuillois
Maire
Mandat
Geneviève Margueritte
2014-2020
Code postal 62630
Code commune 62496
Démographie
Gentilé Lefausiens
Population
municipale
240 hab. (2016 en diminution de 8,75 % par rapport à 2011)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 32′ 37″ nord, 1° 39′ 38″ est
Altitude Min. 23 m
Max. 152 m
Superficie 8,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Lefaux

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Lefaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lefaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lefaux

Lefaux est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie

Communes limitrophes

Rose des vents Camiers Widehem Rose des vents
N Frencq
O    Lefaux    E
S
Étaples

Toponymie

  • Vient du picard fauch « mesure de terre »[1] : Le Fauch (1477), Le Faulch (1553), Faulx (1559), Le Faux (1725)[2].

Histoire

Politique et administration

Lefaux dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 En cours
(au 29 janvier 2015)
Geneviève Margueritte UDI Domaine médical
Conseillère générale (2011 → 2015) puis Conseillère départementale (2015 → )
Réélue pour le mandat 2014-2020[3],[4],[5]

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 240 habitants[Note 1], en diminution de 8,75 % par rapport à 2011 (Pas-de-Calais : +0,54 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
181191219270301307299311335
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
322312295276278289313331303
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
287254266238237225233216209
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
210199198203204242276255239
2016 - - - - - - - -
240--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (53,7 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 53,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,8 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 20,4 %, 45 à 59 ans = 18,2 %, plus de 60 ans = 21,1 %) ;
  • 46,3 % de femmes (0 à 14 ans = 19,5 %, 15 à 29 ans = 17,8 %, 30 à 44 ans = 27,1 %, 45 à 59 ans = 16,1 %, plus de 60 ans = 19,5 %).
Pyramide des âges à Lefaux en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
2,9 
75 à 89 ans
4,2 
18,2 
60 à 74 ans
15,3 
18,2 
45 à 59 ans
16,1 
20,4 
30 à 44 ans
27,1 
15,3 
15 à 29 ans
17,8 
24,8 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

La tour de Chappe de Lefaux, du nom de Claude Chappe, inventeur en 1793 du procédé qui permettait la transmission de signaux par l'intermédiaire d'une potence équipée de bras articulés.

Un guetteur observait à la lunette le signal précédent et le transmettait au suivant situé à 10 km plus loin.

L'église Saint-Jean-Baptiste est située au croisement du chemin de la Motte et de la rue du point du Jour, elle est accessible au public.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason de Lefaux Blason Parti: au 1er d'argent à trois rocs d'échiquier de sable, au 2e de gueules à la croix ancrée d'or.
Détails
Le premier parti représente les armes des De Rocquigny (armes parlantes : « d'argent à trois rocs échiquier de sable »), et le second celles des d'Isques, dont les couleurs ont été inversées.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Jacques Mahieu, Noms des lieux des cantons d'Étaples et d'Hucqueliers et de leurs confins ainsi que du littoral du Marquenterre, Mémoire d'Opale n° 3, p. 22-39
  2. Comte Auguste De Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, (lire en ligne), p. 218
  3. Élise Chiari, « Le bilan des maires : à Lefaux, Geneviève Margueritte a vécu un mandat « difficile » : Plus de vingt ans qu’elle est maire de la commune. Geneviève Margueritte est rodée à l’exercice et pourtant, son quatrième mandat n’a pas été le plus simple à gérer », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 29 janvier 2015).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 29 janvier 2015).
  5. B. L. (CLP), « Lefaux : la mairie va s’installer dans l’ancienne école communale : Geniève Margueritte, 67 ans, est maire depuis 1989. Elle entame son 5e mandat sous l’étiquette politique UDI. Depuis 2011, elle est également conseillère générale du canton d’Étaples », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 29 janvier 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Évolution et structure de la population à Lefaux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 25 août 2010)