Le Soldat dieu

Le Soldat dieu
Titre original キャタピラー
Kyatapirā
Réalisation Kōji Wakamatsu
Scénario Hisako Kurosawa
Masao Adachi
Edogawa Ranpo (nouvelle)
Acteurs principaux

Shinobu Terajima
Shima Ōnishi

Sociétés de production Wakamatsu Production
Skhole Corporation Production
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre drame
Durée 85 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Soldat dieu (キャタピラー, Kyatapirā?) est un film japonais réalisé par Kōji Wakamatsu, sorti en 2010.

Synopsis

Fiche technique

  • Titre original : キャタピラー (Kyatapirā?)
  • Titre français : Le Soldat dieu[1]
  • Réalisation : Kōji Wakamatsu
  • Scénario : Hisako Kurosawa et Masao Adachi d'après la nouvelle La Chenille d'Edogawa Ranpo
  • Photographie : Tomohiko Tsuji, Yoshihisa Toda et Reiji Okubo
  • Montage : Shuichi Kakesu
  • Producteurs : Kōji Wakamatsu et Noriko Ozaki
  • Sociétés de production : Wakamatsu Production, Skhole Corporation Production
  • Directeur artistique : Hiromi Nozawa
  • Pays d'origine : Japon
  • Format : Couleurs - 35 mm - 1,85:1 - Dolby Digital
  • Genre : drame
  • Durée : 85 minutes
  • Date de sortie : 2010

Distribution

  • Shinobu Terajima : Shigeko Kurokawa
  • Shima Ōnishi : Kyuzo Kurokawa
  • Ken Yoshizawa : Kenzo Kurokawa
  • Keigo Kasuya : Tadashi Kurokawa
  • Emi Masuda : Chiyo Kurokawa
  • Sabu Kawahara : le chef du village
  • Maki Ishikawa : la femme du chef du village
  • Ryo Mukuta : le soldat japonais
  • Daisuke Iijima : le commandant
  • Gō Jibiki : un officier militaire
  • Arata Iura : un officier militaire
  • Katsuyuki Shinohara : Kuma
  • Naoko Orikasa : Toshiko
  • Daisuke Iijima : commandant
  • Ichirō Ogura : la voix de la radio
  • Sanshirō Kobayashi : un villageois
  • Takaaki Kaneko : un villageois
  • Mariko Terada : une femme chinoise
  • Maria Abe : une femme chinoise
  • Yasuyo Shiba : une femme chinoise

Références

  1. Le Soldat dieu (2010) : titre français du film lors de la rétrospective consacrée à Kōji Wakamatsu du 24 novembre 2010 au 9 janvier 2011 à la Cinémathèque française

Liens externes