Le Sicilien ou l'Amour peintre

Le Sicilien ou l'Amour peintre
Le Sicilien ou l'Amour peintre
Frontispice de l'édition de 1682.
Frontispice de l'édition de 1682.

Auteur Molière
Genre Comédie
Nb. d'actes 1
Musique de scène Jean-Baptiste Lully
Date de création en français
Lieu de création en français Saint-Germain-en-Laye

Le Sicilien ou l'Amour peintre est une comédie de Molière en un acte, sur une musique de Jean-Baptiste Lully, avec un livret de Molière.

Cette pièce, précurseur du style nommé opéra-comique, mêle chant, danse et comédie. Lully aurait réalisé ici sa {{citation|meilleure partition musicale [... grâce à ] un heureux équilibre entre l'alternance des intermèdes musicaux, le parlé, le chanté et les ensembles vocaux[1].

La première représentation de cette œuvre a été donnée le à Saint-Germain-en-Laye.

La Comédie-Française, accompagnée de l'ensemble Les Arts Florissants, l'a redonnée en 2005 et 2006.

Le film Mort sur le Nil (1978) se termine par une citation de la scène VI faite par Hercule Poirot : « La grande ambition des femmes est d'inspirer l'amour » [3].

Note

  1. Pittion, p. 199.
  2. « Quoi qu'on en puisse dire, la grande ambition des femmes est, croyez-moi, d'inspirer de l'amour » dans le texte original.

Sources

  • Paul Pittion, La musique et son histoire : tome I — des origines à Beethoven, Paris, Éditions Ouvrières,

Liens externes